8x10 - In the Forest of the Night

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 8.
Avatar de l’utilisateur
Laureline
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 37
Enregistré le : 11 Mai 2014, 08:51
Localisation : Athus

8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar Laureline » 25 Oct 2014, 21:39

Image

Résumé de l'histoire

Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas… Le Docteur et Clara sont attaqués par des loups.

Un matin à Londres et dans chaque villes et villages dans le monde, le genre humain prend conscience de l’invasion la plus surprenante qui soit. Partout, dans tout le pays une forêt est apparue soudainement pendant la nuit. Le Docteur se rend bientôt compte que les derniers jours de l’Humanité sont arrivés.

Anecdotes

- Cet épisode met en avant des enfants acteurs.

- C’est un épisode parlant d’invasion végétale, comme dans la série classique avec les histoires "The Seeds of Doom" et "Terror of the Vervoids".

- Jenny Hill une journaliste britannique de télévision qui travaille pour la BBC apparaît dans cet épisode dans son propre rôle.

- Il semblerait que le titre de l'épisode “In the Forest of the Night” provienne d'un poème de William Blake : The Tiger.

TIGER, tiger, burning bright
In the forests of the night,
What immortal hand or eye
Could frame thy fearful symmetry?

• Fiche Technique

ACTEURS :

LE 12e DOCTEUR … Peter Capaldi
CLARA OSWALD … Jenna-Louise Coleman
DANNY PINK ... Samuel Anderson
MAEBH ... Abigail Eames
SAMSON ... Jaydon Harris-Wallace
BRADLEY ... Ashley Foster
RUBY ... Harley Bird
MAEBH'S MUM ... Siwan Morris
GEORGE ... Harry Dickman
MINISTRE ... James Weber Brown
VOISIN ... Michelle Asante
AGENT DES SERVICE D'URGENCE ... Curtis Flowers
ELLE-MÊME ... Jenny Hill
JOURNALISTE DE PARIS ... Kate Tydman
JOURNALISTE ACCRA ... Nana Amoo-Gottfried
PETIT GARÇON ... William Wright-Neblett
ANNABEL ... Eloise Barnes

ÉQUIPE TECHNIQUE :

PRODUCTEUR … Nikki Wilson
PRODUCTEURS EXÉCUTIFS … Steven Moffat & Brian Minchin
RÉALISATEUR … Douglas Mackinnon
SCÉNARIO … Jamie Mathieson
DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE …
CRÉATION DES DÉCORS …
EFFETS VISUELS …
CRÉATION MAQUILLAGE …
DIRECTEUR DISTRIBUTION …
MUSIQUE … Murray Gold
CRÉATION COSTUME …
MONTAGE …
EFFETS SPÉCIAUX …
Laureline Duroman

Image
Où j'en suis de mon second marathon Classic
retrouvez-moi avec ce même nom sur le réseaux sociaux
Pertwee : "It seems that I am some kind of a galactic yo-yo!"

Avatar de l’utilisateur
Stormaggedondedalus
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 54
Enregistré le : 17 Juil 2014, 17:31
Contact :

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar Stormaggedondedalus » 26 Oct 2014, 22:20

Bon. Oui, bon. Sans plus non plus mais bon, quoi. Bien sûr que certains s'acharneront sur la caractérisation des enfants, l'absurdité d'un Londres forestier mais irréellement désert, la résolution simpliste, le message écologiste, les incohérences du décor (de Trafalgar Square à Knightsbridge en quelques minutes ?), la sous-intrigue sans intérêt de l'enfant perdu et de sa soeur disparue ou l'atmosphère magique typée "fantasy" qui va au-delà de la logique et du bon sens...

Mais j'ai bien aimé. Je l'ai trouvé esthétiquement sympathique et franchement agréable dans l'ensemble. Certains dialogues, certes pas tous (et c'est dommage), sont vraiment intéressants, et parfois intelligents, tandis que la résolution "les arbres sauvent la Terre" c'est bête mais avec moi ça marche ^^
Il y a une ou deux longueurs avec quelques scènes nettement dispensables mais j'ai pris plaisir à regarder cet épisode sans ressentir un sentiment réel de déjà vu (si ce n'est les arbres "parlants" de Narnia), de scepticisme, de désapprobation...ou pire: d'ennui. J'ai pensé un bref instant aux lucioles soignantes (nanogènes) de The Doctor Dances mais finalement, et peut-être heureusement, apparemment rien à voir.
Suis-je seul à penser que les prises de caméra dans le TARDIS sont absolument magnifiques cette saison ?
J'ai l'impression d'un petit changement à ce niveau par rapport à la saison 7B et à la Doctor Trilogy.

Le final promet d'être intéressant. Probablement un point culminant assez inattendu dont l'origine est Clara, si mon aperçu de la bande-annonce est correct. Vivement ! J'ai hâte de voir à quel point toutes les estimations concernant Missy sont erronées. Car, si Moffat a assuré, il y a plutôt intérêt à ce qu'on se soit tous planté !
Image

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar doctor222 » 26 Oct 2014, 23:52

Après Flatline, ça fait mal de tomber sur un épisode aussi niais et franchement mauvais. Et même su le plan décors c'est raté. Ayant été a Londres, je peu confirmer que toute les rue ne font pas 2 kilomètres de larges. Mais reprenons dans l'ordre.

- Sur le plan Scénaristique
Cet épisode rejoint la catégorie des scénario qui n'aurait jamais du être accepter. Je ne comprend pas comment, lors de la cession de lecture, lorsque tout les acteurs sont réunis dans la pièces avec les techniciens, qu'ils lisent tous le scénario à haute voix, chacun a son propre rôle. Comment ces derniers peuvent t'il le trouver bon. Bon je sais vous allez me dire, ils sont payé pour ça, ils n'ont pas à donner leurs avis. Oui mais non, c'est justement une très mauvaise choses. En gros ce genre de situation donne STAR WARS Épisode I, II & II, ou personne ne voulait se dresser à George Lucas sous prétexte que c'était lui le patron. Tout le monde connait le résultat.

Ce scénario est encore une fois une honte scientifique, ce n'est même pas de la fantaisie. Pour moi ça s'apparente plus à une histoire écrite par un enfant en primaire dont le sujet serais l'écologie. Franchement, des arbres qui poussent dans la nuit, pourquoi pas, mais qui sont uniquement là pour protéger la terre d'une éruption solaire (même si bon supposé gigantesque). Déjà il faut savoir que les éruptions solaire, ont en reçois assez souvent c'est d'ailleurs ça qui forment les aurore boréal, lorsqu'ils pénètres le chant magnétique de la terre (très complexe, mais en gros la terre se défend déjà comme une grande sans l'aide des arbres). Et puis des arbres, composé totalement de bois, qui survivent au feu miraculeusement en maitrisant la présence de l’oxygène. oui alors là non. Car ça voudrait dire que il n'y a plus d'oxygène sur terre.

Mais outre ça, dernièrement la série nous a fait passer des trucs bien plus gros. Mais ce n'est pas que ce qui cloche. Déjà nous avons encore une fois à faire à des enfants de cinéma, c'est ce qui arrivent quand des adultes écrivent le comportement des enfants, ça ne marche pas. On continue dans les points qui cloche, depuis quand on peu dormir dans un musée. Au début j'ai pensé que c'était à cause de la végétation, mais vraisemblablement non. Donc j'aimerais bien savoir.

Vous allez me dire, "mais c'est un conte", et je vous dirais, Doctor Who c'est censé être de la SF, pas des contes de fées, sinon aucun intérêt. La série est rangé dans le rayon SF. Mais c'est quelque chose que Moffat semble vouloir faire oublier.

- Au niveau visuel
C'est pas brillant non plus, certes c'est soignée, mais ce n'est pas pour autant réussie. Nous avons déjà une végétation qui, dans les plans large,s dépassent à penne les toits des maisons. Si elle est censé protégé, je pense qu'on y perdrait plus d'un toit dans chaque villes (imaginez New York). Et la terre vu de l'espace, même les océans sont vert. Pour ce qui est des décors, je n'y croit pas deux secondes. On voit deux trois objets du mobilier urbains mais aucunes façade. Londres c'est grand d'accord, mais quand même, la forêt ou ils ont tourné n'est pas non plus ultra dense, ont voit quand même assez loin.

Pour la suite, il faudra attendre le Gallicast à ce sujet.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Stormaggedondedalus
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 54
Enregistré le : 17 Juil 2014, 17:31
Contact :

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar Stormaggedondedalus » 27 Oct 2014, 04:21

doctor222 a écrit :Vous allez me dire, "mais c'est un conte", et je vous dirais, Doctor Who c'est censé être de la SF, pas des contes de fées, sinon aucun intérêt. La série est rangé dans le rayon SF. Mais c'est quelque chose que Moffat semble vouloir faire oublier.


Aujourd'hui j'ai justement lu ceci du rédacteur-en-chef Tom Spilsbury dans le DW Magazine:
"Myself, I've always seen Doctor Who as a "fantasy" series, rather than a "sci-fi" one, and for me, that's been the case ever since the Doctor explained the TARDIS' interior dimensions as being "a bit like your television". Doctor Who has always played loose and fast with the rules of real science."

J'étudie à UCL (Londres) et un de mes profs, dont l'une des spécialités est les premières traces de "science-fiction" dans la littérature du XVIIème siècle, a fait un petit débat il y a quelques semaines sur les statuts de SF et Fantasy. Ce qui importe est plutôt le degré de crédibilité de l'histoire et ça dépend selon chaque individu. Après, il n'y a rien de péjoratif à cela: "The Doctor's Wife" est franchement fantasy et est tout à fait génial. D'autre part, DW n'est pas le vrai monde. Il n'y a pas eu d'invasion de Daleks en 2008, ceux-ci ne sont pas responsables de la disparition croissante des abeilles, le voyage dans le temps vers le passé est carrément incompatible à nos quatre dimensions... Donc, le Londres qu'on y voit peut très bien y être tout à fait différent. Y vivant cette année, c'est pas vraiment la largeur des rues dans l'épisode qui m'a choqué mais plutôt l'absurdité des distances entre les repères (notamment Trafalgare Square - Knighstbridge, même si dans Sherlock on a vu pire) et surtout le fait que la ville est complètement déserte ! Avec une partie de l'intrigue à Trafalgar Square au soleil, qui est toujours bondé même quand il pleut, c'est Inimaginable XD
En bref, le Londres d' "In The Forest of the Night" est un gros tas de clichés qu'il ne faut pas prendre au sérieux. C'est surtout pour rire et éblouir.

J'ai l'impression que j'ai beaucoup plus apprécié l'épisode que toi dans l'ensemble, que ça soit au niveau des visuels ou de l'histoire, même si je suis d'accord concernant les jeunes acteurs et nombre de gaffes visuelles, mais c'est Doctor Who après ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
Saka Tchotchovitch
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 15 Aoû 2013, 21:00
Localisation : Grenoble

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar Saka Tchotchovitch » 27 Oct 2014, 11:56

Après un des meilleurs épisodes de la série, voici un des pires.
Un épisode écrit pour des enfants par des enfants, et des personnages enfants écrits par des adultes. Les mômes m'ont donné des envies de violence tellement ils étaient insupportables. Exactement comme les deux gamins gardés par Clara dans "Le cyberplannificateur", il a beau se passer des trucs de fou, ils n'en ont RIEN à péter, j'ai failli hurler au moment où ils entrent dans le TARDIS "Oh tiens une machine à voyager dans le temps plus grande à l'intérieur, cool story bro, laisse-moi faire un selfie"...
Et le rôle du Docteur dans tout ça? Quels sont les enjeux de l'épisode si tout est un phénomène naturel, si personne n'est en danger réel (si on oublie les animaux)? Et puis zut quoi, la terre entièrement recouverte d'arbres même sur les océans, puis un bon vieux deus ex machina, tous les arbres disparaissent en paillettes mignonnes comme par magie, et "Tout le monde va oublier", bien sûr, comme si il ne resterait aucun enregistrement de tous les reportages du monde entier. Et le personnage de la sœur qu'on a jamais vu et qui réapparait comme par magie de derrière un buisson?
YRDFIKVILGHJKHNJKBVG.
Non vraiment je suis très bon public, j'aime tous les épisodes qu'on nous a servi jusqu'à maintenant, j'apprécie Steven, mais cet épisode-là je ne peux juste pas laisser passer. La seule qualité de cet épisode est l'esthétique, c'est un épisode que j'ai quand-même trouvé très beau, et l'idée des villes recouvertes par la végétation était une très bonne idée de base, ils auraient pu faire tellement mieux que c'en est d'autant plus scandaleux.

J'aime vraiment pas dire du mal de DW, c'est la première fois que je fais une critique négative à l'encontre d'un épisode, et j'espère que ce sera la dernière..
Le 13e Docteur sera un poney.

Avatar de l’utilisateur
ciryon
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 31
Enregistré le : 16 Oct 2014, 20:22
Localisation : Lille
Contact :

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar ciryon » 27 Oct 2014, 22:19

Pas le meilleur épisode mais loin d'être le pire de DW, d'ailleurs, à ce jour j'ai pas encore trouvé d'épisode pire du pire. Pour ce qui est des explications scientifiques, c'est encore le même débat que les gens qui ont tapé sur "Kill The Moon", mais rappelons-le, DW c'est de la SF certes, mais c'est pas non plus de la hard-science SF hein, ça reste un divertissement.

Si vous etes trop collé aux truc improbablement scientifique, arréter de regarder DW ou alors réciter ce mantra :D .

Personnellemet, je l'ai pas trouvé si mauvais que cela et j'ai même versé une larme à la fin. Le 12e Docteur et les enfants, un grand moment ^^;. Le teaser du prochain épisode est assez troublant. Clara n'est pas Clara ? Le Docteur connaît Missy ? Pourquoi UNIT ferait prisonnier le docteur ? Une semaine à attendre pour savoir ^^.

mes citations favorites

- I thought you said they were in love, why are they shouting at each others ?
- That's what people do when they're in love. Don't you know anything ?



- This is a sonic screwdriver. It interacts with any form of communication you care to mention. Sadly, trees have no moving parts
and don't communicate.
- They communicate a bit, though.
- What?
- otherwise they wouldn't all grow at the same time.
- So, what, you think that's how spring begins ? With a group message on Tree Facebook ? You think they send texts to each other?
- You don't need a phone to communicate, do you ? I haven't phoned home, and I know my mum is worried about me.

- Aren't any of you struck by the fact that, look, it's bigger on the inside ?
- There wasn't a forest. Then there was a forest. Nothing surprises us any more.


- I've just informed you that a solar flare is going to wipe out your planet. You're worried about a row with your boyfriend.


- That is amazing. How will they explain this tomorrow ?
- You'll all forget it ever happened.
- We are not going to forget an overnight forest.
- You forgot the last time. You remembered the fear and you put it into fairy stories. It's a human superpower, forgetting. If you remembered how things felt, you'd have stopped having wars. And stopped having babies.
"seul un fou oserait de dresser contre la tempête"
- devise du clan de la Mante

Avatar de l’utilisateur
Stormaggedondedalus
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 54
Enregistré le : 17 Juil 2014, 17:31
Contact :

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar Stormaggedondedalus » 28 Oct 2014, 01:41

Le dernier passage que tu as cité, Ciryon, est effectivement une tuerie, un écho réussi de Listen ("fear is a superpower"). Je suis d'accord avec toi, notamment sur l'aspect "soft SF". Même le technobabble de Pertwee n'avait rien d'une SF "dure". J'affirme même en toute honnêteté que si on s'appuyait uniquement sur une échelle de crédibilité ou prédiction scientifique pour juger d'oeuvres dites "SF" alors les trois-quarts de la SF populaire et culte serait à recatégoriser.

Ce n'est probablement pas le meilleur DW de cette saison mais je l'ai trouvé tout à fait digérable et j'ai même pris un vrai plaisir à le regarder. Beaucoup de critiques ont souligné que le contexte de l'intrigue était intriguant et je crois que je me suis laissé envoûter rapidement. Dès que j'ai remarqué la présence des mômes dans l'intrigue et le délire de clichés avec les poteaux indicateurs du Tube qui se dressent au-dessus des buissons j'ai pigé la tonalité "pas prise de tête" de l'aventure. D'autres ont aussi dit qu'il fait partie des épisodes "pour enfants". Peut-être. En attendant, je ne l'ai pas vu comme une insulte à l'intelligence du spectateur du niveau de "Fear Her" ou "The Power of Three". On est d'accord sur le fait que l'épisode n'est pas vraiment mémorable mais je ne me suis ni agacé par l'intrigue ni (pire encore) ennuyé. Je suis d'ailleurs assez satisfait jusqu'ici concernant l'ensemble de la saison car seuls Mummy on the Orient Express et The Caretaker m'ont fait un peu râler.
Image

Avatar de l’utilisateur
Malohkeh
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 10 Nov 2013, 10:11

Re: 8x10 - In the Forest of the Night

Messagepar Malohkeh » 31 Oct 2014, 18:07

Un épisode qu'il vaudra mieux oublier. De une, l'histoire n'a aucun intérêt, de deux, elle n'a aucune crédibilité.

Aucun intérêt parce qu'en réalité il n'y a pas d'enjeu. Le seul danger véritable de l'épisode est l'éruption solaire, et il se trouve résolu avant même d'être évoqué, sans que le Docteur n'ait à intervenir. L'intrigue de la fillette est totalement artificielle et ne tient pas debout. La disparition de sa sœur n'a pas de lien clair avec l'intrigue et sa réapparition encore moins.

Quant à l'allégorie de la nature qui nous protège, je trouve que c'est de la mauvaise écologie. C'est bien gentil de vouloir sensibiliser les enfants à la protection de l'environnement, mais je ne crois pas qu'il faille non plus leur faire croire à une Mère Nature tout droit sortie des bisounours qui se soucierait de ses enfants. La vie sauvage n'a rien d'un conte de fée et la sélection naturelle élimine des espèces entières sans sourciller. C'est à nous d'assurer notre survie, car les arbres ne viendront pas nous sauver.

Et pour ce qui est de la crédibilité, je veux bien que DW soit de la soft SF mais il faut quand même que le technobabble fonctionne, et pour cela le mieux est de se placer dans un domaine situé au-delà de nos connaissances scientifiques DE BASE. Là, on nous explique, si j'ai bien suivi, que les arbres ne brûlent pas parce qu'ils ont augmenté le niveau d'oxygène. Bon alors au collège a priori vous avez appris que pour que quelque chose se consume il faut un combustible (ici le bois) et un comburant, généralement... l'oxygène. Rajouter de l'oxygène dans l'atmosphère permet aux arbres de brûler plus facilement !! Comme cela a été dit pour empêcher les arbres de brûler on aurait pu considérer que l'oxygène a été diminué, mais dans ce cas les animaux et les humains devraient suffoquer. Bref, je trouve qu'il y a un minimum syndical à respecter quand on fait de la SF.
Image


Retourner vers « Saison 8 - 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité