1x18 - Mutant Copper

Avatar de l’utilisateur
DW19632013
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 368
Enregistré le : 06 Juin 2012, 17:27

1x18 - Mutant Copper

Messagepar DW19632013 » 01 Juil 2012, 13:21

1x18 - Mutant Copper

Image

Résumé :

Starkey, Jorjie et son ami Markus organisent une manifestation contre les abus de pouvoir du Département. Sur le chemin du retour, ils rencontrent un CCPC qui se montre plus amical que ses congénères et qui semble avoir besoin de leur aide...

Anecdotes :

- Le titre anglais est un jeu de mots entre "cop" ("flic") et "copper" ("cuivre"), une référence à la fonction des CCPCs et à la matière dont ils sont essentiellement constitués.
- Birdie est joué par Josh Nobiro, qui incarne un CCPC dans la plupart des épisodes de la saison, mais la voix est celle de Peter Kent, dont le travail consiste en général à aider les acteurs à travailler leurs dialogues. Peter Kent joue aussi la voix de Lomax.
- L'emphase sur les émotions dans cet épisode rappelle les Cybermen de la série Doctor Who.

Fiche technique :

ACTEURS :

K-9 ... John Leeson (Voix)
STARKEY ... Keegan Joyce
JORJIE TURNER ... Philippa Coulthard
DARIUS PIKE ... Daniel Webber
PROFESSEUR ALISTAIR GRYFFEN ... Robert Moloney
JUNE TURNER ... Robyn Moore
THORNE ... Jared Robinsen
MARCUS ... Thomas Calder
BIRDIE ... Josh Norbido & Peter Kent (Voix)

EQUIPE TECHNIQUE :

PRODUCTEURS ... Penny Wall, Richard Stewart & Simon Barnes
PRODUCTEURS EXECUTIFS ... Jim Howell, Grant Bradley & Steve Robbins
REALISATEUR ... James Bogle
SCENARIO ... David O'Brien
STORY PRODUCER ... Greg Walters
SCRIPT EDITOR ... Anthony Morris
ADAPTATION SCRIPT ... Michaeley O'Brien
SCRIPT SUPERVISOR ... Sue Ketchington
COACH DIALOGUES ... Peter Kent
DIRECTEUR PHOTOGRAPHIE POUR LA SERIE ... Ben Nott
DIRECTEUR PHOTOGRAPHIE POUR L'EPISODE ... Tony O'Loughlan
CREATION DECORS POUR LA SERIE ... Jon Dowding
CREATION DECORS POUR L'EPISODE ... Adam Head
EFFETS VISUELS ... David Napier
CREATION MAQUILLAGE ... Sharon Robbins
DISTRIBUTION POUR LA SERIE ... Faith Martin et associés
DISTRIBUTION POUR L'EPISODE ... Lisa Maloney
MUSIQUE ... Christopher Elves
THEME MUSICAL K-9 ... Michael Lira
ENREGISTREMENT AUDIO ... Ian Grant
DESIGN SONORE ... Warren Pearson
CREATION COSTUMES ... Joanne Thompson
MONTAGE ... Patrick Stewart
DIRECTION TRANSPORTS ... Alister Ward


Lien :
http://www.gallifrance.fr/dw.php?p=fiche-k9&id=18

Critique de DW19632013 :

C'est l'un de mes épisodes favoris, pour son humour et pour son message.

La scène d'ouverture, d'abord, est incroyable. Devant un écran montrant un CCPC qui s'adresse à la population, un groupe de jeunes gens manifeste son opposition au Département. La jeunesse semble être la solution aux débordements du gouvernement, elle devient la vigile nécessaire au bon fonctionnement de la société. C'est peut-être aller chercher trop loin, mais les manifestations dans K-9 pourraient être un hommage aux années 1960, décade de protestations étudiantes et d'acquisition de droits grâce à une forte présence dans la rue.

Plus qu'un hommage, serait-ce une invitation au jeune public à reprendre le flambeau? Les thèmes traités dans cet épisode sont plus proches de préoccupations du 21ème siècle que de celles des années 1960. Par exemple, on nous dit que "les êtres humains ne sont pas des robots" ou que ce sont "les émotions, l'instinct, l'intuition" qui font l'être humain. Les moyens de contrôle fournis par les nouvelles technologies et le pouvoir grandissant de certains organismes mondiaux (multinationales, etc) sont dénoncés comme les dangers de ce siècle.

Un autre thème abordé est celui de l'intégration dans la société. Birdie est à la fois cyborg et humain, et il lui est difficile d'appartenir pleinement à la communauté cyborg ou à la communauté humaine, parce qu'il est différent des autres. Thème classique de la littérature pour enfants (on se rappelle du [img]Vilain%20Petit%20Canard[/img] par exemple), la différence par rapport aux autres est quelque chose que l'on peut tous ressentir à un moment ou à un autre, et il est d'ailleurs très sain d'avoir ce sentiment une fois dans sa vie. Cet épisode dit au jeune public que ce n'est pas une mauvaise chose de ne pas être exactement comme tout le monde, et que notre individualité est quelque chose de précieux, qui doit être sauvé et entretenu plutôt qu'effacé. Birdie, parce qu'il est devenu un individu plutôt qu'une simple unité robotique, peut désormais aimer ("j'aime les oiseaux") et passer son propre jugement sur ce qui l'entoure ("c'est beau, c'est très beau").

Le tout est bien sûr arrosé d'humour, comme dans la plupart des épisodes de la série. Un petit exemple: quand Darius pose une question à Birdie, les habitudes policières du CCPC le poussent à dire "c'est moi qui pose les questions, ici", puis à se poser la même question à lui-même, à voix haute, avant d'y répondre.
Image

Retourner vers « Saison 1 - 2009 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités