A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 1 de la série classic.
Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar doctor222 » 02 Aoû 2010, 20:27

A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Image

Résumé de l'histoire :

Intrigués par une de leurs élèves, Ian Chesterton et Barbara Wright décident de suivre la jeune Susan Foreman pour en apprendre un peu plus sur elle. A leur arrivée, la jeune fille semble vivre dans un terrain vague, rempli de déchets de toute sorte et étrangement d'une Police Box.
Alors que nos deux professeurs fouillent désespérément les lieux à la recherche de Susan, ils sont surpris par un homme âgé se faisant appeler le Docteur.
Ian et Barbara ne se doutent pas que cet homme va les entraîner dans des contrées encore inexplorées par le commun des mortels.

Anecdotes :

- Cette histoire est aussi connue sous les titres "100,000 BC", "The Tribe of Gum", "The Firemakers" et "Cavemen".
- Le premier épisode fut diffusé le 23 novembre 1963 à 17h15, le lendemain de l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy.
- Les os présents dans la cave sont de vrais os provenant d'un abattoir.
- Suite à des coupures de courant dans certaines régions de l'Angleterre, le premier épisode fut rediffusé la semaine d'après, juste avant la seconde partie.
- Dans l'épisode 2, on peut voir le Docteur fumer la pipe, cas unique dans la série.
- À l'origine, les noms des compagnons étaient bien différents. Ainsi Susan devait s'appeler Bridget, ou Biddy, et Ian et Barabara devaient s'appeler Cliff et Lola McGovern.
- "An Unearthly Child" est la première histoire à être diffusée à l'étranger, sur la chaîne régionale de Christchurch, CHTV-3, en Nouvelle-Zélande, le 18 septembre 1964.

Fiche Technique :

Acteurs :

LE DOCTEUR ... William Hartnell
SUSAN FOREMAN ... Carole Ann Ford
BARBARA WRIGHT ... Jacqueline Hill
IAN CHESTERTON ... William Russell
ZA ... Derek Newark
HUR ... Alethea Charlton
GRANDE MERE (Old Mother) ... Eileen Way
KAL ... Jeremy young
HORG ... Howard Lang

Équipe Technique :

PRODUCTEUR ... Verity Lambert
PRODUCTEUR ASSOCIE ... Mervyn Pinfield
REALISATEUR ... Waris Hussein
STORY EDITOR ... David Whitaker
EFFETS SPECIAUX ... Département des Effets Spéciaux de la BBC
MUSIQUE DU GENERIQUE ... Ron Grainer et le BBC Radiophonic Workshop
MUSIQUE ... Norman Kay
DECORATEUR ... Barry Newbery (Episode 2, 3 et 4)
FIGHT ARRANGER ... Derek Ware


Liens :
Fiche sur Gallifrance
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Riku Rion
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 74
Enregistré le : 03 Fév 2011, 13:18
Localisation : 74
Contact :

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar Riku Rion » 09 Mai 2011, 22:30

Le premier épisode d'une longue aventure... ^^

J'ai bien aimé la première partie surtout où on découvre vraiment le tout début, puis on découvre le premier Docteur, Ian, Barbara et Susan peu à peu :)
Image

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar lulujoy » 20 Jan 2012, 21:18

Première aventure; 4 parties vue en 4 soirées (bon rythme, je crois).

C'était donc la seconde fois que je voyais ce premier épisode; autant la première fois j'ai arrête au bout de 10 minutes, autant cette fois ci j'ai été beaucoup plus enthousiasmé. Sans doute parce que j'ai maintenant vu la nouvelle série et que je suis plus habitué à l'ambiance et j'ai conscience de son intérêt pour m’arrêter seulement au noir et blanc et aux décors en cartons-pâte.

Dans la première partie: Le décors est planté, les personnages amenés, et surtout, le Docteur, quoi. Ronchonneur, sans être dénué d'humour, un petit peu imbu de lui-même, ne veux pas d'ennuis mais les trouves systématiquement... (Oserais-je? le héros de mon enfance était Picsou, et je trouve vraiment beaucoup de similitude entre le canard le plus riche du monde et le premier Docteur. C'est pas pour me déplaire.)
Susan qui est sympathique du premier abord, quoi qu’effacé; de même pour Barbara, mais j'aime beaucoup Ian et son "je ne veux pas croire ce n'est pas possible cela n'existe pas". Enfin quelqu'un qui tiens tête au Docteur, c'est assez amusant.
J'aime assez bien le design du premier Tardis, même si je me demande comment, vu de l'intérieur, les portes extérieures ont ce motif rond, comme à l'intérieur du Tardis, alors que ce sont juste les portes de la policebox classique vu de l'extérieur.
On apprend déjà que le Tardis est vivant, que le Docteur ne s'appelle pas Foreman, etc... (quoi que, je pense plutôt que c'est dans la seconde partie qu'on l'apprend) Le décors est en place!

En place pour la seconde partie assez réjouissante: paumé dans un désert froid (voir plus bas ma critique historique), le Docteur se fait enlever. Déjà c'est assez sympathique de voir que le Docteur n'est pas tout puissant (on s'en rend à nouveau compte à la fin de la part 4, quand il dit ne pas savoir conduire le Tardis... ce pourquoi j'ai un doute: le docteur ment!) mais en plus, ça permet de développer un peu les autres personnages; on fait la connaissance des hommes de la préhistoire, qui se battent pour gouverner grâce au pouvoir du feu.

Troisième partie: cela m'a pour la première fois semblé très long, sans doute parce que mon lecteur de vidéo c'était bloqué sur la vitesse 0,67 au lieu du 1 normal. J'avoue qu'il m'est un peu passé au dessus de la tête: ils s'échappent, c'est la forêt, ils sont repris... Et la vieille femme qui meurt. Je l'aimait pas.

Quatrième partie: mon intérêt est ravivé par la superbe scène de manipulation des foules par le Docteur (avec le couteau de Kal qui est remplis de sang...), quel talent d'orateur! Un autre détail insignifiant mais qui m'a plut, c'est le rendu des flammes sur la pellicule qui a vieilli, c'est très joli.
La tête des gens de la tribus lorsque le Tardis repart! (j'ai oublié de précisé, je ne savais pas du tout que le bruit du tardis était exactement le même que plus tard, la similitude m'a fait sursauté, j'aurais cru qu'au fil du temps il ai changé mais non!)

Je lance l'ouverture de ma rubrique "Étudions l'histoire avec le Docteur!" que je vous proposerais à chaque fois que je verrais un épisode à contexte historique.
Bien sûr, la plupart de ses aspects était ignoré en 1963, mais c'est peut-être intéressant de faire la part des choses, donc autant faire un petit point sur le sujet préhistorique, histoire de ne pas apprendre des bêtises dans les épisodes de DW.

Donc, l'épisode se situe en 100 000 avant Jésus Christ (ACN).
Ce qui peux être véridique dans l'épisode: La présence de sable: Les êtres humains étant déjà des hommes modernes (homo sapiens), donc on oublie les homo florensis de la même époque, vivaient en majorité dans le Sud et l'Est de l'Afrique ainsi qu'au Proche-Orient. (D'ailleurs, la présence de tigres est évoquée)

Malheureusement, c'est à peu près tout: On peut dater la domestication du feu à -450 000 ans, donc qu'une tribus se retrouve sans feu à -100 000 est un peu douteux, mais pas impossible. Il est sous entendu une période de glaciation, ce qui pourrait être possible lors du pléistocène supérieur, mais c'est dans le mauvais ordre; la période traitée se situait dans l'interglaciation (climat proche du nôtre). Donc, le sable devrait être chaud, même en hiver.

Je vais casser le cliché vieux de quelques siècle qui est encore appris à l'école: les hommes des cavernes ne vivaient pas dans des cavernes. Les cavernes, c'était froid, humide, sombre et sinistre. Alors, pourquoi les peintures pariétales? Il était courant que des rites et autres manifestation se déroule dans ses cavernes, objet de fascination pour les humains (ou ils enterraient en effet leurs morts)... On apprend souvent que les humains vivaient dans les cavernes pour se protéger des grands animaux, ce qui est faux: les ours sont eux-même friands de ses grottes pour y dormir. Les lieux de vies étaient donc des petits villages de tentes, qu'ils transportaient en suivant les migrations des troupeaux. Difficile de transporter sa grotte.


En conclusion: une histoire très agréable une fois qu'on s'est habitué à la forme et qu'on a bien régler son lecteur vidéo :D sans blague, j'ai beaucoup apprécié et ça me donne envie de continuer le visionnage à mon aise!

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar doctor222 » 20 Jan 2012, 22:17

que c'est bon de lire ce genre de critique. Pour le coté historique, il ne faut pas croire, la série avait un but réellement éducatif en 1963, mais la chose à été plus ou moins abandonné au fil du temps. Et puis les scénaristes écrivant ce genre de scénario n'étant pas des spécialistes, il arrivait souvent qu'il y ait des erreur. Et n'oublions pas qu'entre 1963 et 2012, la science et l'histoire ont fait pas mal de progrès.

Pour le coup des flammes, non en faite c'est un défaut provenant des caméra utilisé à l'époque. Qui était des caméra de télévision, pas de cinéma. Les épisodes était enregistré sur bande et non sur pellicule (ensuite ils était transféré sur pellicule, mais après diffusion et dans un but d'archivages).
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar lulujoy » 22 Jan 2012, 11:10

Et puis toutes les découvertes se sont fait après, au point de vue préhistorique, rien que Lucy (sans doute l'une des découvertes les plus importante) n'a été trouvé qu'en 74 ;)

J'aime bien le défaut des caméras, sur le coup, c'est vraiment joli comme rendu!

Tiens, un truc que j'ai oublié de dire par rapport à la fin de la partie 4: Le docteur est plus prudent que maintenant, il veut tout savoir avant de sortir. Maintenant il fonce sans se soucier de quoi que ce soit, pourtant il a toujours son écran pour voir en dehors (on le vois dans utopia, ou Jack s'accroche au Tardis).
En fait, quand j'ai vu le paysage à la fin de l'épisode, j'avais oublié que le prochain c'était les daleks, donc que c'était Skaro, et j'ai dit presque synchro avec le docteur: "ça pourrait être n'importe ou!"
Cela m'a fait réalisé ce que pouvait être la découverte de DW en 1963 par un gamin de 13 ans. (je reparlerais du gamin de 13 ans dans ma critique de l'épisode des Daleks, il s'agit d'un vieux libraire anglais qui est à la caisse le mercredi matin du waterstone à coté de mon unif. C'est un sacré numéro)

Avatar de l’utilisateur
Koki3
Agent du Temps
Agent du Temps
Messages : 242
Enregistré le : 11 Mar 2012, 17:40
Titre : Koki-Troyen

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar Koki3 » 26 Avr 2012, 17:59

Bon, premier épisode, les bases de la série. Il faut savoir que lorsque je regardais la nouvelle série, j'étais tombé par hasard sur la première partie. Je n'avais aucune connaissance de la série classique, et pour moi le docteur était David Tennant et pis c'est tout. Donc je l'aborde, je le commence... et j'arrête au bout de quelque minutes : c'est lent.
Une fois la nouvelle série terminée, et mon statut de fan acquis, je me suis de nouveau intéressé à la'ancienne série et je n'ai eu aucun mal à là regarder.
Donc, 1ère partie : On découvres les vrais bases, Ian, Barbara, Susan et le docteur, le TARDIS, le pourquoi du comment de la Police Box et tout le reste. J'ai bien aimé, et l'intrigue commence enfin.
On va passer les parties deux et trois qui ont servies de "transition" entre le 1ère et la dernière (pas vraiment, mais ma préférée est la 4ème et je n'ai pas beaucoup de souvenir de ces parties là), on va dire que je les ai appréciées modérément, bien que la 3ème ai ses défauts.
Pour la 4ème, j'ai simplement adoré le speech du docteur sur le couteau, qui m'a rappelé les docteurs récents. William Hartnell est un très bon acteur, et un très bon docteur. C'est donc ma partie préférée, pour le dénouement, la fin..
Vivement la suite ! (C'était ma réaction à la fin de l'arc, puisque j'ai continué la série entre temps, et je vais essayer de poster des critiques pour les autres arcs narratifs que j'ai vu).

PS/HS : Avatar et signature sont en préparation, je ne veux pas rester tout nu^^
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar Michel » 18 Mai 2012, 09:18

Que dire, très bon premier épisode qui permet déjà de mettre en place certains éléments cultes de la mythologie whovienne , malgré les lenteurs et des dialogues à rallonge.

Voici une critique faite par l’excellent site Le Village :
http://www.a-suivre.org/levillage/docto ... -1963.html
Bonne lecture ;)
Image

Avatar de l’utilisateur
Fish and Cream
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 25
Enregistré le : 25 Déc 2012, 20:50
Localisation : Paris
Contact :

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar Fish and Cream » 24 Mar 2013, 22:47

Je viens tout juste de visionner les quatre premiers épisodes. Envers et contre tout, je me suis dit que j'allais faire TOUS les classics dans l'ordre, mais j'aurais le temps de me régénérer dix fois avant d'en voir le bout. Et puis effectivement, ça change beaucoup des séries récentes en ce que l'intrigue prend beaucoup de temps à arriver. Autant le premier épisode était excellent parce qu'on voit vraiment le début de la longue aventure, le Docteur est ronchon mais néanmoins drôle; et le dénouement est super (la scène du Docteur populo avec le couteau. Mythique !), mais alors les deux épisodes du milieu sont un peu longuets.

Sinon lulujoy, j'ai aussi été très étonnée par le bruit du Tardis ! Je pensais aussi qu'il aurait changé depuis le tout début, mais c'est assez cool que les scénaristes aient gardé un élément originel au fur et à mesure des saisons.
Image


"You're Scottish, FRY SOMETHING !"

Avatar de l’utilisateur
who907
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 480
Enregistré le : 30 Oct 2012, 13:44
Localisation : Ardres (62)
Contact :

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar who907 » 25 Mar 2013, 19:42

hello! j'ai lu le premier épisode mais je n'ai pas trouver de liens pour le visionner. :D
Image
Are you sure?

Avatar de l’utilisateur
Jelly Babies
Casse-couilles niveau 42
Messages : 1518
Enregistré le : 08 Mar 2011, 21:49
Titre : Casse-couilles niveau 42
Contact :

Re: A - An Unearthly Child (100,000 B.C.)

Messagepar Jelly Babies » 26 Mar 2013, 10:59

Image
Image


Retourner vers « Saison 1 - 1963/1964 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités