7x15 - The Time of the Doctor

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 7.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Michel » 06 Déc 2013, 18:44

7x15 - The Time of the Doctor

Image

• Résumé de l’histoire

En orbite autour d’une planète très calme, les forces massives des espèces les plus meurtrières de l’univers se sont rassemblées, attirées par un mystérieux message qui navigue à travers les étoiles. Et parmi elles, le Docteur…

Sauvant Clara d’un repas de famille à Noël, le Seigneur du Temps et sa meilleure amie doivent découvrir ce que signifie ce signal énigmatique pour sa destinée, et celle de l’univers.

• Anecdotes

- The Time of the Doctor est le dernier épisode de Matt Smith dans le rôle du Onzième Docteur et le premier de Peter Capaldi dans celui du Douzième Docteur.
– La véritable origine de la faille constituant le fil rouge de la saison 5 (2010) est enfin révéler dans cet épisode.
- On découvre enfin ce que le Onzième Docteur a vu dans sa chambre dans l’hôtel de l’épisode « The God Complex » / « Le Complexe Divin » de la saison 6 (2011).
Sheila Reid, l’actrice qui joue le rôle de la grand-mère de Clara, avait auparavant joué le rôle d’Etta dans l’histoire du Sixième Docteur « Vengeance » on Varos », en 1985.
- Le sceau du Haut-Conseil de Gallifrey, que le Docteur prétend avoir pris au Maître, a été obtenu à l’origine par le Troisième Docteur dans « The Five Doctors » (1983).
- Le tournage de l’épisode a commencé le 8 septembre 2013. Le 10 septembre, Matt Smith et Jenna Coleman ont tourné à Lydstep Flats, Cardiff, un lieu qui avait déjà été utilisé durant les saison 1 et 2 comme le quartier résidentiel où habitaient Rose Tyler et sa mère Jackie. Le 19 septembre 2013, des scènes ont été filmées à Puzzlewood, un lieu situé près de la forêt de Dean, à Gloucestershire, en Angleterre, où de la fausse neige a été dispersée sur certaines zones. Le 5 octobre 2013, le producteur Marcus Wilson a révélé via Twitter que le tournage était complet.

• Fiche Technique

ACTEURS :

Matt Smith (Le Docteur)
Jenna Coleman (Clara)
Orla Brady (Tasha Lem)
Mark Brighton (Colonel Albero)
Sonita Henry (Colonel Merne)
Nicholas Briggs (voix des Daleks et des Cybermen)
James Buller (Dave)
Tom Gibbons (Jeune Homme)
Sheila Reid (Clara's Grandmother)
Jack Hollington (Bramble)
Rob Jarvis (Abramal)
Tessa Peake-Jones (Marta)
Peter Capaldi (Le Docteur)

ÉQUIPE TECHNIQUE :

PRODUCTEUR … Marcus Wilson
PRODUCTEURS EXÉCUTIFS … Steven Moffat & Brian Minchin
RÉALISATEUR … Jamie Payne
SCÉNARIO … Steven Moffat
MUSIQUE … Murray Gold
Modifié en dernier par Michel le 27 Déc 2013, 15:30, modifié 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Malohkeh
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 10 Nov 2013, 10:11

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Malohkeh » 26 Déc 2013, 00:42

Je viens de voir l'épisode, avec un pc qui rame et sans sous-titre, donc mon avis pourra peut-être changer après un autre visionnage. Bon en une phrase, je crois que je viens de voir le plus mauvais Moffat, si ce n'est le pire épisode de la nouvelle série. Le coup du Docteur à oulapé devant la famille de Clara c'était déjà de mauvais goût je trouve (dans une parodie franchouillade ok, je veux bien, mais là merde !) , mais alors la scène où le Docteur reçoit un nouveau cycle de régénération et pète tous les Daleks, suivi de la régénération elle-même, c'était ridicule, anticlimatique, mal réalisé, et même mal joué je trouve (moi qui d'habitude aime le jeu de Matt Smith). Quand on pense que le Docteur arrivait à la fin de son cycle régénération, on aurait dû avoir une scène réellement dramatique, et là on aurait dit une vieille parodie. J'ai l'impression que tout a été torché à la va vite, et que tout le monde en avait marre de travailler pour cette série. L’Ère de Matt Smith aura commencé avec un Bang et fini par un Crash : "Time of the Doctor" qu'on renommera peut-être "Time for a New Showrunner".
Image

Avatar de l’utilisateur
Malohkeh
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 10 Nov 2013, 10:11

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Malohkeh » 26 Déc 2013, 13:16

Tiens une petite question de logique : Moffat aurait pu choisir de tuer le Docteur (sans régénération) puis de le ressusciter plus tard, mais là on est d'accord qu'il n'est pas "resté mort" une seule seconde. En gros le temps a été réécrit de sorte qu'il n'y a jamais eu de "flux temportel" ouvrant sur la vie du Docteur. Donc aucun des événements de Name of the Doctor ne s'est produit, la GI n'est pas morte, n'a jamais emmené Vastra, Strax et Jenny sur Trenzalore et les échos de Clara n'ont jamais existé. Ce qui veut dire que les événements de Asylum of the Daleks et de The Snowmen ne se sont pas passés comme on les a vu. Pour Asylum of the Daleks ça voudrait dire que les Daleks n'ont jamais eu à se préoccuper de l'Asile puisque c'est Oswin qui attire leur attention avec son air d'opéra, et que donc ils n'ont jamais eu non plus la mémoire effacée par elle. Pour The Snowmen ça veut dire que la Clara victorienne n'était pas là pour le sortir de sa "retraite" et encore moins pour lui sauver la vie (car apparemment c'est la GI originale dans l'épisode) !! En admettant qu'il s'en soit tiré, il n'aurait eu aucune raison de chercher la Clara originale puisqu'il n'aurait jamais rencontré ses copies...

:roll:
Image

Avatar de l’utilisateur
GrixouWho
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 335
Enregistré le : 18 Nov 2013, 20:59

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar GrixouWho » 26 Déc 2013, 23:43

MAIS VOS GUEULE ! C'EST MAGIQUE ! C'EST MOFFAT ! C'EST UN GÉNIE !!! (Imitation de Thomas ^^)
Image

"I am far more than just another Time Lord" The Doctor, Remembrance of the Daleks

Avatar de l’utilisateur
Saka Tchotchovitch
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 15 Aoû 2013, 21:00
Localisation : Grenoble

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Saka Tchotchovitch » 27 Déc 2013, 13:26

Faut arrêter de regarder tous les épisodes en vous disant "c'est du Moffat, je hais Moffat, mort à Moffat ce sera certainement de la chiasse". Essayez d'oublier qui a fait l'épisode et de le regarder avec un oeil plus objectif. Que vous le vouliez ou non, Moffat est le showrunner et ça restera comme ça un moment. Je vais vous casser les couilles avec ça à chaque épisode puisqu'à chaque épisode vous allez hurler que c'est du Moffat, regardez un peu les commentaires pour pratiquement tous les épisodes récents, on dirait vraiment pas une communauté de fans, mais plus un bureau des critiques. Bon je vous force pas à aimer si vous aimez pas, vous pouvez dire ce que vous voulez heureusement, mais merde ce bashage systématique de Moffat dès qu'il fait quelque chose ça tourne au sketch quoi.
Mais cela dit, Malohkeh, y'a quelques trucs que tu as dit qui sont pas faux du tout, par exemple on oublie tous les évènements de The name of the Doctor, mais après, étant donné que la planète ne s'est pas transformé en cimetière géant, je me demande si il ira pas y refaire un tour un jour. Pour ce qui est du jeu de Matt Smith lors de sa régénération, ça m'a fait tiquer aussi, mais ça peut s'expliquer parce qu'il est en plein délire, il a des hallucinations et il perd la boule (il n'a plus toute sa tête, et ce n'est pas parce qu'il est redevenu jeune d'apparence que son esprit a miraculeusement guéri).

Vous l'aurez peut-être compris, j'ai une fois de plus adoré cet épisode, il apporte les réponses à pratiquement toutes les questions qu'on a pu se poser dans les épisodes précédents, au final les boucles sont bouclées et tout parait assez logique, même au prix de certaines facilités que je pardonne, car imaginer des histoires complexes qui jouent sur le temps est incroyablement difficile et il faudrait être un vrai génie pour tout respecter sans aucun oubli ni écart. Juste une chose que je regrette, les anges pleureurs, les ennemis les plus classes de la série sont juste figurants, on ne les voit pratiquement pas c'est vraiment dommage.

Edit: Au fait, je me disais bien que cet immeuble me disait quelque chose:

Image
Le 13e Docteur sera un poney.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Michel » 27 Déc 2013, 14:32

Ma critique va être courte. je pense la développée dans un Gallicast qui en sera consacré.
Moi au final j'avais des doutes, mais j'ai beaucoup aimé. Là il y a encore le côté conte de fées de Moffat qui nous fait rappelé qu'on est dans un épisode de Noël, mais elle est là bien venus et colle vraiment a l’ambiance de cette histoire.

Oui j'ai remarqué aussi ce clin d’œil. L’immeuble de Rose est très flagrant. Mais j'ai remarqué l'utilisation aussi d'anciens thèmes de la série comme celui d'Amy Pond et celui tristounet quand le 10e docteur se sacrifie pour sauver Wilfred dans The End of time.
Image

Avatar de l’utilisateur
Malohkeh
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 10 Nov 2013, 10:11

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Malohkeh » 27 Déc 2013, 19:59

Saka Tchotchovitch a écrit :Faut arrêter de regarder tous les épisodes en vous disant "c'est du Moffat, je hais Moffat, mort à Moffat...


Attention, je ne suis pas du tout un anti-Moffat de base, d'ailleurs j’étais beaucoup plus mesuré que les gallicasteurs au sujet de Day of the Doctor. En fait je suis de ceux qui considèrent que Moffat a produit les meilleurs épisodes de l’Ère Russel T. Davies. J'ai trouvé que The Eleventh Hour était un excellent premier épisode pour un Docteur, peut-être même le meilleur début que j'ai vu pour l'instant, et j'ai adoré le double épisode qui a ouvert la saison 6A, qui est peut être mon préféré de la nouvelle série - si on omet ce qui s'est passé par la suite.

En fait c'est justement ça que je reproche à Moffat, il est très bon sur des histoires de 1 ou 2 épisodes, très bon pour lancer des arcs, mais alors il a vraiment de gros problèmes pour les développer sur le long terme et encore plus pour les conclure. D'ailleurs à force de faire répéter aux compagnons de 11 "The Doctor doesn't like endings" j'ai l'impression que c'est plutôt un aveux de Moffat qui n'aime pas (ne sait pas ?) terminer ses histoires. Quand on est showrunner et qu'on fait le pari d'écrire des histoires sur 3 saisons voire plus, c'est un gros problème, parce que ça ruine un peu l'ensemble. Dans ce cas là, il aurait peut-être dû faire comme Davies et se contenter doubles ou triples épisodes de fin de saison avec 2/3 indices insérés dans les épisodes des autres scénaristes. ça aurait moins problématique en cas de plantage tout en laissant plus de place à des auteurs talentueux pour s'exprimer.

Quant au fait d’être fan ou critique, je dirai que j'aime un épisode de Doctor Who parce qu'il est bon, mais je ne trouve pas forcément qu'un épisode est bon parce que c'est Doctor Who.
Image

Avatar de l’utilisateur
Saka Tchotchovitch
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 15 Aoû 2013, 21:00
Localisation : Grenoble

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Saka Tchotchovitch » 27 Déc 2013, 20:35

Attention, je ne suis pas du tout un anti-Moffat de base, d'ailleurs j’étais beaucoup plus mesuré que les gallicasteurs au sujet de Day of the Doctor.

Effectivement, au temps pour moi, mais en fait mon message n'était pas destiné uniquement à toi, mais surtout aux haters de Moffat, j'ai lu des critiques très méchantes je sais plus où, des critiques de l'épisode qui passaient les 3/4 du temps à pourrir Moffat pratiquement sans parler de l'épisode, ça m'a assez remonté.

Sinon une dernière chose à propos de l'épisode, certains (dont toi d'ailleurs) ont trouvé la dernière scène avec Matt Smith pas émouvante du tout et bâclée. Après avoir revu l'épisode, j'ai trouvé au contraire ces adieux émouvants et même assez travaillés finalement.
Comme je l'ai dit tout à l'heure, le Docteur perd la boule et c'est justement ça qui est touchant, il est à moitié conscient de ce qui l'entoure, à la fin il ne prête presque plus attention à Clara et divague dans ses hallucinations, il se parle à lui-même et ça m'a ému de voir le Docteur finir sa douzième vie sénile.
Pas besoin de violons et d'adieux qui durent des heures avec des pleurs et des larmes comme avec Tennant pour faire des adieux tristes.
Le 13e Docteur sera un poney.

Avatar de l’utilisateur
Ayamina
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 72
Enregistré le : 19 Juil 2013, 15:08

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar Ayamina » 28 Déc 2013, 00:01

Globalement j'ai pas aimé. Tout le long de l'épisode j'ai beuggé en me disant "mais c'est quoi ça ? pourquoi il fait ça ? mais c'est pas logique, mais mais mais..." -> je pense que je vais le revoir, mais ce sera pas tout de suite (quelques travaux à terminer...)

Je vais essayer de faire un peu la part des choses dans mon esprit, ce sera un bon début...
Dès le début de l'épisode j'ai été complètement larguée, je me suis demandé si je n'avais pas loupé un minisode ou un truc dans le genre, je ne comprenais pas comme il en était arrivé là ni l'intérêt.
Bon j'ai tiqué sur certains détails, comme le fait qu'entre la S05 et la S06 il se mange 400 ans dans les lattes, mais garde exactement la même tronche, or là il y reste quoi... 300 ans ? (petit doute) et il devient tout vieux. Mais selon mon cher et tendre (qui a regardé avec moi, et qui beuggait lui aussi) c'est dû au fait que les 400 ans il les a passés dans la TARDIS et dans cet épisode il était en-dehors. Mouais.
D'autres choses m'ont préoccupées tout el long, dans l'ensemble je suis très septique (je ne sais pas trop pourquoi ni comment mais j'ai l'impression d'avoir vu une mauvaise fanfic... par exemple, la fanfic WhoLock ne durait que 5min et était beaucoup mieux -selon moi, ne me lancez pas de pierres siouplaît.
L'ensemble me laisse un goût assez amer, j'ai un arrière-goût d'épisode raté... dommage pour le dernier épisode de Matt :/

Après je ne peux que reconnaître des points positifs indéniables : le maquillage (personne ne peut le nier), la ville de Christmas (ça m'a gentiment rappelé un de mes films préférés), le clin d'oeil à Rose, la granny de Clara qui parlait du Doc sans en parler (je l'ai très vite soupçonnée d'avoir déjà rencontré le Docteur, mais est-ce qu'il vont exploiter ça dans le futur ?) ...
Les éléments que j'ai moins aimé : "on va mettre tous les méchants qu'Eleven a rencontrés dans son épisode final, ça va être topissime !", "bonjour on est le Time Lords, en fait on est plutôt sympas et on va aider le Docteur et lui donner un cycle complet en plus, youplaboum", être plongé dans l'action sans aucun préambule (j'ai vraiment eu du mal avec le début, je le dis et le redis), la tête de Cyberman qui venait de nulle part (à moins que j'aie zappé un truc) parce que l'idée est pas mal mais on ne sait rien. Aussi, la réapparition d'Amy (désolée mais je ne l'aimais pas... voilà c'est dit.)

En fait je résumerais l'épisode comme ça : ya plein de choses mais on ne sait rien, c'est un melting-pot de la vie d'Eleven vite fait pas forcément bien fait, et puis il éternue et PAF il devient Capaldi !
Image

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 7x15 - The Time of the Doctor

Messagepar doctor222 » 28 Déc 2013, 10:20

Je tiens a préciser que je ne suis pas un hatter de moffat non plus. Car le double épisode "The Empty Child / The Doctor Dance" fait partie de mes préféré. Mais il est difficile de juger une histoire sans juger son scénariste.

Il y a deux manière de voir une série, sois à travers l'univers qu'elle créé, et donc a chaque erreur, incohérence, on le résout par une théorie (ce que font la plupart des fans). Pour exemple, la limite de régénération est en réalité imposé par les Timelords et donc à leur disparition il n'y a plus de limite.

Sois en dehors de l'univers, et dans ce cas on réfléchis en prenant en compte la manière dont la série et produite et dont le scénario est écrit. Ce qui est mon cas. Donc il m'est impossible de dissocier le scénariste de son scénario car ce sont ces choix.

Cette épisode souffre de pas mal de chose, mais pour le coup je ne suis pas sur que ça soit la faute à Moffat. Je pense que l'épisode reflète l'état de la production de la série. C'est un bordel, résultats il faut tout bouclé comme on peu, en essayant de justifier tout.

Moffat a fait quelque d'assez dangereux et qu'il n'a pas su maitrisé dans sa totalité. Il a décidé de relié toute les saisons par leurs arc. Ce qui peut être excellent, mais pas dans ce cas là. Chaque saison, le téléspectateur est resté sur sa faim, a chaque saison bon nombres de questions restait en suspend. Et ces questions n'ont reçus de réponse que dans un épisode, alors qu'à mon sens il aurait fallu encore une saison.

L'autre gros problème c'est que Moffat me donne l'impression d'inventer au fil des saisons le dénouement, comme si il n'avait jamais pensé à la fin. Ce qui n'est pas non plus une bonne idée. Quand on écrit une histoire a retournement de situation, il faut avoir la fin dans sa tête dés le débuts, sinon ça créé automatiquement des erreurs. ainsi la faille, qui, sans la saison 5 avait été créé par l'explosion du TARDIS aurait très bien pu avoir sa résolution dans la saison 5, car cette épisode fait appel à des éléments de la saison 6. Idem pour les Silence, qui aurait du être mieux expliqué durant cette saison 6 aussi. La saison 7 quant à elle s’annule, du moins toute la partie avec clara. A moins qu'un scénariste (peut être Moffat) ne décide d'y revenir pour expliqué la présence du TARDIS géant (oui vu que le docteur se régénère, il ne meurt pas sur Trenzalore), la motivation de la présence de CLARA est annulé, et donc ceci créé un paradoxe qui empêche de voir la totalité de l'histoire d'une manière globale.

Les paradoxes c'est marrant, je prend comme exemple un passage du Guide du voyageur Galactique ou l'on explique le problème d'un paradoxe.

"Dans l'univers il existe le plus beau des poème, écrit par un homme vivant sur une planète magnifique. Mais n'ayant qu'une feuille et qu'un stylo. Résultats pour écrire chaque mots il doit y réfléchir longuement car il n'a pas la possibilité d'effacer. Mais une compagnie de blanco se dit que ce serait bien de lui en donner un car sa donnerais un poème encore plus beau. ils remonte donc dans le temps pour lui donner un blanco avant qu'il n'écrive son poème. Ce qui a pour résultats d'annuler la création du poème car l'auteur effacera sans cesse ce qu'il écrit, jamais satisfait. Si le poème existe encore c'est uniquement parce que la compagnie avait emmené une photocopie avec eux dans le passé"

Voila l'exemple d'un paradoxe maitrisé, le poème continue d'exister alors même que le passé a été modifié. Tout reste logique. Mais Moffat n'y parvient pas, et le seul moyen d'accepter c'est incohérence c'est de les ignoré. Et c'est ça le problème, The Day of the Doctor en est le cas le plus marquand, le seul moyen de considéré cette épisode avec le reste de la série c'ets de ne pas le prendre en compte, tant il apporte son lot d'incohérence. The Time of the Doctor lui cantonne ses effets à la période de Matt Smith.

Pour ceux qui en douterais, j'ai apprécié l'épisode.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif


Retourner vers « Saison 7 - 2011/2012 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités