Spartacus : Vengeance(saison 2)Premières impressions

Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

Spartacus : Vengeance(saison 2)Premières impressions

Messagepar Michel » 06 Mar 2012, 10:14

Image

Il a fallut environ attendre deux ans après le sanglant final de Spartacus : Blood and Sand, Spartacus et c'est confrère Gladiateurs et esclaves sont de retour, le temps de la vengeance est finalement arrivé.

Les malheureuses circonstances entourant la création de la seconde saison de Spartacus : Blood and Sand sont bien connues : après le succès de leur première année consacrée aux origines de la rébellion des esclaves durant l’empire Romain, le créateur Steven S. DeKnight et les producteurs Robert Tapert et Sam Raimi(le papa des Evil dead et Spiderman c'est lui) de la série évènement ont du faire face au cancer, puis au décès, de leur acteur principal. Une épreuve forcément très difficile, qui aura repoussé d'un an la production de cet quête de liberté de ces "God of Aréna" avant de pouvoir, finalement, offrir son nouveau visage au héros nommée Spartacus.
Dans le rôle-titre, l'acteur australien Liam McIntyre succède donc au regretté acteur gallois/Britannique Andy Whitfield et devient, à son tour, le meneur de l'un des plus sanglants soulèvements qu'ait pu connaître l'Empire Romain au cœur de son dernier siècle d'Histoire avant Jésus Christ.
Bien que Liam McIntyre soit plus jeune d'une dizaine d'années et qu'il ne possède pas le charisme de Andy Whitfield, sa ressemblance physique avec son prédécesseur se révèle suffisamment évidente pour assurer une réelle continuité à l'ensemble de la série; et ce dès les premières secondes ensanglantées de cet épisode d'ouverture ne tardant naturellement pas à inonder l'écran de ses désormais emblématiques surenchères visuelles, mais sans toutefois parvenir à totalement restituer ce regard à la fois implacable, triste et si envoûtant, qui témoignait si bien des ultimes lueurs d'humanité d'un Spartacus toujours plus endeuillé; à présent libéré et plus que jamais en quête de justice et surtout de vengeance.
Après la parenthèse qu'aura été la mini série "prologue" Spartacus: Gods of the Arena, Spartacus : Vengeance reprend le cours des évènements là où Blood and Sand les avait laissés et s'éloigne de l'incontournable schéma de la première saison qui était: entraînement, sexe, complot et effusions de sang, au profit d'une intrigue aux ficelles un peu moins redondantes, aux en jeux propices à de multiples surprises et autres revirements de situations... à commencer par le retour Lucy Lawless. En incarnant à présent une Lucretia blessée, meurtrie et effrayée, la comédienne se voit offrir une nouvelle opportunité de montrer toute l'étendue de son talent dans cet tragédie guerrière revisitée.
Viva Bianca et Craig Parker sont eux aussi de retour dans leur respective d'Ilithyia et de Glaber et deviennent les nouveaux résidents du ludus jusqu'à ce que le désormais promu Praetor parvienne à arrêter Spartacus et ses renégats. De fait, quelques-unes des intrigues laissées en suspens depuis la saison 1 ne manqueront pas de revenir pimenter cette chasse à l'homme toujours aussi stylisée entre le comics et film 300 et le jeu vidéo God of Wars et dont ces premier épisodes réserve déjà son lot de cadavres; du plus au moins émouvant. S'il ne fait aucun doute que ceux qui avaient pleinement adhéré à Blood and Sand trouveront en Spartacus : Vengeance la parfaite extension à leur soif de sang, de sexe et de muscles saillants, cette nouvelle saison pourrait tout aussi bien conquérir un public (un peu) plus large, grâce à son caractère justement moins confiné et plus universel.
Les responsabilités de Spartacus s'étendant bien au-delà des arènes de Capua, les séquences de combats n'en seront que plus variées et, de fait, plus spectaculaires encore pour les amateurs du genre... Malgré le caractère toujours plus extrême de la série et son , il faut bien l'avouer, évident manque de finesse, gageons que Steven S. DeKnight, dont Spartacus est justement sa première création originale, à dépasser le stade d'une saison 2, ne devrait pas avoir trop de soucis à se faire quant aux réactions des fans ; le "peuple" ayant toujours été encore plus fasciné par le sang versé lors des combats a mort trouvera ici sont bonneur.
Image

Retourner vers « Séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité