7x13 - The Name Of The Doctor

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 7.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Michel » 20 Mar 2013, 08:44

7x13 - The Name Of The Doctor

Image

Résumé de l'histoire :

Clara est convoquée à une impossible conférence téléphonique, l’alertant que les mortels Whisper Men se referment sur Vastra, Jenny et Strax. Quelqu’un kidnappe les amis du Docteurs, les menant vers le seul endroit dans tout le temps et l’espace où il ne devrait jamais aller. C’est un piège mortel qui menace de percer son passé, présent et futur…

Anecdotes :

- Cet épisode marque le retour d'Alex Kingston dans le rôle de River Song et de Richard E. Grant dans celui de la Grande Intelligence (The Great Intelligence). L'épisode fait apparaître aussi de nouveaux monstres appelés The Whisper Men.
- Les images des incarnations antérieures de tous les Docteurs sont utilisées pendant des scènes dans lesquelles Clara et la Grande Intelligence interagissent avec le Docteur. On peut y voir le Premier Docteur dans un extrait colorisé de "The Aztecs", le Deuxième et le Troisième Docteur tout deux tiré de scènes de "The Five Doctors", le Quatrième Docteur de "The Invasion of Time", le Cinquième Docteur de "Arc of Infinity" et le Septième Docteur de "Dragonfire".Une doublure a été utilisée pour les apparitions très furtives du Sixième, Huitième et Neuvième Docteur. Seul le Dixième Docteur n'apparaît pas de tout l'épisode.
- L'épisode s'ouvre sur la Citadelle de Gallifrey (précédemment vue dans "The Sound of Drums").
- La Grande Intelligence (The Great Intelligence) fait référence à des ennemies du Docteur tel que les Daleks ou les Cybermen, mais également les Sycorax, que le Dixième Docteur rencontra dans l'épisode de Noël 2005, "The Christmas Invasion". La Grande Intelligence déclare aussi que le Docteur possède et va porter de nombreux noms, comme le Valeyard, avant la fin de sa vie. Le Valeyard apparaît en 1986 dans la saison 23, "The Trial of a Time Lord" avec le Sixième Docteur, où il est décrit comme une incarnation du côté le plus sombre du Docteur, quelque part entre sa douzième incarnation et sa dernière. Il mentionne aussi que le Docteur sera appelé la Tempête - un des noms que les Daleks ont employé pour le décrire.
- Steven Moffat a déclaré qu'il a voulu avoir un nouveau monstre dans le final de la saison 7, après que la série est vu la réapparition de vieux monstres comme les Guerriers de Glace (The Ice Warriors), les Cybermen et les Daleks.
- Le 12 mai 2013, une semaine avant la première diffusion officielle de "The Name of the Doctor" a la télévision, un petit nombre de personnes aux USA ont reçu leur coffret Blu-ray de la deuxième moitié de la septième saison plus tôt que prévu en raison d'une erreur.
-"The Name of the Doctor" a été regardé à sa première diffusion par 5.46 millions de téléspectateurs le 18 mai 2013.

Fiche technique :

En cours...
Modifié en dernier par Michel le 21 Mai 2013, 19:09, modifié 7 fois.
Image

Les Pommes c'est bon
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 435
Enregistré le : 15 Juin 2012, 18:04

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Les Pommes c'est bon » 18 Mai 2013, 23:04

Je passe pas souvent ici en ce moment, étant très occupé (je reviendrai pendant l'été j'imagine), mais...
Je viens de finir l'épisode, et j'ai adoré.
Je ne suis pas sûr que tout soit parfaitement logique (même si ça semble relativement cohérent), et quelques moments faisaient clairement auto-célébration bien satisfaite d'elle-même dans la forme (ziva le valeyard, et ziva les extraits de vieux épisodes qu'on nous remontre, et les doublures du docteur et tout), mais bon, on s'approche du 50ème autant y aller maintenant. J'ai adoré cet aspect de l'épisode.

L'épisode m'a extrêmement satisfait (même si je trouvais que Strax avait un comique qui brisait l'ambiance d'une situation par moment), que ce soit pour l'arc de Clara, ou la mise en place du 50ème avec LE CLIFFHANGER DE LA MORT !!!1888!!!!!!

Putain que c'était bon !

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar doctor222 » 19 Mai 2013, 09:38

Voici ma critique, mais vous pouvez d'ors et déjà retenir que je mets un 0/10 a l'épisode, enfin si on peu appeler ça un épisode :
J'aimerais juste savoir pourquoi soudainement Moffat serait un génie. Outre les défauts techniques de l'épisode, comme les très mauvaises incrustations (Pitié des fans on fait nettement mieux sur You Tube), des effets spéciaux sans intérêt, le scénario est littéralement vide. L'idée d'avoir Clara disséminé dans le Temps et l'espace pour sauver le Docteur, même de la GI c'est pour moi une idée a la con, car c'est même pas correctement utilisé. Mais reprenons par le débuts sinon ma critique va paraître très fouillis.

On commence par la séquence pré-générique sur Gallirey, a mon avis tout le budget et passé dans la version 3D de Gallifrey. Que je trouve toujours aussi ridicule. Les Seigneur du Temps ont beau être technologiquement avancé, il faut vraiment avoir du mauvais gouts pour vivre dans une boule à neige géante. En a peine 5 minutes, Moffat nous fous littéralement un coup de poing dans la figure. En nous expliquant dés le débuts que Clara se retrouve à toutes les époques différentes (une par docteur a priori) pour le sauver. D'accord. RTD avait fait la même chose avec la fin de la saison 2, en faisant croire a la mort de Rose, qui en faite se retrouve dans une dimension parallèle, enfin vous savez. Sauf que RTD laissait planer le doute. Alors que là finalement l'épisode sert a rien car on sait déjà tout sur Clara. En plus niveau incrustation, c'est vraiment pourris, les Docteur passe a une vitesse folles, la séquence avec le premier Docteur c'est encore celle qui passe le mieux. la séquence avec Troughton, on peu facilement faire la différence entre ce qui viens de "The Five Doctors" et une doublure. Non mais franchement ils courent même pas de la même manière. Et puis incrusté Troughton et son gros manteau de fourrure dans un paysage Californien. Très mauvais choix. D'ailleurs c'est a ce moment là que le 8ème docteur fait une très très brève apparition. Donc oui il est bien présent. En gros cette séquence c'est du Fan service a mort, histoire de donner un intérêt à l'épisode. Personnellement ça me rappelle plus George Lucas et sa volonté d'intégré les monstres de la prélogie dans la Trilogie original. ça ce voit à 100 mètres et sa sert a rien.

Trenzalore, le Père Lachèze de l'espace, ou le Docteur est censé être enterré, et ou le TARDIS a grandi, et ou il y a une Tombe de River Song qui est en faite un passage Secret, etc... Là j'ia envie de dire, mais c'ets quoi cette planète exactement. Depuis le débuts de la série, toutes les planètes créé avait un but, une vie réelle, quelques chose. Là cette planète c'est le vide intersidérale. On ne sait ni a qui appartiennent toutes ces tombes, ni pourquoi le Docteur serait enterré là (Et ne me dites pas que c’est parce que c'est son futur, il connaît la planète, il sait qu'il est là, alors me faite par croire qu'il ne sait pas pourquoi, c'est juste de la fainéantise scénaristique). Là bas ils font fasse a des méchant invincible (c'est pas une première dans la série, mais j'ai vu plus subtile) , sortes de croque-mort de l'espace dont le maquillage est pompé sur le Trickster de SJA. Voila encore une race que nous ne verront certainement plus dans la série, car ils sont strictement impossible à utiliser autrement. Ils n'ont pas de but, des pouvoir illimités, aucun scénaristes autres que Moffat ne peut les utiliser autrement. Un peu comme avec les Silences, que l'on a pas revue depuis la saison 6. Cette Planète ne vit pas, bon en même temps avec des tombes partout c'est un peu normale. Mais ce que je veux dire c'est qu'on a pas l'impression qu'elle a existé avant et qu'elle n'existeras plus après une fois que Moffat n'en a plus besoin. Ce n'est pas une planète mais juste un prétexte.

Marie Sue, enfin je veux dire River Song. Alors là Moffat a atteint le point ultime du compagnon Joker. Il l'utilise maintenant uniquement pour résoudre des situation impossible d'une manière très fainéante. Le titre de l'épisode c'est "The Name of the Doctor" et depuis la fin de la saison 06, une bonne partie des fans avait peur que son nom soit révéler. Enfin qu'un scénariste se croit intelligent en donnant un vrais nom au Docteur. Heureusement il ne l'a pas fait, mais franchement il a contourné la chose d'une manière ultra-fainéante. River Song est donc invisible pour une raison inconnue, enfin Moffat ne sais peut être pas encore. Et c'est elle qui dit le nom. Franchement c'ets littéralement de la triche. River Song dans cette histoire en sert qu'à ça, a rien, elle apparaît un peu au débuts et un peu a la fin pour rien. Elle n'aide en rien le Docteur, si ce n'est pour lui dire, via Clara que sa tombe cache un passage secret. Ce qui amène un autre gros problème mais j'en parle plus bas. Elle finit par se faire embrasser par le Docteur, mais bon sang, pourquoi. La relation entre le Docteur et River ne fonctionne plus depuis le double épisode dans la Bibliothèque. River Song et devenus une Marie Sue, un personnage parfait, qui sert de roue de secours a une histoire bancale. Et en plus qui entretient une pseudo-relation amoureuse avec le Docteur. C'est du niveau de la pire Fanfic que j'ai pu lire.

Clara, enfin son histoire est finie, est qu'est elle maintenant, eh ben rien. Elle n'est plus Soufflé Girl et donc n'est plus intéressante. Son histoire est finie. Malgré que le personnage a réussie à s'imposer dans cette seconde partie de saison, le Docteur ne s'intéressait à elle qu'à cause de son mystère et rien d'autre. Maintenant il va falloir que les Scénaristes autres que Moffat réussissent à l'imposer dans la saison 8, sinon elle va devenir un peu comme Amy après la saison 6, sans intérêt. C'est le gros problème a vouloir rendre un compagnon absolument intéressant et important. C'est qu'au bout d'un moment ça ne marche plus. Prenons l'exemple de Romana, elle apparaît dans la saison 16 pour l'arc de la clé du temps. Son personnage est une clé de l'histoire, mais pas LA Clé, résultats, une fois l'histoire terminé. le personnage a tout de même réussie à s'imposer, non pas garce à son mystère, mais parce qu'elle faisait vraiment quelque chose, elle vivait. Clara elle ne vit que par son mystère, elle n'est là que parce qu'on voulait savoir pourquoi elle était déjà morte deux fois. Rien d'autres.

Le Docteur, bah il sert strictement a rien. Est c'est une habitude de ces dernières saisons. Le Docteur n'est plus le héros, c'est le compagnon le héros. Le Docteur sert juste à faire le pitres dans un coin, a être occasionnellement le point centrale de l'histoire. Enfin surtout dans les épisodes de Moffat. Les seuls épisodes qui m'ont plus c'est ceux ou le Docteur faisait autre chose que de brandir son tournevis sonique ou un boutons Reset. Ces les moments ou ils était écouté de tous, ou il avait une présence, il réfléchissait vraiment et résolvait l'énigme avant les autres personnages ou le téléspectateur. Dans cette épisode ce n'est pas le cas, non seulement il manque de se faire tuer. Il pleure en débuts d'épisode car son pseudo secret a été révélé (tout le monde meurt, en quoi ce serait un secret, même si c'est sur Trenzalore). il saute ensuite dans sa propre ligne du temps et "sauve" Clara. Ce que j'aimerais savoir c'est comment il va en sortir, et d'ailleurs ou ils sont. Mais ça ça seras pour l’épisode de 7 ans. Il est là, juste pour dire que le type en face c'est un Dark Doctor. en gros le Docteur ne sert strictement a rien et les autres ont plus de présence que lui.

John Hurt, alias un type au regard abattue. Tout laisse supposé qu'il s'agit du Valeyard, pouruqoi pas, mais ça contredit automatiquement "Trial of a Timelord". Dans cette histoire on apprend qui est le Valeyard, un amalgame de toutes les mauvaises pensé du Docteur, qui a pris une forme humaine et qui veux détruire le Docteur (ce qui aurait créé un paradoxe, mais bon c'est pas le sujet de cette critique). Le Maître nous y explique qu'il a pris forme durant la 12ème et dernière incarnation du Docteur. D'accord, mais notre 11ème Docteur semble en connaître pas mal à ce sujet. Et Tout laisse à croire que son histoire auras plus de lien avec la Guerre du Temps que les choses après le 11ème Docteur. Donc voila, le 11ème Docteur ne peu pas connaître précisément son avenir, même si le Valeyard aurait tr-ès bien pu interféré pendant la Guerre du Temps en continuant a être créé après le 12ème Docteur, mais ça donne mal à la tête plutôt qu'autre chose. Et franchement c'est le pire truc pour un épisode anniversaire. Si c'est trop compliqué, les téléspectateurs occasionnelles ne vont pas regarder. Et je ne parle même pas pour les français.

Pour le reste, vous le saurez dans le Gallicast, car il y a encore des points qui ne me plaisent pas.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Bonaventure
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 49
Enregistré le : 18 Avr 2013, 09:10
Contact :

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Bonaventure » 19 Mai 2013, 11:04

Personnellement je n'ai pas boudé mon plaisir.

Si je te rejoins sur le fait qu'essorer un compagnon en lui donnant trop d'importance dans la storyline est dommageable (et c'est un peu le cas de la majorité des compagnons de la nouvelle série je trouve), je ne te rejoins pas sur le reste.

Oui il y a sans doute des trous dans le scénar mais qui ne gênent pas le visionnage à mon sens, à moins bien sûr d'être constamment dans le recul et l'analyse de ce qu'on est en train de regarder. Ce que j'avoue avoir du mal à faire, puisque je redeviens un gamin quand je regarde Doctor Who et que je suis sûrement bon public aussi : ) Même chose pour les effets spéciaux, honnêtement je m'en fous quand c'est pas très bien fait ce n'est pas vraiment ça qui m'importe. Et là j'ai trouvé que ça avait un charme tout particulier d'ailleurs : )

Alors oui c'est un épisode un peu creux, qui fait un peu toboggan jusqu'au 50e anniversaire, oui le coup de Clara qui sauve le docteur tout le temps ça nous étonne pas plus que ça (on a vu/lu/écouté tellement d'histoires du Docteur) que ça peut même paraitre plat, que l'espèce de dimension bizarre sensée représenter la ligne temporelle du Docteur c'est abusé, que Strax il casse la tension dramatique (moi j'ai ri, j'avoue), mais j'ai pris mon pied.

De voir des images des anciens docteurs, d'entendre des bouts de phrases d'épisodes classiques au moment de la sorte de cicatrice, de faire des références au Valeyard, à Androzani, tout cela a suffit à faire mon bonheur en fait. Parce que ça rappelle à tout le monde que Doctor Who c'est un monument de la culture populaire : des centaines et des centaines d'histoires dans plein de format différent qui ont touché plein de générations, et pourtant on a pas pour autant besoin de tout connaître sur le bout des doigts pour apprécier le Docteur et sa mythologie. Et c'est un des trucs que je trouve le plus puissant dans Doctor Who(mais là je digresse /o/)

Le personnage de John Hurt, je ne pense pas que ce sera en aucune façon le Valeyard, je ne pense pas non plus que ce soit un "méchant Docteur". C'est simplement une incarnation passée de lui-même, que celui-ci préfère oublier à cause des actes qu'il a dû commettre (Time War oblige). N'empêche on s'est tous fait avoir quand même : avec un titre comme The Name of the Doctor forcément on pense à quel peut être ce nom. Mais en fait ce n'est pas le problème et Eleven l'explique très bien à la fin : le nom qu'il s'est choisi signifie quelque chose, représente des convictions, et l'incarnation John Hurt est allé à l'encontre de ces convictions (et du coup le Docteur préfère l'oublier).
Je suis assez enthousiasmé j'avoue : ) Avec la fin de la series 4 des Eighth Doctor Adventures et Dark Eyes, l'incarnation Mc Gann prend un tour plus sombre, quand Nine a un côté un peu traumatisé par la Time War (et terriblement seul aussi avant Rose). Du coup je trouve l'idée du chaînon manquant assez séduisante. Et je l'avoue ça me ferait chier que Eight devienne un criminel de guerre : p Puis c'est pas mal d'évoquer l'horreur presque mythologique de la Time War avec une incarnation perdue du Docteur plutôt qu'en la racontant telle quelle (ou là ça perdrait de son intérêt justement).


Enfin j'ai hâte de novembre maintenant : )

Pardon pour un post un peu fouillis et qui part un peu dans tous les sens. Je ne suis pas sûr d'être très clair partout mais je me suis bien amusé et je tenais à le dire o/
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Archivist » 19 Mai 2013, 12:13

C'est pour moi un épisode très ambigu et je crois que je suis incapable de lui mettre une note. Je l'ai trouvé plaisant à regarder tout en notant les incohérences qui apparaissent à la chaîne.

Je ne sais pas si c'est l'ambiance ou le côté émotionnel qui font que j'en garde plutôt un bon souvenir alors que je devrais probablement descendre l'épisode en flammes comme Journey.

doctor222 a raison sur toute la ligne : fan service énormissime, incohérences, non respect de la continuité (je ne parle pas des romans ou de vieux épisodes, mais la continuité au sein même des saisons de Moffat), le contenu entier de l'épisode c'est du complete bullshit.

Et pourtant ! Je dois me faire avoir par l’illusionniste Moffat car l'ambiance générée par l'épisode me plaît tout en laissant un sentiment étrange du genre je souris bêtement mais mon instinct me dit que je suis en train de me faire enfler.

Le Dark Doctor / Valeyard / alt!Nine / John Hurt est la raison du titre The Name of the (new/former/alt) Doctor. La scène me file un frisson à chaque fois et pourtant... toujours cet instinct. Moffat vient de lancer une bombe dans le fandom qui va mettre un boxon pas possible pendant 6 mois. Et là la peur revient.

La peur c'est celle que j'avais pendant 3 semaines depuis l'annonce du titre The Name of the Doctor, puis les annonces du Sun (hum!) sur la possibilité que John Hurt soit en fait Nine. La peur de la versatilité de Moffat. Cette peur a été anesthésiée pendant l'épisode d'hier que je regardais en souriant béatement mais avec ce picotement derrière la nuque. Et là j'ai peur de ce nouveau/ancien Docteur. J'ai peur que Moffat élimine Eccleston de la timeline par basse vengeance parce que Chris ne veut pas reprendre son rôle.

Vraiment très ambigu donc...
Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com

Avatar de l’utilisateur
Lylys
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 34
Enregistré le : 22 Avr 2013, 09:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Lylys » 19 Mai 2013, 21:03

Bonsoir je vien de regarder et je n'ai pas tout compris la fin la je n'ai rien compris du tout mon frère non plus c'est très bizzard vous ne trouvez pas?

Avatar de l’utilisateur
Kwack
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 140
Enregistré le : 22 Avr 2013, 21:22

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Kwack » 20 Mai 2013, 13:22

J'ai beaucoup apprécié l'épisode. Je n'ai pas vraiment la motivation pour écrire une critique constructive cependant.
Il y a juste un détail qui me fait terriblement rire quand je lis plusieurs autres avis (ici et ailleurs). Quand la nouvelle série ne fait pas référence à la série classique, les fans se plaignent, disent que les showrunners snobent le passé et sont des gros égoïstes qui ne respectent pas les 'vrais' fans.
Et quand les scénaristes nous donnent enfin un épisode qui envoie de la référence à la série classic et qui se donne la peine de ressortir des séquences de la série classic (plutôt pas mal foutue bien que l'incrustation de Two par exemple ne soit pas parfaite) alors les fans critiquent tout de même en disant qu'on nous fourre du classic plein la tronche pour nous endormir et que c'est trop.
Evidemment qu'on ne va pas nous mettre un épisode entier centré sur le passé, mais il faut tout de même savoir apprécier ce qui est donné.
Voilà, c'est une réaction que j'ai remarqué sur plusieurs sites et qui me fait doucement pouffer. Apprécions l'ironie de la chose.

Ah si je vais juste rajouter une chose un peu plus constructive (ou pas? ^^):
je dois dire que je partais sans beaucoup d'attentes vis-à-vis de cet épisode. Ce qui peut expliquer qu'au final, j'ai avant tout été positivement surprise.
L'épisode pêche principalement par son format qui le rend trop condensé à mon goût et donc n'explique pas clairement certains des points et ne développe pas suffisamment des personnages et évènements.
L'ambiance était bien rendue, la photo très esthétique jouait en sa faveur.
Les dernières minutes sont dans mes préférées et vont nous permettre de théoriser gaiement pendant les prochains 6 mois ^^
Et puis quand même... John Hurt est BADASS !
Image

Galax
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 28
Enregistré le : 26 Avr 2013, 15:35

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Galax » 20 Mai 2013, 14:26

En nous expliquant dés le débuts que Clara se retrouve à toutes les époques différentes (une par docteur a priori) pour le sauver. D'accord. RTD avait fait la même chose avec la fin de la saison 2, en faisant croire a la mort de Rose, qui en faite se retrouve dans une dimension parallèle, enfin vous savez. Sauf que RTD laissait planer le doute.

Faudra m'expliquer quand dans la saison 2 on a une compagne qui plonge dans toute la timeline du Docteur et se dédouble en millier d'exemplaires :/

John Hurt, alias un type au regard abattue. Tout laisse supposé qu'il s'agit du Valeyard, pouruqoi pas, mais ça contredit automatiquement "Trial of a Timelord". Dans cette histoire on apprend qui est le Valeyard, un amalgame de toutes les mauvaises pensé du Docteur, qui a pris une forme humaine et qui veux détruire le Docteur (ce qui aurait créé un paradoxe, mais bon c'est pas le sujet de cette critique). Le Maître nous y explique qu'il a pris forme durant la 12ème et dernière incarnation du Docteur. D'accord, mais notre 11ème Docteur semble en connaître pas mal à ce sujet. Et Tout laisse à croire que son histoire auras plus de lien avec la Guerre du Temps que les choses après le 11ème Docteur. Donc voila, le 11ème Docteur ne peu pas connaître précisément son avenir, même si le Valeyard aurait tr-ès bien pu interféré pendant la Guerre du Temps en continuant a être créé après le 12ème Docteur, mais ça donne mal à la tête plutôt qu'autre chose. Et franchement c'est le pire truc pour un épisode anniversaire. Si c'est trop compliqué, les téléspectateurs occasionnelles ne vont pas regarder. Et je ne parle même pas pour les français.

Ca me fait penser à une très vraie phrase qu'a dite Moffat :
People are making up their own theories about what is or isn’t in the special and then make a Youtube film about how angry they are about their own theory.”

Wait & See ?

Mais je te rejoins sur les compagnons, je me demande comment Clara va être ré-utilisée, si c'est pour la mettre en cloque pour lui redonner de l'intérêt comme Amy de la s6, ça va me souler.

Pour ma part, mon avis :
J'ai adoré !
J'avais vraiment peur de ce final, 45 minutes, si c'est pour faire comme The Wedding of River Song...
Entre la GI, Clara, le Doc et son secret, River, les Whispermen et le trio, j'avais peur que tout soit trop foulli et incompréhensible. Quand j'ai appris qu'en plus on allait résoudre l'arc de Trenzalore, trop c'est trop.

Mais au final, tout est bien exploité, à part peut être les Whispermen que je trouve gâché, même si ça donne une explication parfaitement convenable à comment s'y prend la GI pour manipuler les gens (j'avais déjà fait le rapprochement avec ce que dit Miss Kizlet dans le 7.7 : "You are whispering to my mind for so long..." et tout prend son sens)
La GI, faut avouer que j'aime ce méchant, je trouve Richard E. Grant parfait dans ce rôle, et puis enfin un ennemi qui chercher vraiment à détruire le Docteur en montant un plan ! Parfois j'ai l'impression que les Daleks ou les Cybermen mettent un peu de temps à agir, et que les Silent se tournent les (3) pouces, mais au moins l'Intelligence se bouge le popotin et capture ses amis pour l'emmener dans sa tombe.
Et on a enfin finit l'arc des silences ! Champagne ? Il reste juste sur pourquoi et comment le Silent à faire exploser le TARDIS, mais bon, on ne s'est pas demandé comment les Daleks ont volé des planètes non ? Je me contenterais donc d'un "ils le peuvent" si ça peut nous permettre de plus en entendre parler.

J'ai bien aimé Trenzalore, ça colle bien avec tout ce qui a été dit. L'image de l'épisode est vraiment particulière, unique j'ai l'impression. Et comme toute la saison 7, belle.

Ensuite, le trio. On les voit quand même pas mal, plus peut être que dans Snowmen. Jenny m'a vraiment touché dans sa scène de meurtre, Strax faisait toujours mouche avec ses répliques (bien que parfois ça faisait un peu tâche) et Madame Vastra, est Madame Vastra ! Elle ferait une parfaite compagne. J'ai adoré la conférence à travers le temps, et la façon d'y aller (en rêve).
Bref le trio est bien utilisé comme motivation pour que le Doc parle.

River est aussi présente, et ça me met la larme à l'oeil de dire que c'était sûrement leurs adieux... En plus, Moffat ne peut pas s'empêcher de nous donner l'envie de revoir l'épisode sous un autre angle : toutes les scènes où l'on croyait que seule Clara voyait River, alors qu'en faite le Doc le pouvait aussi, prenne un second sens et chapeau à la réalisation d'ailleurs.
Et peu de chances qu'on la revoit, un kiss, un Spoiler (inexpliqué d'ailleurs, je crois que c'est juste pour la forme), un "Goodbye Sweetie" qui boucle la boucle de ses premiers mots dans Doctor Who "Hello Sweetie".
Au final c'est elle qui ouvre la tombe, et pan c'est le moment où je rigole de tous les "Moffat va révéler le nom et tuer la série !"

Et enfin, Clara. Oh my god dès l'intro j'ai eu des frissons, l'explication trouvée me satisfait beaucoup et elle a le mérite de ne poser AUCUN reboot/deus ex machin/dimension avortée, ce qui hisse ce final à côté de "Doomsday" qui n'utilisait lui non plus aucun de ces procédés ^^
Bon, il y a toujours quelques mystères, notamment sur la femme de la boutique. On peut supposer que c'est Clara vieille qui lui a donné. Je pense de toute façon que ce mystère est voulu par Moffat.
Et on voit une continuité avec toute la saison, avec la feuille, le voyage dans le TARDIS, Clara qui n'est au final qu'une fille ordinaire...

Les références aux classiques, c'est bête mais ça fait un bien fou de voir enfin un final comme ça. Je crois que c'est la première fois qu'on a autant de caméos et de référence, et c'est tellement bête pourtant, mais on a l'impression que ce final n'est pas que le finale d'une saison mais d'une série entière. Chapeau pour l'incorporation de scènes des classiques (et des non-classique comme la bibliothèque), c'était vraiment parfait.
Aussi, je rejoins Kwack sur ce point
Il y a juste un détail qui me fait terriblement rire quand je lis plusieurs autres avis (ici et ailleurs). Quand la nouvelle série ne fait pas référence à la série classique, les fans se plaignent, disent que les showrunners snobent le passé et sont des gros égoïstes qui ne respectent pas les 'vrais' fans.
Et quand les scénaristes nous donnent enfin un épisode qui envoie de la référence à la série classic et qui se donne la peine de ressortir des séquences de la série classic (plutôt pas mal foutue bien que l'incrustation de Two par exemple ne soit pas parfaite) alors les fans critiquent tout de même en disant qu'on nous fourre du classic plein la tronche pour nous endormir et que c'est trop.

Effectivement, quand j'entends à la fois des "Moffat ne rend pas hommage au classique" et que quand il le fait "Moffat a mal rendu hommage au classique", je rigole un peu ^^ Ce finale était le plus lié à toute la série entière que n'importe quel autre, il faut le reconnaître. Après, on peut aimer ou pas les références, mais je vois pas comment on peut faire mieux que ce qu'a proposé l'épisode : de rendre le passé du Docteur l'élément central du scénario.

Bref, bon final. Bon épisode en général, qui nous apporte de réelles réponses tout en nous posant une question mais qui je suis certain sera résolue dans l'épisode suivant, donc ça me va. Il est assez épique, conclue pas mal de arcs, et conclue une saison que j'ai beaucoup appréciée. Je pense quand même que mon final préféré restera La Pandorica, juste parce que c'est tout ce qu'on peut attendre d'un final.


Et je terminerais par dire que le cliff est un cliff de malade. Pire que tout ceux qu'on a déjà eu, à part peut être Stolen Earth et The Rebel Flesh, encore que là on avait qu'une seule semaine à attendre quoi...
Les spéculations vont aller bon train pendant 6 mois :D Personnellement je pense que c'est un Docteur qui s'est développé soit parallèlement à 8 pendant la guerre du temps (pourquoi pas le Valeyard même si c'est pas sûr) ou une réelle incarnation que le Doc garde secrète et rejette (et donc qui ne compte pas dans la numérotation, nah) car il ne mérite pas le Nom du Docteur.

(Oh c'est tellement beau quand on finit une critique sur le titre de l'épisode... :D)

Avatar de l’utilisateur
Anaé
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 17
Enregistré le : 22 Mar 2013, 00:21
Localisation : Tours
Contact :

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar Anaé » 22 Mai 2013, 13:29

Lors de mon premier visionnage j'ai détesté cet épisode. Vraiment ! Je l'attendais avec impatience, peut-être trop... je suis resté bouche bée... Mais qu'a fait Moffat ?! Après l'avoir revu il y a tout de même de très belles choses, cet épisode est émouvant.

De nombreux passages me déplaisent toujours un peu:

Pourquoi faire revenir la GI... quel est leur intérêt... pourquoi et comment ils reviennent c'est un peu flou... juste un prétexte à la con pour que le docteur aille sur Trenzalore ? ça aurait mérité un double épisode, de manière générale je trouve qu'il y a trop de choses et elles ne sont pas assez développées ce qui est très dommage. J'aurais aimé que l'on développe plus la partie avec les Whispermen.

Les plans se trouvent de plus en plus ingénieux pour mettre fin à l'existence du docteur, après la Pandorica, les silences maintenant la GI ! Le docteur a plus d'ennemis que d'amis, il est loin d'être tout blanc et c'est ce qui me plait dans cette série, cette dualité qui nous fait nous poser cette éternelle question : Doctor Who ? Qui est-il en vérité ? Plus qu'un nom, on cherche à savoir qui il est, ce qu'il a fait. Et le dénouement de l'épisode vient amplifier ce sentiment. On se sent trahi, d'un autre côté le docteur ment. Moffat est vicieux, cela devient très dur de démêler le vrai du faux mais c'est ce qui rend la série excitante ! Le nom du docteur, Clara... Moffat nous balade alors que l'important se trouve ailleurs :-)

En ce qui concerne Trenzalore j'ai du mal a saisir la raison qui le pousse à aller là bas... Ses compagnons ne semblent pas si en danger que ça... est-ce une raison valable pour aller à Trenzalore ? La tombe n'est pas plus gardée que cela... et puis aucun paradoxe à l'horizon alors que le docteur voyage sur ta timeline, que deux tardis se retrouvent au même endroit. Je trouve ça assez light

J'aime toujours pas Clara, bien que je comprenne tout à fait ce qu'a voulu faire Moffat, l'idée était géniale mais je ne sais pas, je l'aime pas... peut-être auraient-ils du choisir une autre actrice ou est-ce le traitement du scenario, je ne sais pas. C'était très émouvant de revoir tout ces plans de la série Classic, de revoir les différentes incarnations du docteur, cette saison est définitivement un bel hommage à la série Classic et c'est très bien joué... même si la manière de le faire était un peu kitch... j'ai trouvé les incrustations dégueulasse... j'imagine que le défi n'était pas aisé.

Concernant River ! Mon dieu cette fin est vraiment dommage, c'est très tiré par les cheveux. J'adore River ! C'est un personnage fantastique, vraiment riche... mais cet épisode casse tout ce qui a été construit depuis son arrivée dans la série. Le scénario est bâclé ! L'idée que River était là depuis le début que le docteur pouvait la voir oui pourquoi pas mais cette connexion psychique, ça aussi c'était tiré par les cheveux... ils n'ont rien trouvé de mieux pour réussir à faire revenir River dans l'histoire alors ils se sont contentés de l'idée d'un des assistants de production ? lol

Non vraiment c'est dommage, les adieux de River auraient pu être beaucoup plus poignants ! A moins que Moffat nous réserve une surprise ? Je garde à l'idée que River nous revienne car nous n'avons toujours pas vu l'épisode où le docteur l'emmène aux tours chantantes après tout.

Je me pose juste une question, et peut-être pourrez vous me répondre... On en est où du Silence ?
Silent will fall ? Hum... Silent (le silence du docteur ou les créatures ?), ce silence est-il réellement tombé, je ne crois pas... Si il s'agit du Silence du docteur nous pouvons en conclure qu'à l'ouverture de la tombe l'existence entière du docteur se retrouve réduite à néant donc au silence... mais ce n'est pas si clair que ça... l'épisode ne se termine pas de manière vraiment dramatique alors que tout pouvait le prédestiner : le titre de l'épisode, la prophétie des silence, les whispermen... et pourtant à la fin j'ai une impression étrange... comme si cet épisode n'avait pas autant d'importance... Pourtant il ouvre sur tout autre chose, il change notre façon de voir le docteur... On reste sur sa fin avec cette épisode, ce n'est pas un grand final à la Doomsday ou à la Pandorica alors que tous les éléments étaient présents pour que cela se passe ainsi... mais peut-être réservent-ils tout cela pour les 50ans... cette épisode de fin est certainement réalisé dans le but de susciter notre curiosité (ne pas boucler totalement la boucle)...


Beaucoup de questionnements encore sur cet épisode, cela mérite que je le regarde encore une ou deux fois.
En conclusion je retiendrai qu'il y a beaucoup de choses intéressantes mais que, comme la plupart des épisodes de cette saison, la gestion de la durée n'a pas été des meilleurs. On entrevoit beaucoup de choses sans jamais entrer dans les détails, on survole le scénario... en tout cas c'est l'impression que j'en ai.

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 7x13 - The Name Of The Doctor

Messagepar doctor222 » 22 Mai 2013, 15:56

@Anaé : Normalement le "Silence will Fall" était en rapport avec la fin de la saison 5 et la faille. Le faites que tout soit effacé (sauf la terre). D’où le silence. Je doute en faite que les Silence ai un lien avec la saison 5 quant on y regarde. Idem pour Silence 2 (Whisper Men), totalement absent de l'épisode au final, et puis littéralement cheaté, même si c'est un peu bizzare de dire ça d'un personnage de série. Donc en réalité, les arc des trois saisons sont tous fini, mais d'une manière tellement biclé que tout le monde pense que c'est pas fini.

@Galax :
En nous expliquant dés le débuts que Clara se retrouve à toutes les époques différentes (une par docteur a priori) pour le sauver. D'accord. RTD avait fait la même chose avec la fin de la saison 2, en faisant croire a la mort de Rose, qui en faite se retrouve dans une dimension parallèle, enfin vous savez. Sauf que RTD laissait planer le doute.


Faudra m'expliquer quand dans la saison 2 on a une compagne qui plonge dans toute la timeline du Docteur et se dédouble en millier d'exemplaires :/


En faite je veux dire que dans les deux épisode, l'histoire commence par une voix off du compagnon qui explique ce qui va arriver. Pour Rose c'était sa "mort". Et pour Clara c'est sa démultiplication par Docteur.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif


Retourner vers « Saison 7 - 2011/2012 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité