7A - The Mysterious Planet

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 23 de la série classic.
Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

7A - The Mysterious Planet

Messagepar doctor222 » 19 Juin 2011, 10:18

7A - The Mysterious Planet

Image

Résumé de l'histoire :

Le TARDIS atterrit dans un couloir désert, avec à son bord un Sixième Docteur seul et désorienté. Dans la salle au bout du couloir, une assemblée de Seigneurs du Temps déclare que son procès pour avoir enfreint la politique de non-intervention des Gallifreyens est sur le point de commencer. Malgré un premier avertissement lors de sa Deuxième incarnation, le Docteur est toujours coupable de changer trop de choses lors de ses voyages dans le Temps. Le chef de l'accusation, le Valeyard, ouvre le procès en rappelant au Docteur l'une de ses aventures les plus récentes. On voit alors, dans un flashback, Peri et le Docteur arriver sur une planète très similaire à la Terre et s'immiscer dans ses affaires locales. Le Docteur, frappé d'amnésie temporaire à cause de l'énergie utilisée par les Seigneurs du Temps pour le convoquer, doit lutter pour défendre sa vie et pour se rappeler ce qui a bien pu arriver à Peri...

Anecdotes :

- Avec cette histoire, Doctor Who revient au format originel d’épisodes de 25 minutes. Cependant, la longueur totale de diffusion de la saison est restée fixée à trois mois, soit une chute de 50% de la production saisonnière par rapport aux saisons précédentes.
- Bien que classée comme une seule histoire, cette histoire et les 3 qui suivent composent The Trial of a Timelord, une longue histoire de 14 parties. Ce qui en fait la plus longue histoire de la série, la seconde étant The Dalek’s Master Plan, en 12 parties.
- À partir de cette histoire, tous les extérieurs ont été filmés en vidéo (Outside Broadcast Video) au lieu d'être tournés sur pellicule comme c'était le cas les 22 années précédentes. L’utilisation des OB pour l’extérieur perdurera pour le reste de la série classic, jusqu’en 1989.
- La séquence ouvrant le premier épisode, implique le TARDIS dans une scène a effets spéciaux et fut la dernière scène tournée sur pellicule pour Doctor Who jusqu'au téléfilm de 1996. Ironiquement, la FOX a recyclé ces images pour la promo du film (bien que la séquence ne soit pas dedans). Techniquement, sans tenir compte du téléfilm, ce fut la dernière prise de vue sur pellicule jamais tournée pour Doctor Who, puisque la série de 2005 utilise des bandes vidéo traitées pour ressembler à des pellicules.
- Dans un reportage inclus dans l’édition DVD de 2008, Nicolas Bryant indique que “du temps a passé” depuis Revelation of the Daleks et par conséquent elle et Colin Baker ont joué comme s’ils s’étaient rapprochés au cours du temps. Combien de temps s’est écoulé pendant les 18 mois d’arrêt, on ne le sait toujours pas. Dans cette histoire, le Docteur dit avoir approximativement 900 ans.
- Sabalon Glitz reviendra dans la dernière partie du procès, et plus tard dans Dragonfire. Comme il collabore avec le Docteur dans d’autres histoires, il est parfois considéré comme un compagnon, bien que la BBC n’ai donné aucunes confirmation allant dans ce sens.

Fiche Technique :

ACTEURS :

LE DOCTEUR ... Colin Baker
PERI ... Nicola Bryant
LE VALEYARD ... Michael Jayston
L’INQUISITRICE ... Lynda Bellingham
KATRYCA ... Joan Sims
GLITZ ... Tony Selby
DIBBER ... Glen Murphy
MERDEEN ... Tom Chadbon
DRATHRO ... Roger Brierley
BROKEN TOOTH (DENT CASSÉE) ... David Rodigan
BALAZAR ... Adam Blackwood
GRELL ... Timothy Walker
HUMKER ... Billy McColl
TANDRELL ... Sion Tudor Owen

ÉQUIPE TECHNIQUE :

SCÉNARISTE ... Robert Holmes
RÉALISATEUR ... Nicholas Mallett
PRODUCTEUR ... John Nathan-Turner
ASSISTANT PRODUCTION ... Joy Sinclair
PRODUCTEUR ASSOCIÉ ... Angela Smith
SCRIPT EDITOR ... Eric Saward
COSTUMES ... Ken Trew
DÉCORS ... John Anderson
MAQUILLAGE ... Denise Baron
MUSIQUE ... Dominic Glynn
EFFETS SONORES ... Dick Mills
ARRANGEMENT DU THÈME ... Dominic Glynn
MUSIQUE DU GÉNÉRIQUE ... Ron Grainer
EFFETS VISUELS ... Mike Kelt


Liens :
http://www.gallifrance.fr/dw.php?p=fich ... who&id=145
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar lulujoy » 06 Juin 2012, 13:25

Je continue ma découverte des anciens docteurs par le Sixième, Colin Baker. Comme j'ai vu un épisode de McCoy ce matin, cela signifie qu'il ne me reste plus qu'à voir Peter Davison et je les aurait au moins une fois tous vu, et je pourrais continuer plus tranquillement.
Tout d'abord l'histoire: Terriblement intéressante dans son concept (le procès, Valeyard, etc.), très joli dans la réalisation de l'intro (ah, c'était à la hauteur de ce que vous racontiez dans le gallicast), mais... terriblement lent. J'attendais avec impatience les moments ou Valeyard parlerait, car au moins il avait de très drôles échanges avec le Docteur, mais l'histoire en abîme, bien qu'intéressante et bourrée de personnage fun (les deux chasseur de prime, la reine, Balazar le liseur des livres sacré - oh, le coup des livres sacré ça m'a plié!), est remplie de... cliché? Je veux dire, le Docteur et Peri se font capturer toutes les 5 minutes, c'est assez répétitif, et puis le méchant égocentrique qui ressemble à un scarabée en métal (y'avait d'ailleurs un pokémon qui y ressemblait un peu, mais passons)
D'ailleurs, Peri, pourquoi voyage-t-elle avec le Docteur si c'est pour lui demander continuellement d’arrêter d'explorer la planète et de revenir au TARDIS?
Au fait, est-ce que quelqu'un a compris pourquoi la Terre s'était déplacé d'une ou deux années lumières? Je n'ai pas l'impression que cela soit expliqué à la fin... :?:

Finissons donc par le Docteur. Bon, j'imagine que c'est les scénaristes qui en ont fait ça, et je plaint le pauvre Colin Baker de devoir porter ça (je parle de ce qu'on a fait de son rôle, pas de ses fringues. Quoi que y'a aussi de quoi le plaindre), mais il n'est pas très... doctoresque. Il est même parfois très cassant avec Peri ou d'autres, un peu imbu de lui-même... on ne ressent pas très bien la folie doctoresque, a part dans ses vêtements et dans la scène ou il se protège des pierres avec son (!) parapluie. En bref, je l'ai un peu moins apprécié que les autres, et il vient rejoindre le Huitième vers la fin de mon classement personnel... Mais je reste curieuse de voir ses autres épisodes et de pouvoir changer mon opinion... ;)

Avatar de l’utilisateur
DW19632013
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 368
Enregistré le : 06 Juin 2012, 17:27

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar DW19632013 » 06 Juin 2012, 17:44

Hello!

Concernant le caractère du Sixième Docteur ("Sixie" comme certains l'appellent), je peux apporter une réponse. C'est un choix délibéré de Colin Baker de le jouer de cette façon, car il avait l'impression que les Docteurs numéro 2, 3, 4 et 5 s'étaient beaucoup éloignés de l'original. En général, les nouvelles incarnations du Docteur tendent à prendre le contre-pied de l'incarnation précédente: au tout gentil Peter Davison, Colin Baker a voulu opposer le violent et tempêtueux Sixième Doctor. :)

L'idée, d'après Colin Baker, était d'avoir un Docteur qui serait d'abord détestable et qui, au fil des années, évoluerait en bien. Malheureusement, la BBC ne lui a pas laissé le temps de faire ce qu'il voulait: l'homme de la BBC en charge de la diffusion de Doctor Who a fait savoir qu'il n'était pas convaincu par ce Docteur et qu'il fallait soit l'obliger à partir, soit arrêter la série - ce cadre était aussi l'amant de la femme du pauvre Colin Baker. D'où "The Trial of a Timelord", d'ailleurs: c'était un appel de toute l'équipe de Doctor Who à la BBC, qui se demandait à l'époque si la série devait continuer ou pas.

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar lulujoy » 06 Juin 2012, 18:23

"Sixie", c'est mignon ça! j'ai aussi tendance à leur donner des surnoms (sauf que pour moi, il est "Le Clown". Décidément, pauvre Colin Baker)
C'est vrais que chacun se démarque des autres, mais à ce point... Pour moi il est évident que Papy (et oui, c'est le surnom que je donne à One) était très renfrogné et sans pitié au début mais à fini par s'ouvrir, et voila que le Sixième reprend cette habitude tout en la rendant extrême, ça m'a bien perturber. Mais c'est vrais qu'il a du manquer de temps... mais bon, maintenant, aucun Docteur ne pourrait tenir aussi longtemps que Tom Baker, donc il vaut mieux leur donner leur caractère dès le début...
Merci pour cet exposé intéressant!

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar doctor222 » 06 Juin 2012, 21:50

Il y a des théories de fans sur "Trial of a Timelord" et sur le tempérament de "Sixie" (ça me fait penser à Sexy). Après, n'ayant pas encore vu cette histoire, je n'ai pas encore d'avis.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Omega
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 26
Enregistré le : 28 Mai 2012, 20:53
Localisation : Amiens

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar Omega » 08 Juin 2012, 02:34

Justement, le sixième Docteur serait plus tempéré dans les audio dramas de Big Finish (j'utilise le conditionnel, ne les ayant pas encore écoutés), dans la mesure où Colin Baker, dont c'est d'ailleurs l'anniversaire aujourd'hui - happy birthday to Mister Colin Baker, a maintenant plus de temps pour vraiment faire évoluer son personnage, entre les scripts abandonnés des saisons 22 et 23 avec Peri (des histoires alléchantes avec le Celestial Toymaker, les ice warriors et les tractators) aux nouvelles histoires avec de nouveaux compagnons.
Image

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar lulujoy » 08 Juin 2012, 08:23

Oh, ça serait génial, ça, qu'il ai pu au final faire évoluer son personnage! Et quand je dis que j'aime moins son personnage... C'est bien "J'aime moins que les autres". Parce qu'au final, ça reste quand même le Docteur. Impossible de ne pas l'aimer du tout!

Avatar de l’utilisateur
Kwack
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 140
Enregistré le : 22 Avr 2013, 21:22

Re: 7A - The Mysterious Planet

Messagepar Kwack » 02 Mai 2013, 02:33

Je commence mon Trial of a Timelord (un mercredi soir à 3h du matin. Screw the conventions ! )

Je dois dire que je me suis déjà attachée à Six à travers ses aventures précédentes. Ce Doctor est beaucoup plus qu'il n'y paraît au premier abord, avec une grosse louche de second degré on se rend compte que ses épisodes sont absolument hilarants. Et je l'apprécie de plus en plus.
Je ne me sens pas de faire une critique très détaillée alors je vais au but: j'ai énormément aimé cet épisode. Le procès se met en place, de façon abrupte et sans guère de présentations, le Doctor est amené devant le tribunal.
L'histoire est bien mise en abyme au milieu du procès (ça me fait assez rire de voir tous ces timelords pivoter sur leur fauteuil, bien installés comme au cinéma pour suivre les péripéties du Doctor. Il ne leur manque que le pop-corn).
L'histoire en elle-même m'a également bien plue. Nous arrivons donc sur une Terre post-apocalyptique sur laquelle les seules traces de civilisation sur lesquelles les survivants se basent pour reconstituer leur société sont apportées par "Moby Dick", "The Water Babies" et "UK habitat of the canadian moose". C'est juste génial ! ^^
On se rend compte que les Humains sont retenus en esclavage par un gros robot à tête parabolique coincé dans le métro.
En résulte un Doctor qui va se démener pour sauver tout le monde et va devoir se lancer dans un débat passionné avec le sus-nommé Robot à propos de la beauté et l'importance de la vie. Ca peut sembler bateau mais j'ai trouvé la scène bien menée et convaincante.
Je trouve également intéressant que le Doctor dans cet épisode ne se batte pas contre des aliens malfaisants mais contre quelque chose d'automatisé qui n'a simplement pas été programmé de la façon qui nous aurait arrangée.

Ensuite, la fin de l'épisode laisse des questions en suspend que l'on comprend être importantes pour les épisodes suivants et qui laissent entrevoir des machinations de plus grande envergure. Pour le moment l'identité du knacker's yard... non... Boatyard... hum... Graveyard.... Farmyard...attendez... Scrapyard ?…ah voilà... Valeyard !
(pour dire d'ailleurs que les parties dans le tribunal où le Doctor se défend sont superbes :mrgreen: )

Enfin bref j'ai bien rigolé devant cet épisode et je ne sais pas pourquoi mais il m'a en même temps fait penser à des épisodes plus anciens de la série.

Bon sur ce, je continue ma soirée... heuuu nuit... hum matin... avec le prochain épisode.
Image


Retourner vers « Saison 23 - 1986 - The Trial of a Timelord »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité