B - The Daleks (The Mutants)

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 1 de la série classic.
Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar doctor222 » 02 Juin 2011, 12:51

B - The Daleks (The Mutants)

Image

Résumé de l'histoire :

Après avoir échappé aux hommes de l'âge de pierre, le TARDIS se matérialise sur une autre planète. Dans ce monde, tout semble mort, comme après une explosion atomique. Le Docteur, impatient de pouvoir explorer cette planète, emmène Susan, Ian et Barbara à travers la forêt pétrifiée, jusqu'à une ville entièrement faite de métal.
Suivant les conseils d'Ian, le Docteur et nos amis retournent au TARDIS pour tenter de rentrer sur Terre, mais un conducteur de liquide défectueux rend la chose impossible.
Nos cinq amis sont donc obligés d'aller jusqu'à cette étrange ville, dans l'espoir de trouver du mercure pour réparer le conducteur.

Anecdotes :

- Pour cette première histoire se déroulant sur une autre planète, Terry Nation a inventé ce qui deviendra par la suite l’une des icônes les plus marquantes de toute la série : les Daleks. Ceux-ci peuvent être décrits comme des Nazis enfermés dans des boîtes de conserves.

- Terry Nation a affirmé avoir eu l’idée du nom des Daleks après avoir vu une encyclopédie avec un volume couvrant la section de l’alphabet à partir de Dal jusqu’à Lek. Toutefois, il a admis plus tard que ce n’était tout simplement qu’une bonne histoire qu’il avait inventée pour la presse, et que le nom était une de ses inventions originales.

- Bien que de nombreuses parties du mythe des Daleks aient été mises en place dès cette histoire, plusieurs éléments clés de la continuité ont été modifiés de manière rétroactive au fil des ans. Le changement le plus notable est la nature de la guerre avec les Thals et la transformation des Daleks. Dans cette histoire, c’est la guerre elle-même, avec l’usage de produits chimiques, qui a entraîné une mutation des Daleks, dont les ancêtres sont appelés les Dals. Plus tard, dans l’histoire Genesis of the Daleks (1975), leur mutation a été accélérée (mais pas directement causée) par les machinations de Davros. Leurs ancêtres s’appellent alors les Kaleds, et leur mutation marque la fin de la guerre avec les Thals.

- Cette histoire est également le seul cas dans lequel les Daleks ont une dépendance à l’électricité statique qui se trouve dans le sol de leur ville.

- Le célèbre slogan des Daleks – « Exterminate! » – est utilisé pour la toute première fois dans la série, dans la quatrième partie de l’histoire, quand le Docteur et ses compagnons leur échappent par un ascenseur. Un Dalek donne alors cet ordre : « Make no attempt to capture them, they are to be exterminated, you understand, exterminated ».

- Le Script Editor David Whitaker a confié l’écriture de cet histoire en six parties au scénariste Terry Nation après avoir été impressionné par son travail dans la série de science-fiction « Out of This World ». L’histoire a été officiellement commandé sous le titre « The Mutants » le 31 juillet, et était à l’origine destiné à être la quatrième histoire de la saison 1, après celui de « Marco Polo ».

- A l’origine, le créateur de l’apparence des Daleks devait être Ridley Scott (aucun rapport avec le réalisateur d’Alien et de Gladiator). Cependant, un problème avec le calendrier de Scott obligea la BBC à le remplacer par Raymond Cusick, auquel on a ainsi donné la tâche de réaliser l’apparence des Daleks telle qu’on la connaît aujourd’hui.

- Au cours de la production, l’histoire est passé à travers un certain nombre de titres de travail tels que « The Survivors » et « Beyond the Sun », avant de s’installer sous le titre de « The Mutants ». Ce titre a été utilisé dans les documents de la BBC comme titre de l’histoire durant plus d’une décennie. Plus tard, en 1972, une histoire intitulé « The Mutants » avec le Troisième Docteur a été produit et également réalisé par Christopher Barry. Pour éviter toute confusion, deux titres alternatifs ont alors émergé. « The Dead Planet » est entré en usage après le 10e anniversaire de Doctor Who en 1973. Ce titre a été utilisé dans de nombreux guides et magazines jusqu’en 1980, date à laquelle il a été remplacé par « The Daleks », un titre choisi pour surfer sur la vague du succès du film Dr. Who et les Daleks (Dr. Who and the Daleks). Le titre de cette histoire est alors devenu « The Daleks »: il a été utilisé comme titre pour le livre publié par Titan Books en 1989, ainsi que les éditions VHS et DVD qui sont sorties par la suite. Cependant, certains guides de référence parlent toujours de cette histoire sous le titre « The Mutants ».

- L’histoire a été librement adapté au cinéma en 1965 par Milton Subotsky, sous le titre de Dr. Who et les Daleks (Dr. Who and the Daleks), mettant en vedette Peter Cushing dans le rôle du Docteur (nommé dans cette version le Docteur Who).

- L’histoire allait être détruit par la BBC à la fin des années 1970. Cependant, en 1978, Ian Levine (un Anglais auteur-compositeur et producteur, fan bien connu de Doctor Who) a sauvé les négatifs inextremiste de la destruction, alors qu’il visitait les locaux de la BBC.

Fiche Technique :

Acteurs :

LE DOCTEUR ... William Hartnell
SUSAN FOREMAN ... Carole Ann Ford
BARBARA WRIGHT ... Jacqueline Hill
IAN CHESTERTON ... William Russell
VOIX DES DALEKS ... Peter Hawkins, David Graham
DALEKS ... Robert Jewell, Kevin Manser, Michael Summerton, Peter Murphy, Gerald Taylor
TEMMOSUS ... Alan Wheatley
ALYDON ... John Lee
DYONI ... Virginia Wetherell
GANATUS ... Philip Bond
ANTODUS ... Marcus Hammond
KRISTAS ... Jonathan Crane
ELYON ... Gerald Curtis
THALS ... Chris Browning, Katie Cashfield

Équipe Technique :

PRODUCTEUR ... Verity Lambert
PRODUCTEUR ASSOCIE ... Mervyn Pinfield
REALISATEUR ... Christopher Barry (Episode ), Richard Martin (Episode )
SCENARIO ... Terry Nation
STORY EDITOR ... David Whitaker
EFEETS SPECIAUX ... Département des effets spéciaux de la BBC
MUSIQUE DU GENERIQUE ... Ron Grainer et le BBC Radiophonic Workshop
MUSIQUE ... Tristam Cary
DECORATEUR ... Raymond Cusick


Liens :
Fiche sur Gallifrance
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Riku Rion
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 74
Enregistré le : 03 Fév 2011, 13:18
Localisation : 74
Contact :

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar Riku Rion » 03 Juin 2011, 22:42

La première apparition des Daleks et de Skaro, un épisode à voir absolument :)
Image

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar lulujoy » 23 Jan 2012, 20:29

Je vais déjà critiquer les deux premières parties, parce que si j'attends de voir les 7 parties, j'aurais oublié le début!

Je remarque déjà une constante dans mon rapport avec la série classique, c'est que je trouve d'office plus lent et moins intéressant les épisodes dont j'ai zappé le générique pour aller plus vite :lol: sans doute que la musique du générique me met d'emblée dans l'ambiance et me fait rentré dans l'histoire plus facilement...

Donc j'ai zappé le générique de la première partie qui m'a semblé interminable. Faut dire j'attendais avec impatience les daleks auxquels je voue un amour sans bornes (ce n'est pas une blague), et ils commençaient à me manquer dans la série actuelle (ça fait depuis... bon, on compte pas la Pandorica, ils font un passage éclair, depuis Victorious of the daleks qu'on les avais pas vu... et en version militaire OU disco en plus...). Donc, première partie, y'en a un qui montre juste le bout de la ventouse, pas de trace du reste de la poivrière. Beaucoup de blabla, une mystérieuse boite en métal importante pour la suite, et ces radiations dont on se demande si elles sont si importante vu qu'on en voit pas encore les effets.

Seconde partie: Aaaah, les daleks! J'imagine aisément le petit frère de mon libraire anglais, 7 ans à l'époque, partir se cacher behind the sofa. Leurs voix! encore plus effrayante que maintenant! ils ont aussi une sorte de plus grande fluidité de mouvement (excepté pour les escaliers, d'ailleurs, ils ont des ascenseurs) sans doute du à leur manière d'être mis en mouvements, et j'ai cru remarquer qu'il y avais une sorte de... d'individualité? chez eux plus présente qu'actuellement.
On entends parler des Thals, que les daleks craignent, mais on les vois à peine. Gentils, méchants? entre les deux?
Susan prend de la consistance, sa jeunesse aide bien... reste à voir comment elle s'en sortira avec sa boite en fer! à sa place, je prendrais un petit peu de médicament, histoire de se remettre et avoir assez d'énergie pour revenir!
Petite mention spéciale pour l'effet négatif sur Ian lorsqu'il se fait avoir par un dalek...

Pas de critique historique pour cet épisode ci... quoi que, on pourrait faire un rapprochement entre la menace nucléaire post seconde guerre mondiale, l'émergence des deux blocs et de la guerre froide avec ce sujet des radiations. Ce n'est pas pour rien qu'énormément de récits de SF de l'époque évoquent le problème nucléaire...

Quand même, je vais vous raconter l'histoire de mon libraire, en vrai. #RacontageDeVie
La septantaine, il a un accent terriblement british et donne un coup de main le mercredi matin à la librairie anglaise, à une centaine de mètre de ma fac. Comme je commence à 11h et que mon train arrive un peu trop tôt, je fais souvent un crochet par là ou je peux facilement trouver le doctor who magazine. Je n'ai jamais appris l'anglais (en Belgique on apprends le néerlandais, l'une des 3 langues du pays avec le français et l'allemand) donc j'ai du mal à les lire, mais je comprends le principal, et sinon, j'ai toujours un dictionnaire à portée de main.
Je lui donne donc à la caisse le DWM, il y jette un œil, fasciné. "Aaah, Doctor who, j'avais 13 ans quand le premier épisode est passé!" Moi: "Woaw! ça faisait comment? avec le recul, ça ne fait pas trop kitch?" lui: "Certainement, mais c'était surtout très impressionnant, les Daleks, surtout." "Vous vous cachiez derrière le sofa?" "Moi? non, j'étais trop vieux, mais mon petit frère..." Il a une sorte de petit rire introspectif, du genre qu'il repense à une bonne blague. "Un jour, j'avais pris le débouche wc et un fouet à pâtisserie, et j'avais sauter sur lui en hurlant... EXTERMINAAAAATEEEEE!" Je précise que ce dernier mot fut hurler avec une telle force que les autres employés jetèrent un œil incrédule vers nous. L'un d'eux sort d'un rayons, et répète "Exterminate!". Ben, finalement, tout le monde se prenait pour un dalek et je me demandais même en sortant si ils n'allaient pas débarquer pour de bons.
C'est cette anecdote qui m'a donné envie de creuser un peu l'ancienne série.
J'avoue, j'ai aussi crier Exterminate.

La prochaine fois, les critiques des parties 3 et 4... voir peut-être 5, je verrais quand j'aurais le temps de poster :mrgreen:
Modifié en dernier par lulujoy le 18 Mai 2012, 10:52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar doctor222 » 23 Jan 2012, 21:10

roh, zappé le générique, mais c'est une honte !

Non, je plaisante, Daleks est peux être un peux long. Mais c'est une bonne histoire dans son ensemble.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar lulujoy » 09 Mar 2012, 14:52

C'est vrais que c'est une bonne histoire, mais il faut s'accrocher au rythme. Plus d'épisode sans générique, maintenant! :D

Les parties 3-4-5; j'ai plus de souvenir de la 5ème partie, vu que je l'ai vu cette après-midi.

Pour ce que je me souviens des parties 3 et 4, j'ai beaucoup apprécié les Thals et leur manière de conserver les archives, mais surtout l'importance qu'ils y accordent! D'ailleurs, si j'ai bien saisi le concept: la race dalek avant la guerre nucléaire étaient des philosophes, des artistes, bref, les gentils, et les Thals les guerriers. Après la guerre nucléaire (on ne sait pas qui a lancé la bombe) la tendance c'est inversé, les Thals ont une apparence plus douce et sont devenu de simple paysans, alors que les daleks se sont enfermés dans des boites, leur corps a dégénéré et sont devenu plus belliqueux. Et dépendant aux radiations, comme on le vois dans l'épisode 5.
On retrouve un peu plus d'humour et d'action (le coup de l'ascenseur!) et ça fait du bien!

Pour l'épisode 5, j'ai eu la surprise d'entendre le premier dalek malade supplier qu'on l'aide - et moi qui croyait que le dalek de ma fanfiction, en appelant à l'aide, était complètement OOC... Et bien pas tant que ça! et tant mieux, vive les daleks avec des sentiments sous la carapaces très très très très enfouis, mais présents!
Les Thals hésitent à se battrent, Ian joue finement (ou pas) et le docteur... Il est pas un peu prétentieux, ce docteur-là? Et les daleks veulent larguer une nouvelle bombe, détruisant un peu plus leur paradis...
La vision du monde selon les daleks, c'est mignon, aussi. Un monde rond avec une ventouse au milieu.

Un épisode 5 qui m'a beaucoup plus, bien qu'assez stressant (la bande-son de la jungle!)

Je vous laisse avec une citation dalek à méditer: "Nous n'avons pas à nous adapter à notre environnement, nous allons transformer l'environnement pour qu'il nous conviennent."

A très vite pour les deux dernières parties... J'espère!


Edit: J'aimerais bien avoir un compteur comme on a en signatures pour pleins d'autres séries. C'est si pratique.

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar lulujoy » 10 Mar 2012, 11:57

Mon précédent message est déjà bien long, donc je n'édite pas.

Partie 6: On commence tout de même déjà à voir pas mal de caractéristique du docteur apparaitre dans le jeu du premier (notamment le fait qu'il veut en mettre plein la vue à Susan en dégommant un ascenseur), même si on le voit très peu. Et il se fait (encore) capturer par le dalek; enfin, j'ai l'impression que cet épisode est passé assez vite, bien qu'il ne se passe pas grand chose, et j'enchaine directement avec le 7, vu qu'il y a un petit cliffhanger à la fin (le thals pas courageux du tout qui tombe de la falaise, donc). J'ai beaucoup aimé les "effets spéciaux" du cours-circuit (c'est joli) et aussi... j'analyse la manière de bouger des daleks... vraiment plus fluide que dans la nouvelle série, tellement fluide qu'ils se cognent de temps en temps, c'est assez marrant.

Partie 7: Et donc Antodus tombe, bizarrement je m'en doutait. Le docteur donne l'idée du voyage dans le temps et l'espace aux daleks - mauvaise idée. L'épisode est plus clair que le précédent, on distincte mieux l'action que dans les grottes de la montagne! Contrairement à maintenant, on pouvait neutraliser à main nue les daleks... Ils tournent de l’œil (littéralement) en mourant, et puis, happy end?
Les atterrissages du tardis sont de pire en pire, il me semble!


Je terminerais en citant le docteur: "Ma vérité est dans les étoiles, la vôtre est ici."


Une critique globale au grand épisode des Daleks? Très bon, vraiment très bon et ça réponds à pas mal de mes questions à leur propos... Mais hélas un peut lent, mais on n'y peu rien, c'est une constante de l'époque! En tout cas j'ai énormément apprécié!

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar The13rdDr » 24 Juil 2013, 20:12

Tu as le droit d'être belge.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!

Avatar de l’utilisateur
Tokean
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 32
Enregistré le : 04 Aoû 2013, 01:01
Localisation : Belgique
Contact :

Re: B - The Daleks (The Mutants)

Messagepar Tokean » 11 Aoû 2013, 01:46

Superbe épisode, très intéressant pour découvrir une de races-clefs du Whoniverse ^^ L'histoire est superbe
et personnellement, je trouve amusant que les Daleks furent des professeurs avant de devenir ces terribles ennemis du Docteur ^^

Seul bémol, selon moi... C'est long ^^ Un peu trop long pour un épisode. Maintenant, cela ne dérange presque pas quand on est accro au Docteur ;)


Retourner vers « Saison 1 - 1963/1964 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité