UU - The Mind Robber

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 6 de la série classic.
Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

UU - The Mind Robber

Messagepar doctor222 » 17 Juin 2011, 10:34

UU - The Mind Robber

Image

Résumé de l'histoire :

Le TARDIS a un problème de conducteur de fluide qui oblige le Docteur à effectuer un atterrissage d'urgence. Cependant, la manoeuvre est si délicate que le TARDIS glisse en-dehors du monde réel et finit même par exploser! Les voyageurs sont projetés dans un monde de contes de fées et d'animaux imaginaires. Au pays de l'imagination, tout est possible, alors pourquoi pas le retour du TARDIS, malgré l'explosion?

Anecdotes :

- Cette histoire avait pour titres de travail "Man Power " (ou bien "Manpower"), "Another World" et "The Fact of Fiction"
- Le Radio Times crédite Bernard Horsfall en tant que 'A Stranger' pour les épisodes 2 et 3 et comme 'Gulliver ' pour les épisodes 4 et 5. Les crédits à l’écran lui donnent les rôles 'A Stranger' pour l'épisode 2 et 'Gulliver ' pour les épisodes 3 à 5.
- Le nom de famille de Christopher et David Reynolds sont orthographié comme suit : 'Reynolds' pour l'épisode 2 et 'Reynalds ' pour l'épisode 5. Dans le Radio Times, il est orthographié 'Reynalds' pour les deux épisodes. (L'orthographe correcte reste incertaine.)
- Philip Ryan (le Soldat anglais) est crédité à l’écran pour l'épisode 3, mais pas dans le Radio Times.
- Hamish Wilson a joué Jamie dans l'épisode 2 et 3 quand Frazer Hines souffrait de la varicelle.
- L'épisode 1 est le seul épisode de l’histoire de la série à n’avoir aucun auteur crédité, ni à l’écran ni dans le Radio Times.
- Cette histoire avait été prévue pour contenir quatre parties, mais elle a été augmentée d’un épisode supplémentaire après que "The Dominators" ai été réduit de six à cinq épisodes. Par conséquent, les quatre premiers épisodes duraient seulement entre dix-neuf et vingt-deux minutes et l'épisode 5 fût l’épisode de Doctor Who (non parodique) le plus court jamais diffusé, avec ses dix-huit minutes. Pour arriver à ce résultat, le premier épisode a été réécrit à la va-vite par l’équipe de production (d’où l’absence de crédit auteur), ce qui a beaucoup déplût à Peter Ling.
- Avant que Jamie (interprété à ce moment-là par Hamish Wilson) ne soit transformé en une silhouette cartonnée pour la deuxième fois, il crie, "Creag un tuirc! " Frazer Hines a plaisanté à ce sujet sur le commentaire de DVD, affirmant que c’est du Gaélique écossais signifiant "Vodka et Tonic !". Pourtant, c'est vraiment la devise du Clan MacLaren en Écosse, signifiant "Le rocher au Sanglier !". Ses mots font aussi partie des derniers prononcés par Jamie dans sa dernière histoire régulière, "The War Games", alors qu’il chargeait un soldat anglais sur les plaines d’Écosse.
- Les Robots Blancs qui enferment Jamie et Zoe dans le Void (vide) à l'extérieur du TARDIS ont été auparavant utilisés dans un épisode de la série télévisée de science-fiction Out of the Unknown, "The Prophet", diffusée pour la première fois le 1er janvier 1967.
- Christine Pirie (la Princesse Rapunzel/Raiponce) a aussi contribué en voix-off, lisant un extrait du roman "Little Women" de Louisa May Alcott (1868), dans la scène de l’épisode 3 où Jamie grimpe à la fenêtre de château pour se retrouver dans une salle de commande hi-tech. Elle n’a pas été créditée pour ce rôle à l’écran.
- Barbe Noire et Cyrano de Bergerac, qui apparaissent dans cette histoire, sont des représentations fictives de figures historiques réelles. (Cela s’applique de la même manière à la Méduse et au Minotaure, si l’on considère l’Univers de Doctor Who où il s’agit d’Aliens divinisés par les humains).
- C’est l’une des histoires qui a été choisies pour être diffusée dans le cadre du BSB's Doctor Who Weekend en septembre 1990.

Fiche Technique :

ACTEURS :

LE DOCTEUR ... Patrick Troughton
JAMIE MCCRIMMON ... Frazer Hines
ZOE HERIOT ... Wendy Padbury
LE MAÎTRE DES TERRES ... Emrys Jones
L'ÉTRANGER / LEMUEL GULLIVER ... Bernard Horsfall
KARKUS ... Christopher Robbie
MEDUSA ... Sue Pulford
REDCOAT ... Philip Ryan
PRINCESSE RAPUNZEL ... Christine Pirie
D'ARTAGNAN ET SIR LANCELOT ... John Greenwood
CYRANO ... David Cannon
BLACKBEARD ... Gerry Wain
LES SOLDATS ... Paul Alexander, Ian Hines & Richard Ireson
LES ENFANTS ... Barbara Loft, Sylvestra Le Touzel, Timothy Horton, Christopher Reynolds, David Reynolds & Martin Langley
LES ROBOTS ... John Atterbury, Ralph Carrigan, Bill Wiesener & Terry Wright

ÉQUIPE TECHNIQUE :

SCÉNARISTE ... Peter Ling
RÉALISATEUR ... David Maloney
PRODUCTEUR ... Peter Bryant
ASSISTANT PRODUCTION ... John Lopes
SCRIPT EDITOR ... Derrick Sherwin
COSTUMES ... Martin Baugh & Susan Wheal
DÉCORS ... Evan Hercules
MAQUILLAGE ... Sylvia James
ÉCLAIRAGE ... Howard King
EFFETS SONORES ... Brian Hodgson
ARRANGEMENT DU THÈME ... Delia Derbyshire
MUSIQUE DU GÉNÉRIQUE ... Ron Grainer
EFFETS VISUELS ... Jack Kine & Bernard Wilkie
CHORÉGRAPHE DES COMBATS ... B H Barry & John Greenwood


Liens :
http://www.gallifrance.fr/dw.php?p=fich ... rwho&id=46
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: UU - The Mind Robber

Messagepar lulujoy » 20 Aoû 2012, 09:56

J'avais envie de voir quelqu'un d'autre qu'Hartnell (finalement, le fait d'avoir tout ses Docteurs à disposition, la tentation de grappiller un épisode par-ci par-là est bien forte), et ça faisait trop longtemps a mon gout que je n'avait pas vu Troughton.
Mind Robber. Le Voleur d'Esprit, ou plutôt le voleur des histoires, dans un monde totalement parallèle, en dehors de l'Univers, ou les contes deviennent réels, que l'on peut s’empêcher de croire à une chose pour la stopper et qu'on peut réécrire son histoire à la machine à écrire.
C'était brillant. Je ne suis pas sûre d'avoir compris l’entièreté du concept et de l'histoire (certains détails m'ont du échapper en vosta), mais c'était brillant.
En outre, c'était la première fois que je voyais Zoe, et je l'aime déjà bien!
L'épisode commence les chapeau de roue, avec une éruption, une fuite hors de la réalité, des mirages (une ville futuriste pour Zoe, l'Ecosse et ses cornemuses pour Jamie), le Docteur qui se bat contre un bruit étrange. Le Tardis explose (déjà à l'époque...). Jamie transformé en pancarte, puis qui change de visage. Gulliver. Bon, je vais pas en dire trop, sinon y'a plus de surprise.
Le tout est vraiment surréaliste. Comme si Douglas Adams avait débarqué avant l'heure, l'esprit caustique en moins (quoi que). En tout cas, un épisode que je conseille, vraiment. Même s'il n'est qu'en vosta.
Bon, je retourne avec mon ami William Hartnell, j'ai une saison 3 a terminer. (et les critiques de la saison 2)

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: UU - The Mind Robber

Messagepar The13rdDr » 24 Jan 2014, 23:12

C'est un épisode bien barré, pas mal sous de nombreux points de vue (j'aime beaucoup les soldats de plomb et leurs bruits de pas terrifiants, ainsi que le Gulliver courageux mais toujours à côté de la plaque). Mais j'ai peur que tout cela n'ait aucun sens: qui est l'entité mystérieuse qui gouverne tout cela, qu'est-ce qu'elle fait dans cette dimension mystérieuse, pourquoi se fatiguer avec toutes ces illusions...? On reste sur sa faim, pour la bonne raison que les scénaristes, je crois, n'en savent pas plus que nous. Un épisode bouche-trou, quoi, assez proche du Celestial Toymaker. Il faut voir ce que les interviews des producteurs et scénaristes de l'époque disent sur ce genre d'épisodes: pas beaucoup de bien! Mais, pour le spectateur, c'est pas mal, à condition de ne SURTOUT PAS chercher une grande logique là-dedans.
Une bonne interlude entre des arcs bien carrés et militaristes (mais jouissifs!) que sont "The Dominators" et "The Invasion".
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: UU - The Mind Robber

Messagepar The13rdDr » 24 Jan 2014, 23:18

A noter que le remplacement de Frazer Hines par un autre acteur, pour cause de maladie, le temps de 1 épisode et demie, est mené de façon très ingénieuse.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: UU - The Mind Robber

Messagepar The13rdDr » 24 Jan 2014, 23:22

Et je précise que j'aurais dû dire "un bon interlude" car c'est masculin.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!


Retourner vers « Saison 6 - 1968/1969 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité