H - The Reign of Terror

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 1 de la série classic.
Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

H - The Reign of Terror

Messagepar doctor222 » 12 Juin 2011, 08:55

H - The Reign of Terror

Image

Résumé :

Pensant ramener Ian et Barbara chez eux, le Docteur déchante en se rendant compte qu'il les a en fait amenés en France, au 18° siècle, en plein milieu de la révolution française. En explorant les lieux, ils tombent sur une ferme, bientôt assiégée par des révolutionnaires, qui capturent Susan, Ian et Barbara, qu'ils prennent pour des monarchistes, et les emprisonnent à Paris, à la Conciergerie, où les choses ne sont guère réjouissantes pour eux, car ils sont tous condamnés à mort. Le Docteur, qui s'est échappé de justesse, doit tout mettre en œuvre pour les sauver.

Anecdotes

- Bien que cette histoire se déroule en France, à Paris et dans ses alentours, elle a en réalité été tournée intégralement dans des studios de la BBC en Angleterre, comme une bonne partie des histoires de l'époque.
- Dans un certain nombre de guides de programmes de 1970, cette histoire a été nommée "The French Revolution" ("la Révolution française"). Cela semble découler d'un article promotionnel du magazine Radio Times qui avait intitulé l'épisode "Dr Who and the French Revolution" ("Docteur Who et la Révolution française").
- Le réalisateur Henric Hirsch a souffert d'épuisement pendant le tournage de cette histoire, se retrouvant incapable de diriger la troisième partie. C'est John Gorrie (qui avait déjà réalisé "The Keys of Marinus") qui se chargea de la réalisation de cette dernière. Gorrie est alors crédité à l'écran pour cette troisième partie. Certaines sources ont crédité Verity Lambert en tant que réalisatrice, mais la productrice a fermement nié toute implication.
- William Hartnell (le Premier Docteur) est parti en vacances durant deux semaines pendant le tournage des parties 2 et 3. Toutes ses apparitions pendant ces deux épisodes ont été pré-filmées avant son départ.
- Dans un plan où l’on voit marcher le Docteur le long d'une route de campagne, un cascadeur a en réalité doublé William Hartnell, car celui-ci était occupé à répéter pour l'épisode "The Sensorites" a ce moment là.
- L'acteur Edward Brayshaw qui interprète le rôle de Léon Colbert, jouera plus tard dans l'épisode "The War Games" (1969), la dernière historie du Deuxième Docteur.
- L'acteur Roy Herrick qui interprète le rôle de Jean, a fourni plus tard l'une des voix de Xoanon dans "The Face of Evil" (1977), une histoire du Quatrième Docteur.
- L'acteur Ronald Pickup qui interprète le rôle du Physician, a joué dans une histoire audio du Huitième Docteur , "Time Works", sortie en 2006.
- Cette histoire a été achetée et projetée dans 19 pays, à commencer par l'Australie en Septembre 1965. Le dernier pays en date à l'avoir diffusé fut l’Éthiopie, entre le 24 Juin et 29 Juillet 1971. Sur les instructions de la BBC Enterprises, les copies en possession de l'Éthiopie ont été rendues à la BBC à Londres en Avril 1972.
- Les six parties de cette histoire ont été perdues dans les stocks d’archives de la BBC dans les années 70. Toutefois, une copie de la dernière partie "Prisoners of Conciergerie" a été donnée par un collectionneur privé en 1982. En Octobre 1984, des copies de "A Land of Fear" (partie 1), "Guests of Madame Guillotine" (partie 2) et "A Change of Identity" (partie 3), avec un autre exemplaire de "Prisoners of Conciergerie", ont été trouvées à Chypre. Elles furent renvoyées au début de 1985 en Angleterre, et la restauration de ces épisodes a été officiellement annoncée. Les parties 4 et 5, "The Tyrant of France" et "A Bargain of Necessity", sont toujours portées disparues.
- Une novélisation de cet épisode, écrite par Ian Marter (l'acteur qui jouait le compagnon Harry Sullivan du Quatrième Docteur), a été publiée à titre posthume en Mars 1987.

Fiche Technique :

ACTEURS :

LE DOCTEUR ... William Hartnell
SUSAN FOREMAN ... Carole Ann Ford
BARBARA WRIGHT ... Jacqueline Hill
IAN CHESTERTON ... William Russell
PETIT GARÇON ... Peter Walker
ROUVRAY ... Laidlaw Dalling
D'ARGENSON ... Neville Smith
SERGEANT ... Robert Hunter
LIEUTENANT ... Ken Lawrence
SOLDAT ... James Hall
JUGE ... Horward Charlton
GEÔLIER ... Jack Cunningham
WEBSTER ... Jeffry Wickham
LEMAITRE / JAMES STIRLING ... James Cairncross
JEAN ... Roy Herrick
JULES RENAN ... Donald Morley
DANIELLE ... Caroline Hunt
LEON COLBERT ... Edward Brayshaw
MAXIMILIEN ROBESPIERRE ... Keith Anderson
PAUL BARRAS ... John Law
NAPOLÉON BONAPARTE ... Tony Wall

EQUIPE TECHNIQUE :

PRODUCTEUR ... Verity Lambert
PRODUCTEUR ASSOCIE ... Mervyn Pinfield
REALISATEUR ... Henric Hirsch (Episodes 1, 2, 4, 5, 6) & John Gorrie (Episode 3)
SCENARIO ... Dennis Spooner
ASSISTANT SCENARISTE ... David Whitaker
EFEETS SPECIAUX ... Département des effets spéciaux de la BBC
MUSIQUE DU GENERIQUE ... Ron Grainer et le BBC Radiophonic Workshop
MUSIQUE ... Stanley Myers
DECORATEUR ... Roderick Laing


Liens :
Fiche sur Gallifrance
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Riku Rion
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 74
Enregistré le : 03 Fév 2011, 13:18
Localisation : 74
Contact :

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar Riku Rion » 15 Juin 2011, 17:47

Quand je suis arrivé en fin de saison, j'avais hâte de voir cet épisode là car il se passe en France ^^
Eh bien, je dois avouer que c'est un épisode assez unique dans la série, car on voit là les anglais dépeindre l'après révolution française, j'ai trouvé ça plutôt marrant ;)

L'épisode en lui-même est très bon, malgré deux reconstitués sur les 6 parties, voir Robespierre et surtout apercevoir Napoléon était très appréciable ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
Jelly Babies
Casse-couilles niveau 42
Messages : 1518
Enregistré le : 08 Mar 2011, 21:49
Titre : Casse-couilles niveau 42
Contact :

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar Jelly Babies » 14 Juin 2012, 13:55

Très bon épisode. les reconstitués sont pas trop mal. Ce qui me fait rire dans les reconstitués c'est que dans le premier des deux reconstitués les seuls vidéos de l'épisode sont des portes qui s'ouvrent et qui se ferment !
C'est une histoire que je conseil pour son originalité !
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar lulujoy » 25 Juil 2012, 21:44

J'ai tellement adoré les portes qui s'ouvrent et qui se ferment...

Bon, blague à part, je vais pas vous faire un cours d'histoire complet, mais je situe personnellement cet épisode à 1793-94, lors de la Terreur (après la Révolution et un essais de République). Louis XVI est déjà guillotiné, Marie-Antoinette aussi, Robespierre est sur le point de l'être parce qu'il a poussé sa politique de guillotine un peu loin. Le Consulat, puis l'Empire se profile déjà, avec une apparition de Napoléon, et cela ce traduit par "les ennuis arrivent" pour nous les belges.

Les nobles et aristocrates sont traqués, ruinés, des familles entières sont détruites, des châteaux, églises et monastères sont pillés et brulés. Donc, c'est l'ambiance quand le Docteur, Susan, Ian et Barbara arrivent.
Comme d'habitude tout ce petit monde est séparé... Le Docteur (ou sa doublure. Si on me l'avait pas dit, j'aurais pas calculé...) s'en va sur les routes vers Paris, guidé par un enfant d'abord, rendu travailleur forcé par un imbécile (mais le Docteur a plus d'un tour dans son sac...), se faisant passé pour un gouverneur de province avec des plumes à son chapeau (magnifique. D'ailleurs, franchement, le Docteur et les compagnons qui s'habillent de circonstances lors des épisodes historiques, ça manque à la nouvelle série), trompe (ou presque) Robespierre, le gardien, etc...

Pendant ce temps, à la Conciergerie, Ian, Susan et Barbara sont menacés de guillotine, s'échappent, sont repris, se réchappe, sont re-repris... ahem. On a une belle scène d'amour grand-parternel entre Susan et le Docteur, vers la fin, d'ailleurs.

Au final, très bon épisode, les reconstitués passent super bien et j'ai hâte d'en voir la version animée...

Les Pommes c'est bon
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 435
Enregistré le : 15 Juin 2012, 18:04

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar Les Pommes c'est bon » 31 Jan 2013, 22:44

Étant malade comme un chien, je ne pouvais pas faire grand chose hier... Et vers 11 heures, mon DVD de cet épisode est arrivé ! Le hasard fait bien les choses parfois.

C'est une remarque absolument inutile, mais j'ai vu que le sticker qui explique la présence d'épisodes animés était sur le plastique d'emballage et non sur la jaquette, comme c'est le cas sur mes autres DVDs avec des stickers dessus. Je sais qu'on s'en fiche, mais ça me perturbait un peu. (Ceci est sans doute la phrase la plus désespérante que j'ai posté ici...)

Enfin bon, passons au contenu en lui-même :

L'épisode a de bien jolis décors, les premières scènes hors-studio de DW, et des costumes assez réussis, comme souvent pour les épisodes historiques.
L'histoire en elle-même souffre de quelques longueurs (bon, c'est un Hartnell en six parties quoi) mais il y a quelques moments vraiment sympas ; c'est un épisode sympathique à mon goût, sans plus ; 12/20.

J'ai remarqué que certains mots français étaient prononcés différemment celons les acteurs, ce qui est parfois assez étrange, mais passons.

L'animation est franchement pas mal, elle fait limite 3D par moment ; il n'y a malheureusement pas de docu' dessus.
Le style fait plus réaliste que pour "The Invasion", ce qui, sachant que c'est une épisode historique, correspond bien à l'ambiance.
J'ai l'impression qu'Hartnell était mieux animé que les autres, mais je délirais peut-être juste dans ma maladie.
De même, j'ai parfois l'impression que l'animation était un poil exagérée dans sa réalisation, mais une fois de plus il faudrait que je vérifie.

Oh, et le documentaire sur le tournage est assez marrant, plus je vois William Russel plus je me dis qu'il a sacrément bien vieilli nom de dieu !
Et certains commentaires audio (l'épisode 5 avec des chasseurs d'épisodes perdus) semblent funs.

En bref, un achat que je ne regrette pas !

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar lulujoy » 01 Fév 2013, 22:38

Oh, au passage, dans le Doctor Who Magazine de ce mois-ci (enfin le dernier sortit), il y avait un EXCELLENT article sur l'animation de cet épisode... qui m'a donné envie de l'acheter... et qui m'a donné envie d'écrire un dossier sur le cas spécifique des Recon par animation après celui des telesnaps. Ta critique me donne encore plus envie les Pommes, car j'avais vraiment aimé cette histoire.

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar The13rdDr » 24 Juil 2013, 19:59

Bon ,juste ce qui me fait râler, c'est la vision des révolutionnaires de l'époque. Tous plus cruels et vulgaires les uns que les autres. Quoi? Ils n'ont pas accepté pacifiquement presqu'un millénaire d'esclavage pur et simple? Quand je vois le gentil aristocrate se plaindre que sa soeur, je crois, ou des membres de sa famille, ont été tués par des révolutionnaires... et le summum: traiter un révolutionnaire de paysan, en somme!
Il oublie de mentionner les générations entières de populos et de paysans qui ont été massacrés, oppressés, humiliés, lardés d'impôts, etc.. Si un paysan voulait sortir de sa condition, qu'aurait fait un aristocrate? Il l'aurait exécuté, humilié, ou brisé d'une manière ou d'une autre...
Le point de vue de cet arc me semble typiquement anglais et fait grincer des dents le français républicain que je suis, mais j'ai pas encore vu la fin. Alors "wait and see". Il n'y a que les français pour être fan d'une série anglaise qui casse les français. L'inverse est-il possible?
Cela dit, la première saison est d'une grande maturité et d'une incroyable modernité, à tel point qu'elle a influencé de nombreux scénaristes. Ceci malgré des moyens techniques très réduits. A méditer.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar doctor222 » 25 Juil 2013, 07:58

Du calme, c'est une série des années 60, il est normale que la vision du passé soit erroné. Cela dit, les révolutionnaires ce ne sont pas des enfants de coeur non plus.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar The13rdDr » 26 Juil 2013, 19:56

Oui, je sais, je sais, ils n'étaient pas si gentils, les révolutionnaires. Et ils ont failli installer une dictature digne de la Russie communiste. Mais bon, je n'ai pu m'empêcher de tiquer devant certains détails de cet arc quand ils dépeignent les français (on fait pareil question clichés en France, j'imagine). Cela dit, The Reign of Terror est vraiment bon, je l'ai pas fini.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: H - The Reign of Terror

Messagepar lulujoy » 26 Juil 2013, 22:32

Hum, ta remarque est intéressante, je vais peut-être essayer de développer une idée (en tant que regard externe de non-française et connaissant bien l'histoire, puisque j'ai passé trois ans de ma vie à l'étudier)

Voyons quatre épisodes sensés se passer en France:
-The Reign of Terror (1)
-The Massacre of St Barthalomew's eve (1)
-City of Death (4)
-VIncent and The Doctor (11)

Les deux premiers, de la période du Premier Docteur, révèlent deux moments peux reluisant de l'histoire française: la Terreur, mini-dictature qui suivit la Révolution et qui institua la Guillotine comme instrument principal du pouvoir; et le Massacre de la Saint-Barthelemy, ou Catherine de Medicis (et son fils Charles IX) firent exécuter tous les protestant de la capitale, ce qui as des répercussion dans toute la France.
Je vous passerais gentiment les descriptions macabres, si ça vous amuse, je vous conseille l’excellent roman "Charly 9" de Jean Teulé, certes pas parfaitement raccord, mais terriblement remuant.

City of Death, le seul vraiment tourné en France et particulièrement aimé sur ce forum, joue gentiment avec les clichés touristiques de Paris tout en ne se prenant pas au sérieux. Il n'est absolument pas négatif avec l'image de la France. (sauf si on considère qu'affirmer que la Joconde n'a pas de sourcil est une insulte à la France)

Vincent and The Doctor, la rencontre en Provence (je ne sais plus ou ça a été tourné; en Europe de l'Est il me semble) entre Vincent Van Gogh, l'un des plus fameux peintre franç-... ahem, néérlandais, pardon, le Docteur et Amy. Une superbe histoire sur l'aventure française du grand peintre, qui commence au musée d'Orsay; l'avenutre de COD commençait, lui, vraiment au Louvre...

Donc nous avons deux courants dans les épisodes "French Touch":
-Le courant Historique et plutôt critique
-Le courant Culturel et plutôt idéalisé

Je ne reviendrais pas sur les deux dernier, ce qui m'intéresse ce sont ceux de la période Hartnell.
Il faut voir la période Hartnell dans son ensemble:
-avec énoooormément d'épisode purement historique. (ce qui disparaitra avec Two, les Aliens prenant de plus en plus le pas sur les intrigue historiques, même lors de périodes anciennes. Il faudra attendre Black Orchid avec Five pour revoir un épisode sans aliens!!!)
-La plupart des épisodes historiques sont très très critiques par rapport au passé, plutôt négative généralement. On peut expliquer ça de deux manière, qui se rejoignent je crois, et qui sont deux courants de pensées chez les historiens (qui se valent...):
>le coté moralisateur: plus jamais ça; le sacrifice c'est pas bien - the Aztecs -; qu'est-ce qu'on est bien à notre époque - vs la préhistoire de An Unearthly Child très sombre et violente; le parralèle Dalek/Nazi et Cybermen/communisme, dans une période d'après guerre ou l'imaginaire est encore très marqué par la guerre et ne voit pas d'un bon oeuil la montée en puissance du bloc de l'est.
>le coté "je reste critique face à l'histoire enseignée" - je pense à la scène ou Susan "Mais cela ne c'est pas passé comme ça! j'y étais!" en lisant un livre sur la révolution française. Le fait que l'on ne puisse pas changer le passé, aussi horrible soit-il, dans The Aztecs. Le fait que le héros n'est pas tout blanc ou tout noir (Marco Polo, dont l'histoire est fort remise en doute actuellement par les historiens)
On peut croire qu'il s'agit de deux visions historiques antagonistes, pourtant, elles s'associent plutôt bien dans la période Hartnell.

C'est dans ce contexte que l'on doit replacer les deux épisodes.
La plupart des épisodes historiques étant violent, montrant la guerre et les complots politiques: The Crusade, Marco Polo, The Aztecs... même The Highlander avec Two! aucun n'y échappe... surtout pas The Reign et The Massacre!
Il fallait deux faits de l'histoire de France avec lesquels on retrouvait ses ingrédients propre aux épisodes historiques; cela aurait pu traiter d'autres faits, parfois même pire: les campagnes Napoléonnienne -une boucherie-, le génocide Vendéen - mais ça bizarrement ce n'est au programme d'aucun cours d'histoire en France, et j'ai du attendre la faculté pour en entendre parler en Belgique-, qui vaut largement la St Barthelemy niveau barbarie...

Donc, deux sujets que sans doute de nombreux petits anglais abordent à l'école. Ils apprennent sans doute d'autres choses de l'histoire de France, mais le Docteur n'avait apparemment rien à faire avec Charles de Gaule à l'époque -encore en froid avec les alliés, ni même avec des grands inventeurs, explorateurs, découvreurs (j'ai faillis faire une blague avec une série de dessin animé...), ni avec les esprit brillant de l'époque à deviser, qu'il pourrait aider, comme il le fera avec De Vinci ou Van Gogh par la suite.
C'est un concept qui finira par arriver dans Doctor Who... mais à l'époque Hartnell, c'est encore trop tôt.

A noter quand même que la Saint Barthelemy n'a pas été montré dans toute sa férocité; seul l'assassinat est montré, et encore; le Docteur et Steven s'en vont avant que les vraies hostilités commence, laissant les 4 épisodes de l'histoire toute la dimension politique de l'affaire. The Reign est plus sensible, par le fait que le Docteur et ses compagnons se retrouvent plongés dans le camps des aristocrates en disgrâce... mais excepté la mort de Robespierre, les autres sont clairement plus évoquée... même si elles sont évoquée par une notion d'ampleur et de drame.

Je ne sais pas si ça peut faire avancer sur la question, qu'en pensez-vous?


Retourner vers « Saison 1 - 1963/1964 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité