Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Tous les sujets sur la période Classic de la série, depuis ses débuts en 1963 jusqu'au téléfilm de 1996.
Avatar de l’utilisateur
Lady Elegantica
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 9
Enregistré le : 27 Mai 2013, 06:16

Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Messagepar Lady Elegantica » 21 Nov 2013, 08:33

Salut !

Il est grand temps de commencer à poster pour de vrai sur le forum ! Quand je me suis inscrite, je n'étais pas très loin, à peine une petite dizaine d'épisodes de vus. Mais les mois sont passés, et je suis prête à faire un compte rendu !

Ça faisait longtemps que je me disais que je devrais regarder Dr Who, mais le nombre d'épisodes m'a rapidement découragée. Puis un jour, mon amoureux a acheté une boîte à biscuits en forme de Tardis, et aussi idiot que ça puisse paraître, je me suis dit que bon, pourquoi pas. Mais j'aime tellement commencer les choses par le début que j'ai décidé de commencer par An Unearthly Child, du premier Docteur. Et à part de très rares exceptions, je m'en suis tenue à l'ordre chronologique de l'histoire tout le long de mon expérience. (Qui n'est pas encore finie, d'ailleurs.)

J'ai fini le film il y a deux jours, concluant ainsi la première partie de mon périple : La série Classic. Comme vous pouvez le constater à ma signature, je n'ai pas tout vu, j'ai sauté beaucoup de serials. Comme guide, j'ai suivi ces trois listes :
- Bien se lancer dans la série classic - Doctorwhoclassicfr
- Doctor Who Recommendations
- Commentaire d'un utilisateur Reddit

Si vous voulez une liste exhaustive des épisodes que j'ai vus, la voici : http://harton.free.fr/user.php?uid=426 (Enfin, quand leur base de données remarchera)

Bilan :
Pour ce qui est des dates : J'ai commencé An Unearthly Child le 19 mai, et j'ai fini avec le film très exactement 6 mois après, le 19 novembre.

Honnêtement, ça a été très difficile au début. Le noir et blanc, la mauvaise qualité de son et d'image, les scénarios très franchement bizarre, les costumes miteux et l'horrible caractère du premier Docteur. Mais chaque fois que je pensais abandonner, mon orgueil me disait que si j'abandonnais maintenant, je ne pourrais jamais avoir l'orgueil de dire que j'ai tout regardé dans l'ordre. C'est con, mais c'est la raison qui m'a accrochée dans les temps difficiles ! Et Dieu sait qu'il y en a eu !

C'était vraiment chouette de passer des monstres en carton à la 3D, de voir le personnage du Docteur évoluer au fur et à mesure de ses rencontres et régénérations, de passer à la couleur… C'était vraiment très enrichissant, et je suis contente de m'être mise à la série !

Premier Docteur
Je l'ai trouvé vraiment horrible pendant les premiers épisodes. J'avais du mal à me faire que c'était lui celui dont mon copain et mes amis suivaient les aventures assidûment. Et ce qui m'a vraiment accrochée, c'est de voir Ian et Barbara. Je les aimais vraiment beaucoup, et ce sont eux qui m'ont vraiment fait apprécier la série en premier lieu ! Ça a été un vrai déchirement de les voir partir…

Je ne supportais pas Susan par exemple. J'ai été vraiment soulagée quand elle est restée sur Terre, je la trouvais parfaitement insupportable. Sinon je n'ai vraiment que très peu d'opinion sur les autres compagnons, parce que c'est à partir de ce moment que j'ai commencé à sauter pas mal d'épisodes, et c'était bien trop décousu pour que je m'attache ou que je me mette à vraiment détester l'un d'entre eux.

Puis vient l'épisode de régénération. C'était la première fois que je voyais ça, et j'étais très excitée de voir le Docteur changer, même si j'avais un petit pincement au cœur parce que au fur et à mesure de l'évolution du personnage, j'en étais venue à apprécier Hartnell. Et j'ai été très déçue. "Quoi ? C'est tout ? Rien d'héroïque ?". Ben non, il meurt par terre dans le Tardis, fin de l'histoire. J'ai trouvé ça très triste comme sortie de série.

Deuxième Docteur
J'ai eu vraiment beaucoup de mal à m'habituer au début. Je m'accrochais à l'idée qu'il ne serait jamais aussi bien que Hartnell, et que la série ne serait jamais aussi bien. Et pourtant. En regardant Tomb of the Cybermen, j'ai vu un personnage attachant, qui tient vraiment à ses compagnons. Quelle différence après des épisodes du genre The Edge of Destruction !!! Et je m'en suis voulue par la suite de ne pas avoir accordé plus de chance à Troughton, qui finalement est devenu mon Docteur préféré.

Dans les compagnons, c'est le trio de Jamie et Zoe avec le Docteur qui m'a le plus impressionnée. D'ailleurs, mon serial préféré est The Mind Robber, que j'ai même acheté en DVD ! Jamie et son amitié pour le Docteur étaient vraiment touchants, ce qui a rendu l'épisode de régénération encore plus déchirant. J'en suis restée le cœur brisé pendant un bon moment. C'est vraiment là que j'ai compris que Dr Who, ce serait toujours comme ça. Petit coup de déprime, mais j'ai tenu bon.

Troisième Docteur
Le premier serial avec Pertwee était vraiment excellent, et ça m'a fait plaisir de revoir le Brigadier, et ainsi savoir le Docteur entre de bonnes mains. J'ai déchanté assez vite par contre, j'ai détesté ce Docteur. C'était comme si on était de retour au début de Hartnell, mais avec Ian en moins comme personnage masculin sympathique. Même le Brigadier avait ses petits moment de machismes, ça devait être super chiant de regarder Dr Who à cette époque en étant une fille.

Ce qui n'a pas joué en sa faveur non plus, c'est que ce que j'aime dans Dr Who, c'est voir des monstres en mousse sur des planètes faites en carton dans des studios. Et toute la période avec Bessie était une vraie torture pour moi, j'en pouvais plus de voir cette horrible voiture jaune, et le Docteur rester invariablement sur Terre.

J'aimais bien Jo, je la trouvais amusante et gentille, et j'ai détesté que le Docteur la traite tout le temps comme si elle était un horrible poids mort. Sarah Jane m'insupportait à croire que le Docteur était maléfique ou je ne sais quoi, bref. Une période à oublier pour moi, à part un détail, que je préciserai plus tard. J'étais vraiment soulagée de le voir se régénérer, et j'avais hâte d'enfin voir un nouveau Docteur !

Quatrième Docteur
Un souffle de vie après la période Pertwee, à un tout petit détail près. Tom Baker fait PEUR o__o Ses yeux et son sourire vont me traumatiser pendant vraiment longtemps je crois. Mais au moins, je retrouvais un Docteur beaucoup plus attentionné, comme j'avais aimé avec Troughton. Je me rappelle l'avoir trouvé un peu dur parfois, mais rien de comparable au début Hartnell par exemple.

Une de mes histoires préférées dans cette période est The Robots of Death. J'avais trouvé le design des robots très réussis et crédibles, et le scénario était fantastique.

Pour ce qui est des compagnons, j'ai adoré Leela, le contraste de la guerrière avec le pacifique Docteur était vraiment chouette à voir, c'était vraiment un duo qui marchait. Romana II et K-9 aussi, même si leur départ à tous (comptant Leela) était vraiment super bizarre et inattendu. On voyait vraiment les contraintes de devoir adapter la série sans les acteurs, avec des portes de sorties aménagées à la va-vite. J'ai beaucoup aimé Tegan et Adric, et détesté Nyssa.

La régénération était tellement bizarre que je ne me suis même pas souciée que c'était la dernière fois que je voyais Tom Baker, pour être honnête. Et en plus, c'était vraiment très long comme période et j'avais un peu hâte de rencontrer le prochain Docteur.

Cinquième Docteur
Quel changement ! Voir un Docteur aussi jeune m'a fait bizarre sur le coup, et j'ai eu un peu de mal à le prendre au sérieux au début. Pourtant il s'est avéré un très bon Docteur, agréable, à l'écoute de ses compagnons, et avec des aventures drôlement chouettes ! (Même si un peu bizarres parfois, genre avec le Mara.)

Earthshock m'a vraiment traumatisée. J'adorais Adric, et c'était un de mes compagnons préférés, si ce n'est mon compagnon préféré. Et je ne m'attendais pas à une telle fin pour lui, je suis restée sans voix à la fin du générique. Ça m'a toujours fait de la peine de voir partir les compagnons, mais c'était la première fois qu'une telle chose arrivait, et j'en suis restée sous le choc (ha ha.). C'est en son honneur que j'avais décidé que mon prochain cosplay serait Adric, et je suis très fière d'avoir porté ses couleurs !

J'ai beaucoup aimé Turlough aussi. Il m'insupportait au début, mais plus les épisodes passaient plus je le trouvais appréciable ! Peri était assez chouette aussi, même si un peu cruche.

Pour la régénération, j'ai eu un peu de peine parce que Peter Davison est devenu mon deuxième Docteur préféré, et en plus je savais ce qui arrivait par la suite. Donc j'étais tellement préoccupée que je n'ai même pas remarqué le décolleté de Peri !

Sixième Docteur
Je partais avec déjà un peu d'appréhension de ce qu'on m'avait raconté de lui, et euh… Elles se sont confirmées en moins de cinq minutes après le début de son premier épisode. Il était parfaitement insupportable ! Une horreur sur pattes. Et j'ai trouvés ses épisodes très, très longs. Tellement longs que j'ai complètement arrêté de regarder la série pendant deux mois complets. Je voulais vraiment finir pour le 50e anniversaire, mais c'était vraiment trop pour moi, et je n'ai pas été capable. Tant pis, le 50e ne disparaîtra pas.

Pour les compagnons, je n'ai vu que Peri, parce qu'après mes deux mois, je me suis dit que je n'allais pas recommencer la même erreur, et j'ai complètement sauté The Trial of a Time Lord. Bye bye Colin, au plaisir de ne jamais revoir ton Docteur. Et Peri ne me manquera pas tant que ça.

Cette scène de régénération était ahurissante par contre. S'éclater la tête sur la console du Tardis, en voilà une fin glorieuse !

Septième Docteur
Mon troisième préféré ! Je l'ai trouvé tellement attentionné, même s'il est manipulateur. Il incarnait un personnage vraiment chouette, que malgré ma réticence à reprendre la série après l'échec précédent, je me suis retrouvée prise dans la tornade malgré moi !

Et j'ai amèrement regretté Peri après avoir vu Mel. Quel bon débarras quand elle est partie ! Ace par contre, était vraiment géniale. Une fille forte, qui sait se jeter dans la bataille, et qui n'a peur de rien. Je n'avais jamais rien vu de tel, et je trouve que ça manquait vraiment à la série avant ça.

Survival m'a laissée un peu perplexe. Je sais que la fin de la série n'était pas complètement prévue, mais quand même, c'était un peu bizarre comme serial de fin. Et ça m'a fait un peu bizarre aussi de me dire que j'avais fini.

Quelle triste fin quand même pour McCoy, mourir sur une table d'opération…

Huitième Docteur
J'ai pas vraiment aimé le film. Quoique c'était pas si mal, mais franchement, ça sentait bien la production Hollywood, et je comprends que ça n'ait pas marché du tout. Dommage pour Paul McGann, son Docteur était très bien. Mais je n'ai pas grand-chose à dire sur lui malheureusement, tellement on manque de matériel. À part une chose, par rapport au film : La coupe de cheveux du mec asiatique devrait être illégale.

Les méchants
Première chose : Je HAIS les Daleks.

Je ne sais pas pourquoi, mais je les trouve super chiants, inintéressants, et qu'ils n'apportent vraiment rien à la série. Leur design est franchement moche, mais par contre, leurs voix sont marrantes, surtout en état de panique. Voilà pourquoi je ne parle quasiment jamais des Daleks. (Et encore moins de Davros…) Je trouve que des ennemis comme les Cybermen ou les Ice Warriors sont de bien meilleurs choix comme monstres voulant envahir la Terre. Surtout les Cybermen que j'aime beaucoup, malgré leur rôle dans Earthshock. Tomb of the Cybermen restera un de mes serials préférés.

Mais mon numéro 1, c'est sans trop de surprise The Master. Surtout Delgado en fait. Malgré que je n'apprécie pas du tout Pertwee, j'ai trouvé son combat avec le Maître des plus fascinants à regarder. Ainley aussi était vraiment chouette, et il a remporté haut la main le défi de rendre le Maître aussi charismatique que Delgado le faisait.

Sinon, j'aime beaucoup les Autons aussi, leur concept était vraiment bien pensé, et j'étais contente de les voir plusieurs fois !

Je ne m'attendais pas du tout à ce que Borusa soit un méchant, et j'ai cru qu'il était du côté des gentils jusqu'à la toute fin. J'étais un peu déçue, mais en même temps vraiment satisfaite de la dimension qu'ils avaient donnée au personnage.

Et la nouvelle série ?
J'ai commencé le même soir où j'ai regardé le film avec un épisode de Eccleston. J'en suis maintenant avec David Tennant, et les différences entre la série classic m'ont vraiment frappée.

Pour ce qui est des points où l'ancienne série gagne en tout points, c'est le côté un peu kistch. Avec les monstres où on voit les acteurs en-dessous, les scénarios un peu nuls. Ça va vraiment me manquer, c'est quelque chose que j'adorais avec la série classic, alors que la nouvelle série se prend beaucoup plus au sérieux. Meh. Aussi, je trouve Rose supra-chiante, et sa mère encore plus, mais c'est une autre histoire.

Sinon, la nouvelle série a un énorme avantage. Ça va tellement plus vite !!!!!!! Je trouvais certains serials super longs, à rajouter du contenu inutile juste pour tenir les 4 épisodes (et qu'on ne commence pas avec des trucs genre The Invasion ou The War Games), alors que la nouvelle série, c'est expédié en 45 minutes, boom on n'en parle plus. Et c'est fantastique !!! (Sans mauvais jeu de mots)

Par contre, je suis malheureusement super impressionnable, j'ai peur de tout et de rien. La nouvelle série se veut plus sombre et plus convaincante, alors il y a de plus en plus d'épisodes que je ne peux pas regarder de peur de faire des cauchemars la nuit. Heureusement que j'ai un super amoureux qui me fait une liste de ce que je peux regarder sans crainte ou pas !

Conclusion

Bref, c'était une super aventure, et je regrette qu'elle soit finie. Mais je suis infiniment fière d'être arrivée jusque là, et j'ai hâte de rencontrer les Docteurs que je ne connais pas encore !

Merci de m'avoir lue :)
Image

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Messagepar lulujoy » 25 Nov 2013, 19:57

En soi, t'as quand même réussi a te taper la moitié de la série classic en 4 mois (on oublie les deux mois de trauma post-six) et je trouve ça impressionnant. Voit donc ou j'en suis au bout d'un an et demi (loin encore de toi), et tu sais ce qui est le pire? C'est moi qui ai écris l'article que tu as pris en première référence (c'est mon blog). On dit pas que les cordonnier sont les plus mal chausser?

Un truc cool dans ton aventure, c'est que t'as pas eu de spoil, pour Adric. Ce qui me fait reculer à voir Earthshock encore aujourd'hui, c'est le fait que je sache ce qui se passe à la fin...

Je me permet de voler au secours de Six: tu as raté la partie de son oeuvre qui vaut le plus la peine, Trial of a Time Lord :'( c'est dommage. Faudra tenter de te réconcilier avec lui.
Pertwee a un petit coté macho... un peu James Bond... Mais je l'apprécie malgré tout. Hartnell est un grognon au grand coeur.
En tout cas analyse et retour très intéressant! hâte de te lire à nouveau!

Avatar de l’utilisateur
Lady Elegantica
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 9
Enregistré le : 27 Mai 2013, 06:16

Re: Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Messagepar Lady Elegantica » 27 Nov 2013, 10:12

Haha, j'avoue que je m'y suis mise assez intensément. Pendant une période je les regardais avec une amie, on les lançait en même temps en discutant de l'épisode sur skype, et à un certain point on en regardait 5/6 minimum par soir ! Sur trois semaines complètes, ça avance vite. Mais elle remporte haut la main de son côté : Lors de son premier visionnage de la série Classic, elle s'est tapé TOUS les épisodes en SIX mois, tout en finissant la nouvelle série en même temps o____o Et elle l'a regardée une deuxième fois avec moi pour la plupart des épisodes… Elle est malade je crois XD Mais c'est pas grave si tu n'avances pas plus vite, c'est pas comme s'ils allaient ajouter du matériel XD Et tes conseils d'épisodes sont quand même excellents :D

Le pire, c'est que j'avais entendu parler de la mort de Adric, mais je pensais qu'il était mort dans Big Finish ou quelque chose du genre, pas qu'il mourrait si vite ! Mais j'avoue que si j'avais su, probablement que j'aurais retardé le moment le plus possible… Ce générique de fin en plus :(

Et je sais que Trial of a Time Lord en vaut vraiment la peine mais… J'ai pas pu D: Je ne pouvais juste pas, c'était beaucoup trop ! Je pense que probablement je vais les regarder une fois que je serai arrivée à The Day of the Doctor, mais pas avant, pour respecter mon ordre chronologique (Et prendre encore un peu de temps pour me remettre du traumatisme ! XD)

J'ai bien aimé Pertwee… Au début. Mais c'est plus un tout qui m'a fait détester toute cette ère… Bessie, le fait de ne pas voyager sur d'autres planètes, son côté macho, son sfeveux sfur la langue, Sarah Jane. Bref, vraiment le tout. Pertwee avec des histoires à la Tom Baker ou Peter Davison, je pense que j'aurais beaucoup plus apprécié !

Merci beaucoup de ton commentaire en passant !! :D

En tout cas, j'avance quand même assez rapidement dans la nouvelle série, je devrais avoir fini pour le spécial de Noël ! Enfin, j'espère…
Image

Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

Re: Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Messagepar Archivist » 27 Nov 2013, 18:01

Impressionnant marathon, chapeau ! Et félicitations pour avoir gardé le cap :)

J'aime bien ton analyse, et comme le dit Marie, c'est intéressant de voir quelqu'un qui prend la série sans spoiler, en découvrant le truc. Je trouve ça rafraîchissant.

Pour encore voler au secours de Six : ses aventures sont vraiment mieux chez Big Finish. Ils lui ont donné des vrais scénarios et Colin a eu enfin son mot à dire. Pour replacer dans son contexte les serials TV de Sixie : c'était l'époque où la Beeb faisait tout pour détruire la série. Big Finish a donné ses lettres de noblesses à Six et si tu les écoute tu verras que c'est un Docteur fantastique. Mel est aussi bien mieux en audio : elle ne passe pas son temps à hurler et sa voix est mieux :)

Tu préfères le côté rapide et les scénarios de la nouvelle série, pour moi ce serait le contraire : je trouve les serials mieux adaptés pour exploiter un scénario plus pointu. Il faut dire que j'ai lu aussi énormément de romans (surtout avec 7 et 8) : j'ai donc pris l'habitude de scénarios très détaillés que le support papier permet, et j'écoute beaucoup de Big Finish donc mon avis est aussi biaisé.

Pour les Daleks ils sont clairement ridicules mais c'est ce qui a fait marcher la série et ils terrifient vraiment les enfants, encore aujourd'hui. Pour les adultes ils ne sont probablement pas assez creepy (sauf dans quelques scénarios) mais ils sont la mascotte de la série en quelque sorte.

Bravo encore pour ta persévérance, j'espère pouvoir t'attirer vers le côté audio de la série pour de nouvelles aventures avec de vieux Docteurs, tu verras : les effets spéciaux sont bien meilleurs que ceux de la nouvelle série.
Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com

Avatar de l’utilisateur
Lady Elegantica
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 9
Enregistré le : 27 Mai 2013, 06:16

Re: Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Messagepar Lady Elegantica » 28 Nov 2013, 06:05

Honnêtement j'adorerais écouter les audios de Big Finish ! Juste qu'ayant appris mon anglais en amérique du nord et n'étant pas très douée pour cette langue, j'ai un mal fou à comprendre l'anglais britannique :( Pour les épisodes, quand il n'y a pas de sous-titres il me reste les images pour avoir du contexte, mais les audios, c'est beaucoup plus compliqué… C'est dommage, parce que ça a vraiment l'air chouette ! (Et que j'aime bien Colin Baker quand même, je l'ai trouvé génial dans The Five(ish) Doctors Reboot !)
Image

Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

Re: Regarder Dr Who depuis le début - Compte rendu

Messagepar Archivist » 01 Déc 2013, 18:07

Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com


Retourner vers « La série Classic 1963-1996 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité