7x12 - Nightmare in Silver

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 7.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar Michel » 20 Mar 2013, 08:40

7x12 - Nightmare in Silver

Image

Résumé de l'histoire :

"Le monde des merveilles de Hedgewick" était autrefois le plus grand parc à thème de la galaxie, mais c’est maintenant la maison délabrée d’un homme de spectacle minable, d’un pion de jeu d’échec et d’une section d’assaut déréglée. Quand le Docteur, Clara, Artie et Angie arrivent, la dernière chose qu’ils attendent, c’est la ré-apparition de l’un des plus anciens ennemis du Docteur. Les Cybermen sont de retour !

Anecdotes :

- Le Cyber-Planificateur est d'abord apparu deux histoires du Second Docteur en 1968, "The Wheel in Space" et "The Invasion", ainsi que le roman du Septième Docteur "Iceberg", à l'exception que dans ce cas le Cyber-Planificateur était plus présenté sous la forme d'un sorte de dispositif mécanique stationnaire.
- Les CyberMites sont des versions miniaturisées des Cybermats, apparus pour la première fois dans l'épisode du Second Docteur "The Tombs of the Cybermen (1967)
- Deux des points faibles des Cybermen dans la Série Classic est mentionné par le Docteur. Le premier, l'Or, est montré comme leur plus redoutable point faible dans l'histoire du Quatrième Docteur "Revenge of the Cybermen"(1975) et tous les épisodes suivants jusqu'à l'arrêt de la série en 1989 et le second, les solvants de nettoyage, fait référence au cocktail mélangé par les compagnons du Deuxième Docteur, Ben et Polly, dans l'histoire "The Moonbase" (1967).
- Les Tombeaux des Cybermen son déjà apparues dans deux histoires de la Série Classic, "The Tomb of the Cybermen" (1967) et "Attack of the Cybermen" (1984).
- C'est le second épisode de Doctor Who écrit par Neil Gaiman, le premier été "The Doctor's Wife / L'Âme du TARDIS dans la saison 6 (2011). Selon l'explication de Gaiman, les Cybermen du monde parallèle (appelé aussi les Cybusmen) et les Cybermen de Mondas se sont rencontrés et ont créé une nouvelle race de Cybermen.
- Le Septième Docteur a déjà battu un ennemi via un jeu d'échecs dans l'histoire "The Curse of Fenric" (1989). Mais par contre le Troisième Docteur a déjà perdu au jeu de dames contre sa compagne Jo-Grant dans l'histoire "The Mind of Evil" (1971).
- Pendant qu'il est sous la possession du Cyber-Planificateur, le Docteur imite l'accent du Neuvième Docteur et sa rengaine " Fantastique", aussi bien que le "Allons-y" du Dixième Docteur.
- On vois apparaître dans cet épisode les visages des dix première incarnations du Docteur.
- La Cyber-Guerre est mentionnée. L'épisode du Cinquième Docteur "Earthshock" (1982) décrit les commencements de cette guerre; la guerre d'Orion se place possiblement dans ce contexte.
- Une machine jouant aux échecs comme on le voit dans cet épisode est très semblable au Turc, qui a été construit par l'inventeur hongrois Wolfgang von Kempelen au 18ème siècle. C'est aussi une référence à l'histoire audio "The Silver Turk", où le Huitième Docteur rencontre un Cyberman endommagé qui était utilisé pour jouer aux échecs.
- Le Capitaine mentionne un "solid state, sub-ether ansible class communicator" qui en fait une référence au roman "Hitchhikers Guide to the Galaxy" de Douglas Adams.
- Lors de la création de cet épisode, Steven Moffat est entré en contact avec Neil Gaiman afin qu'il écrive une histoire qui pourrait rendre les Cybemen de nouveau effrayants.
- Le tournage de cet épisode a débuté en novembre 2012 à Castell Coch.
- Durant cette période, une copie du script fut trouvée dans un taxi à Cardiff. Il était signalé comme appartenant à Eve de Leon Allen et avait le titre provisoire de "The Last Cyberman" (Le dernier Cyberman), qui fut plus tard changé. Le script a été trouvé par Hannah Durham, qui a posté une image du script sur Facebook avec cette description: "J'ai trouvé un script Doctor Who à l'arrière d'un taxi. Quelqu'un veut des spoilers?". Il a ensuite été posté sur Reddit par Dan Rowling avec le commentaire "Regardez ce qu'a trouvé une amie dans un taxi à Cardiff Lundi". Des arrangements ont été faits par Hannah Durham et Dan Rowling afin de restituer le script à la BBC.

Fiche technique :

En cours...
Modifié en dernier par Michel le 17 Mai 2013, 13:20, modifié 3 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Crousti'Bapt
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 9
Enregistré le : 07 Mai 2013, 16:11

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar Crousti'Bapt » 12 Mai 2013, 12:31

Mmm comment qualifier cet épisode ? En fait je ne sais pas trop, beaucoup de choses m'ont plus et beaucoup d'autre non !

Commençons par les bonnes, j'ai été ravi de ne pas voir plus de 2 min les Cybusmens, en effet j'ai toujours eu du mal avec eux ! Les nouveaux Cybermen sont en mode Ironman mais ça ne me choque pas plus que ça, on peux voir enfin des Cybermens évolués combattre vraiment, et putin ils déchirent ;) l'accélération, les petits tours de la main et de la tête, leur capacité d'adaptation face aux attaques est franchement excellente et les Cybermites sont les bienvenues, mais justement, est-ce que cela ne fais pas d'eux des ennemis TROP parfait ? Les effets spéciaux sont juste géant à part la vision de tout le parc d'attraction qui est foiré ( merci le fond vert ). Le Docteur est tout bonnement magnifique quand il viens de se faire partiellement convertir, le fait qu'il trouve ça jouissif d'être connecté m'a bien fais rigoler, et le petit "Allons-y" ( avec une voix pour le moins étrange ) était bien placé et inattendus !

Venons en aux mauvais points, principale chose que je n'ai pas vraiment apprécié, mais alors pas du tout, des millions de Cybermens, OU EST LE CYBERCONTROLER ???? Bun il n'y en a pas !! Et puis, la partis d'échec, nan mais sérieusement Gaiman ... tout le monde se prépare et organise les stratégies pour combattre les Cybermens pendant que le Docteur joue tranquillement aux échec avec son double Cybernétique ... c'est quoi cette connerie ? Viens ensuite, les enfants, à quoi ils servent là ? A que dal, même Clara ne sert strictement à rien dans cet épisode. Puis enfin c'est toujours la même rengaine avec les Cybermens, le Doc arrive sur un planète, tout est beau tout est rose, des gens disparaisses, les Cybermen apparaisse, catastrophe on arrive pas à les battre alors on fais sauter la planète ...

UN SCENARIO UNE NOUVELLE FOIS AUSSI PLAT QU'UNE CREPE !! Je maintient quand même qu'il s'agit d'un bon épisode avec de beau effet et un très beau retour de nouveau Cybermen, mais beaucoup de point pas génial !
Je note tout de même à 7,5/10 !!

Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar Archivist » 12 Mai 2013, 12:42

Je me suis vraiment amusée avec celui là : il est très rythmé, y'a des références dans tous les sens et des personnages attachants. Il y a des défauts c'est sûr mais le style est très Gaiman (De bons présages, American Gods, ...). Donc je lui ai mis 9/10.

Les Cybermen ont toujours leur style Iron Man depuis leur retour, là tête est mieux dans cet épisode mais ils ne font pas peur. Ceux que je trouvais vraiment flippants c'est ceux de Tenth Planet ou de Moon Base et Tombs of the Cybermen.

Il faudra que Scalpi nous dise plus précisément ce qu'il pense de cette faction, la Cyberiad, mais apparemment ils sont liés à la guerre d'Orion. Vous retrouvez énormément de références à cette guerre dans les audios Big Finish.

Big Finish, parlons-en, Gaiman s'est largement inspiré des audios pour cet épisode et aussi des romans. La scène du Cyberman qui joue au échecs et la présentation de la gallerie c'est The Silver Turk (excellent d'ailleurs, je vous le recommande et il est en promo). Les scènes dans la tête du Docteur on en trouve dans les romans mais aussi les audios, là ça m'a fait penser aux scènes de Eight avec Kro'ka dans l’univers d'anti-time. J'ai eu tellement d'impressions de déjà vu que le premier visionnage m'a paru bancal à force de les chercher. La partie d'échec est évidemment une référence au 7ème Docteur.

L'épisode est vraiment fun : cette équipe de bras cassés qui patrouillent, l'Empereur est superbe. La scène où Clara prévoit un plan de bataille devant la carte du parc : la plage, le chaudron, le château de conte de fée est hilarante. Les références autres que Doctor Who : Ghostbusters (Ray, la prochaine fois qu'on te demande si tu es un dieu tu réponds OUI !), la famille Adams avec la main, Alien et les facehuggers toujours pour la main, l'adaptation ultra rapide des Cybermen est une référence aux Borgs de Star Trek, etc. Voilà juste pour celles qui me reviennent là à l'esprit.

L'intrigue sur Clara se marie plutôt bien dans la trame c'est aussi un bon point. Le cliffhanger à la fin avec le Cybermite est sympa. Et je le redis, Porridge est génial en Emperor Ludens Nimrod Kendrick Cord Longstaff XLI, defender of humanity and the imperator of known space. Cette saison manque de personnages attachants : Porridge et Ada la semaine dernière sont vraiment les bienvenus.

Tout ça pour moi compense largement le côté délirant de ces Cybermen Iron Man, ultra adaptables, bullet time mode et les phases de drague Eleven/Clara. Eleven se débrouille pas mal pour jouer deux rôles alors qu'il n'est pas aussi bien "outillé" que Tennant ou surtout Troughton pour faire ça.
Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com

Avatar de l’utilisateur
Kwack
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 140
Enregistré le : 22 Avr 2013, 21:22

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar Kwack » 12 Mai 2013, 14:33

Eh ben en voilà un épisode qu'il était bien.
Je dois dire qu'avant de regarder, je me gardais de trop m'enthousiasmer. En effet j'essaie d'éviter le fangirlisme autour de Gaiman et crier à l'avance au génie au regard d'un seul précédent épisode. Et puis, je ne sais pas pourquoi, mais j'avais l'impression persistante que porter aux nues prématurément Gaiman est une façon un peu détournée et "hipster" de dire " eh ouaiiis c'est plus Moffat le génie. Maintenant on en aime un autre et Moffat c'est caca". Voilà. En résumé, hein

Enfin bref, toutes précédentes considérations mises à part, cet épisode était très agréable.
Bien entendu, comme toujours, il y a des choses illogiques, non expliquées et un peu clichées (et j'ai l'impression qu'on pardonne plus facilement ces défauts à Mr Gaiman qu'à Moffat... non, non, j'avais dit que je changeais de sujet ! ...)

Les marmots se révèlent bien moins agaçants que je l'avais craint. Mais après tout, il faut dire qu'il sont changés en zombies pendant une grosse moitié d'épisode ce qui aide amplement mon processus d'acceptation.

Les personnages secondaires sont très caricaturaux (l'espèce de clique de choc composée d'une équipe d'airsoft comprenant un grand nerd roux, un gros ventripotent aimable et une militaire à la ramasse qui veut racheter son honneur gnagnagna).
Bon, par contre c'est vrai que l'Empereur n'est pas un cliché pour le coup, là d'accord. Du moins physiquement. Du point de vue de la personnalité par contre, c'est du déjà-vu.

Clara en revanche envoie du pâté. Elle est sûre d'elle, dégourdie, et elle tire avec des gros fusils sur des cybermen. Trop forte quoi.
Les cybermen eux-même sont une grande réussite. Ils sont redevenus des ennemis effrayants grâce à cette capacité de s'adapter presque instantanément à toute nouvelle technologie les menaçant. (ils s'adaptent même un poil trop, c'est comme le coup du déplacement super rapide du début... après tout, pourquoi ils ne continuent pas ça pendant tout l'épisode ? Ils auraient écrasé les humains sans problème) Ca faisait une éternité que je n'avais plus ressenti un frisson devant des méchants dans DW.
Venons-en au Doctor.

Magnifique prestation de Matt Smith. Décidément, il s'approprie de mieux en mieux le rôle (ah! si seulement c'est ce Doctor là que l'on avait vu depuis la saison 5 !)
L'idée du double cyber-maléfique est excellente et permet de nous introduire dans la tête du Doctor et de le voir superbement lutter contre lui-même. Génial. On se demande à quel point ce double est contrôlé par le cyberiade ou si il s'agit du côté obscur du Doctor, manipulateur et mégalo. (ouais j'ai pensé à Six, ouais, tout à fait. Et ouais j'ai kiffé. Eh ouaiiis)
Vraiment sympa.

Et j'ai ricané bêtement devant le "I'll explain later" *ouh yeaah*

Ma critique se cloture abruptement de cette façon pour cause de migraine de niveau 7,5 sur l'échelle de l'implosion d'ornithorynque.

Note de l'épisode: 8/10
Image

Avatar de l’utilisateur
Sigma
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 78
Enregistré le : 29 Mar 2013, 08:02
Localisation : Rennes

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar Sigma » 12 Mai 2013, 18:03

Je ne mets toujours pas de notes :P

Mais mon avis est assez proche de celui de Kwack.
Ne connaissant pas vraiment l'univers de Gaiman, j'arrivais sur cet épisode sans trop d'à-priori. Et j'ai beaucoup aimé. Le côté "creepy fun fair" n'est pas sans rappeler Burton, ce qui me plaît évidemment.

Bon, ce que je n'ai pas aimé dans cet épisode, c'est le personnage d'Angie. J'ai eu envie de la baffer du début à la fin. L'archétype de l'ado casse-noix, en somme. Dans le genre inutile, elle se pose là. Artie aussi, vous me direz, mais au moins Artie n'est pas en train de tout critiquer stupidement.

Pour une fois en effet, les allusions à "l'histoire Clara" ne se posent pas là comme un chignon sur la soupe (imaginez l'effet d'un cheveu sur la soupe, multiplié par quelques milliers). C'est plutôt bien foutu et ça change.

Les Cybermen. Jusqu'à maintenant, je les avais trouvés très kitsch, et pas forcément les plus dangereux du monde dans la mesure où ils ne se déplaçaient pas très vite. La nouvelle évolution des Cybermen résout ce problème, et sans le coup de "on centralise la puissance de calcul dans le CyberPlanner", bye bye tout le monde.
Et les nouveaux Cybermen sont vraiment flippants. Pas de la même façon que dans Tomb of the Cybermen par exemple (où c'était leur côté froid, implacable qui était glaçant), certes, mais leur puissance, leur vivacité fait vraiment froid dans le dos.
(Pour le cliffhanger d'ailleurs, ça rappelle assez la fin de TotC, avec le cybermat resté dehors qu'on voit tout à la fin.)
Ce dénouement, un peu facile peut-être, est néanmoins cohérent : le Docteur pose un problème de logique au CyberPlanner ; or les Cybermen "à l'ancienne" sont des êtres de logique pure.

Venons-en au Docteur. Matt Smith est époustouflant dans cet épisode. Je n'ai pas peur des mots. Son double-jeu est excellent, les deux facettes du personnage sont crédibles, et je pense que le côté CyberPlanner est davantage un hybride de la mentalité cyberman et de ce qui peut exister d'assez sombre chez le Docteur - et qu'Eleven ne nous avait pas encore beaucoup montré. Résultat, un Docteur complexe, ambigu. ENFIN Eleven prend de la consistance, et on voit que Matt Smith a pas mal de cordes à son arc et s'avère finalement un vrai bon acteur.

Les petites références à Matrix et à Ten, c'est la cerise sur le gâteau.

En bref : Steven Moffat, si tu hésites entre les deux Neil, vire Cross et garde Gaiman. Please.
You're not mating with me, sunshine!

Image

Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar Michel » 13 Mai 2013, 08:08

Un épisode que j'ai vraiment aimé, difficile d'en dire du mal, tellement les bonnes qualités occulte ses défauts. Je pense pouvoir développer un peut plus au Gallicast ma critique.

Les nouveaux Cybermen sont super bien fait, quoique leur look s'approche plus de celui d'Iron Man maintenant.
Warwick Davis, est super, ça fait du bien de le revoir et surtout pour un rôle qui lui va bien dans Doctor Who. De plus il est l'Empereur de l'univers, il se peut donc que ça route croisse à nouveau celui du Docteur dans d'autre épisodes avenir.

J'ai bien aimé les multiples références à la série classique, mais aussi aux audios : la fameuse Cyber-Guerre d'Orion de la série Spin off, Cyberman.

Ma note : 9/10
Image

Avatar de l’utilisateur
who907
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 480
Enregistré le : 30 Oct 2012, 13:44
Localisation : Ardres (62)
Contact :

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar who907 » 15 Mai 2013, 13:06

Un très bon épisode malgré quelque chose qui m'a vraiment gêner : les mises à jours continue! Qu'ils aient une vitesse quasi intemporelle OK, mais qu'à chaque fois qu'ils rencontrent une difficultés ils l'a contourne c'est trop facile :(. Sinon leur look qui se rapproche plus de la série classique, les cyber mites (je pense qu'ils pourrons faire encore plus petit, intuition)et la bataille psychique font de cette épisode mon préféré :-)
Image
Are you sure?

Avatar de l’utilisateur
ElevenPlayer
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 32
Enregistré le : 09 Jan 2013, 16:13

Re: 7x12 - Nightmare in Silver

Messagepar ElevenPlayer » 15 Mai 2013, 17:16

Je l'ai vu une deuxième fois cette épisode est j'étais pas tout seul ( dédicasse a Thomas P. ^^), malgré quelque défauts, l'épisode est magnifique, qu'on oublie vite les défauts ! Neil fait du très bon travail, meilleur que "Hide", les clins d’œil à la série classic ( c'est là où on voie les vrais fans de la série classic, hein moffat ! Tu fait peut-être du bon boulot dans la saison 5, mais tu c'est plus quoi écrire comme scénario... ), le ticket d'or qui rappelle willie wonka dans "Charlie et la chocolaterie", le double-jeu de Matt Smith est époustouflant, et c'est dure de jouer deux personnage en même temps.
Le retour des cybermens est réussis, heureusement qu'on voit peu les enfants, surtout la fille, Clara est comme d'habitude, mystérieuse, le Doctor est génial surtout pour le double-jeu, les répliques vont devenir et sont déjà cultes : "tlode-oo" ( je sais plus comment l'écrire xD), et la partie d'échec est fantastique, en + j'adore les échecs, j'en ai fait au club, mais cela ne nous regarde pas ! ( référence facile, celui qui me l'as dit, gagne un Jelly Babies ).

Bref ma note : 9,5/10 (oh mon dieu il a osé mettre 9,5 ! ) et oui car il est grandiose, merveilleux, my dear.
Image


Retourner vers « Saison 7 - 2011/2012 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité