8×02 – Into The Dalek

Tout les topics officiels des épisodes de la saison 8.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

8×02 – Into The Dalek

Messagepar Michel » 31 Aoû 2014, 13:39

Image

• Résumé de l’histoire

“Imaginez la pire chose de l’univers, et après ne vous en donnez plus la peine parce que vous regardez tout de suite. Ce Mal est aussi raffiné qu’ingénieux. »

Dans les jours mourants d’une guerre longue, une armée assiégée a un dernier espoir : un Dalek si endommagé qu’il est devenu bon. Mais peut-on y avoir confiance ? Pour le découvrir, une équipe miniaturisée, menée par le docteur et Clara, s’engage dans un voyage fantastique dans le Dalek lui-même…

• Anecdotes

- “Into the dalek” est le tout premier épisode où le Douzième Docteur rencontre les Daleks. C’est également la première apparition de Samuel Anderson dans le rôle de Danny Pink.

- Le script complet de cet épisode, ainsi que celui du précèdent et des suivants de la saison 8, ont été mis en ligne début juillet 2014 suite à une erreur de la filiale BBC Miami. Celle-ci avait mis les fichiers sur un serveur accessible depuis l'extérieur, où les fichiers pouvaient être indexés par les moteurs de recherche. Quelques jours plus tard, une vidéo de travail en noir et blanc de l'épisode complet provenant de la même source a également été mise par erreur en ligne.

- Le Colonel Blue est interprété par Michael Smiley, un célèbre acteur et humoriste britannique.

• Fiche Technique

ACTEURS :

LE 12e DOCTEUR … Peter Capaldi
CLARA OSWALD … Jenna-Louise Coleman
JOURNEY BLUE … Zawe Ashton – Journey Blue
COLONEL MORGAN BLUE … Michael Smiley
DANNY PINK … Samuel Anderson
GRETCHEN … Laura dos Santos
ROSS … Ben Crompton
FLEMING … Bradley Ford
SECRÉTAIRE SCOLAIRE … Michelle Morris
MR ARMITAGE … Nigel Betts
COURTNEY … Ellis George
DALEK … Barnaby Edwards
VOIX DES DALEKS … Nicholas Briggs

ÉQUIPE TECHNIQUE :

PRODUCTEUR … Nikki Wilson
PRODUCTEURS EXÉCUTIFS … Steven Moffat & Brian Minchin
RÉALISATEUR … Ben Wheatley
SCÉNARIO … Phil Ford & Steven Moffat
DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE …
CRÉATION DES DÉCORS …
EFFETS VISUELS …
CRÉATION MAQUILLAGE …
DIRECTEUR DISTRIBUTION …
MUSIQUE … Murray Gold
CRÉATION COSTUME …
MONTAGE …
EFFETS SPÉCIAUX …
Image

Avatar de l’utilisateur
Laureline
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 37
Enregistré le : 11 Mai 2014, 08:51
Localisation : Athus

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Laureline » 31 Aoû 2014, 14:08

je trouve que cet épisode est trop prévisible.
Laureline Duroman

Image
Où j'en suis de mon second marathon Classic
retrouvez-moi avec ce même nom sur le réseaux sociaux
Pertwee : "It seems that I am some kind of a galactic yo-yo!"

yvelii
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 3
Enregistré le : 20 Aoû 2014, 21:48

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar yvelii » 31 Aoû 2014, 14:30

Pour ma part je ne cache pas ma déception...

D'habitude je suis toujours ravi par la série, même quand beaucoup de fans expriment leur mécontentement ou leur déception. Et puis je suis très excité par ce nouveau Doctor, je l'adore depuis le premier épisode.

Mais là...
Boarf, déjà, re-Dalek, et on en fait même un épisode e-n-t-i-e-r.
J'aime bien les Daleks, mais là, ça fait des mois que j'attends Doctor Who pour voyager à travers le temps et l'espace, me faire retourner le cerveau, pleurer de joie, et pleurer parce que bordel c'est trop triste.
Puis là on est enfermé dans un endroit exigu, puis rien ne se passe vraiment.

Là Clara m'agace, elle qui a rencontré tous les Doctor elle est pas fichue de savoir si c'est quelqu'un de bien, elle est pas fichue d'être là quand vraiment le Doctor a besoin de lui, sauf s'il insiste...
Et puis bim, deux regards avec ce gars et elle s'accroche à son zizi comme si c'était déjà son oxygène, rha ! (jalousie ou mauvaise lecture du personnage au départ de ma part, je ne sais pas ! :p )

Nope, honnêtement je suis déçu.
Surtout que Moffat a participé à l'écriture du scénario.
Le Doctor arrive > Il devient petit et va dans un dalek > Le dalek devient gentil.
La seule chose qu'on a appris, c'est que Missy récolte les morts laissés par le Doctor, c'est pas une petite nouvelle, mais... J'attends le prochain épisode, déjà on sera pas enfermé mais en pleine nature !
Et on aura pas des militaires avec des têtes de hippies ! :D

Désolé si ça semble très négatif, ce n'est que l'épisode en lui-même que je n'apprécie pas vraiment, mais cela n'empêche que je l'ai déjà regardé deux fois et que ce soir je vais chez un ami le regarder une troisième fois.

Avatar de l’utilisateur
Stormaggedondedalus
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 54
Enregistré le : 17 Juil 2014, 17:31
Contact :

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Stormaggedondedalus » 31 Aoû 2014, 15:18

Bon épisode. Peut-être pas non plus ce que les anglais appellent un "instant classic", car certaines analogies font que je n'arrive pas à le mettre au dessus ou même au niveau du vrai "classic" qu'est "Dalek" (saison de 2005) depuis longtemps. Je ne dirais pas non plus qu'il s'agit d'un "remake" car l'intrigue est différente, l'objectif du scénariste est différent et la fin est différente. Aussi, oui, le Docteur est différent.

Certains changements annoncés dans Deep Breath, tel que la remise en question du Docteur et la personnalité renforcé de Clara, sont confirmés pendant l'épisode. La première scène est une réussite en termes d'écriture et d'interprétation: l'apogée du cynisme avec l'indifférence, l'intensité d'un antihéros qui ne veut pas se laisser avoir, et avec de l'humour qui marche en plus !

Les dialogues m'ont accroché. On ressent la brutalité irrationnelle de la guerre. La réinterprétation de la dite révélation du Docteur sur Skaro (j'ai vu qui je suis et je ne suis pas les Daleks) - un genre d'allusions au passé lointain qui devient de plus en plus courant - s'ajoute plutôt bien. Le Docteur de Capaldi n'est pas celui d'Eccleston. Le fait que Clara pointe du doigt l'égocentrisme du Docteur n'est que positif pour celle-ci. Elle ne sera jamais Donna évidemment mais je trouve bon de rajouter du piquant et de l'aisance dans sa relation avec lui. De plus, elle est finalement très indépendante et le Docteur a presque plus besoin d'elle qu'elle de lui.

Le rythme est bon car je n'ai pas senti le temps passer et, même si il y a du dialogue, l'ensemble s'arrange correctement sans réel temps mort. La bande son, à mon avis supérieure à celle de Deep Breath, donne une atmosphère de hantise (ces saloperies de Daleks !) et de sombre détermination.

Le Docteur perd et la défaite n'est pas le résultat d'une mésaventure, d'une malchance, d'un mauvais choix ou d'une gaffe (Midnight, Victory of the Daleks, The Waters of Mars...) car elle est purement personnelle. Il porte cet échec au fond de lui, de ce qu'il a toujours été. "What have we learned today ?" lui est renvoyé à la face. Peut-être que "This is not the question: the question IS..." sera sa catchphrase (très Malcolm Tucker d'ailleurs) mais, au moins cette fois-ci, il n'a pas pu jouer au "professor" arrogant. Il n'a pas le monopole de l'amour et de l'humanisme (parfois martyre) et ça change un peu la donne.

Danny Pink, eh bien, rien à dire si ce n'est que je suis impatient de voir le rôle que son personnage jouera. Vu ses scènes, il ne sera pas Micky l'idiot. Du moins je croise les doigts...

Missy ? Rien à dire. La résolution a intérêt à valoir le coup.

Le sens de l'expression "good Dalek", comme l'a souligné l'excellent Philip Sandifer, est délibérément différent de celui entendu dans l'épisode de Shearman: "Tu es bon car tu as su surmonter la haine digne d'un Dalek ordinaire et croire en moi, croire que ma nature a changé" et non "tu ferais un bon soldat plein de haine et de détermination, tu n'es que l'homologue du Dalek dans l'autre camp". L'obsession de némésis est détruite et, en y réfléchissant, "Into the Dalek" est tout simplement la suite parfaite qui manquait à "Dalek".

Bon. Je ne suis pas du genre à tomber en extase totale sur un épisode en particulier (sauf Midnight, peut-être, mais bon, c'est mon premier !). Il y a des défauts. Surtout en termes de souvenirs d'autres épisodes qui écorchent l'originalité d' Into the Dalek: les antibodies m'ont rappelé les méduses de Let's Kill Hitler, le fait même de se miniaturiser est déjà vu avec les teselecta, le choix de reprendre des répliques entières de Shearman, le mépris assez similaire que Tennant avait pour les militaires....

D'autre part, Laureline a raison en disant que l'épisode est "prévisible" car le thème central du némésis, qui est néanmoins une réussite dans cet épisode, est nettement annoncé dans des teasers dont on aurait pu se passer (peut-être, aussi, qu'un bon moyen de se laisser surprendre par DW c'est d'éviter les next time trailers d'ailleurs. J'ai déjà croisé un fan qui a cette habitude).

Malgré tout ça, et surtout l'ombre de Dalek, je suis franchement convaincu. Je le mets au même niveau que Deep Breath. Au niveau au dessus, pour le moment, c'est nettement l'épisode 4 (Listen) pour moi.

UNE DERNIÈRE CHOSE (et pas forcément des moindres):
Dans la version leakée de l'épisode on voit clairement Rusty se rendre au vaisseau Dalek et se suicider (tel que dans l'épisode de la saison Eccleston écrit par Shearman) dans le but de le détruire avec les autres Daleks à bord. Or, dans la version désormais officielle - car diffusée hier soir et disponible sur le iPlayer - on voit nettement le Dalek lancer un dernier regard au Docteur et se diriger vers la sortie. Son but est bien clair mais son sort est un point d'interrogation. Donc ? Retour possible de Rusty ? Changement de décision imprévue des scénaristes (par rapport à la fin de la saison) ?
Modifié en dernier par Stormaggedondedalus le 31 Aoû 2014, 16:38, modifié 6 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Beat-up-skaro
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 35
Enregistré le : 11 Mar 2014, 15:23
Localisation : Cergy le haut, Val d'Oise (95)

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Beat-up-skaro » 31 Aoû 2014, 16:21

Un excellent épisode, probablement le plus anxiogène de la nouvelle série. La profession de foi de "Deep breath" concernant le douzième docteur est maintenu et même amplifié (son ambiguïté morale, sa façon de traiter les rapports qu'il entretient avec les humains ...). Capaldi est encore une fois magistral et Jenna Coleman n'est pas non plus en reste.
La réalisation est à mon sens nettement supérieure à celle de "Deep breath", parce qu'elle parvient réellement à nous enfermer avec le Doc à l'intérieur de ce Dalek.

Avatar de l’utilisateur
Saka Tchotchovitch
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 15 Aoû 2013, 21:00
Localisation : Grenoble

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Saka Tchotchovitch » 31 Aoû 2014, 18:30

Mon dieu cette saison commence vraiment de façon magistrale avec deux épisodes absolument géniaux et un Capaldi au-delà de mes espérances, je suis vraiment aux anges.

J'ai pas grand chose de très constructif à raconter, sauf un détail qui m'a paru un peu bizarre:
On dirait que l'intérieur du Dalek a été fait pour qu'on puisse s'y promener. Il y a même un sol plat dans l’œil, c'est assez étrange et pas très naturel. Mais bon je pardonne tout parce que j'ai grave pris mon pied.
Le 13e Docteur sera un poney.

Avatar de l’utilisateur
Malohkeh
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 10 Nov 2013, 10:11

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Malohkeh » 31 Aoû 2014, 22:40

Ce second épisode est très réussi. Bien mieux en fait que le précédent. Bien sûr, il est très inspiré de "Dalek" de la saison 1 (qui était lui-même un des meilleurs de 9), mais il s'en démarque suffisamment pour que ce ne soit pas trop gênant. D'ailleurs des épisodes "remake" ce n'est pas nouveau dans Doctor Who, et ça a donné parfois de bonnes choses ("Hungry Earth/Cold Blood" était grosso modo un remake de "The Silurians" avec Pertwee).

Le thème d'un Dalek qui s'humanise est en fait très ancien puisqu'il remonte apparemment à l'époque de 2 (dans "The Evil of The Daleks" je crois) et il est reparu à plusieurs reprises comme avec Dalek Sek, dans une certaine mesure Dalek Caan, et très récemment Oswin Oswald (même si techniquement c'est une femme mal "dalekisée"). Bizarrement, avec l'histoire des 50 ans je m'étais demandé à quoi pourrait ressembler une vrai fin de Doctor Who. J'en étais venu à penser que la meilleure consisterait pour le Docteur à réussir enfin à "guérir" tous les Daleks plutôt qu'à les détruire, ce qui représenterait l’aboutissement de sa vocation et serait totalement raccord avec l'esprit global de la série. Et voilà qu'arrive un épisode qui évoque de nouveau clairement cette idée... Comme quoi !!

Pour en revenir à l'épisode, je trouve que l'idée de se promener à l'intérieur d'un Dalek très sympathique et plutôt bien exploitée. Évidemment l’idée de miniaturiser des gens pour soigner une créature, c'est en soit un concept de SF très kitch, mais c'est totalement assumé et puis de toute façon c'est déjà arrivé dans les classiques. Le fait de pouvoir apprendre des choses sur la façon dont "fonctionne" un Dalek, comment interagissent la partie mécanique et la partie organique, ça répond à la curiosité de pas mal de fans je pense (à défaut d'intéresser le "casual viewer").

Comme je l'ai dit ailleurs, Capaldi continue de briller dans son rôle et il est même meilleur que dans "Deep Breathe". On commence un peu plus à connaître son Docteur, un Docteur beaucoup plus bourru et plus froid que les 3 précédents, mais toujours en quête de sa propre "humanité" et toujours aussi excentrique. Aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai malgré tout vu par moment un soupçon de Tennant voire de Matt Smith dans le 12ème Docteur à travers certaines expressions et certaines réparties.

Concernant le personnage de Clara, on voit enfin un réel développement. Elle commence à prendre du recul par rapport au Docteur et, contrairement aux précédentes compagnes, à construire une véritable vie hors du TARDIS. C'est une très bonne évolution je trouve pour ce personnage, comme pour la façon d'exploiter les compagnons. Je commence d'ailleurs à croire beaucoup plus aux infos concernant son départ en fin de saison : le 12ème Docteur est beaucoup plus "dur " que le 11ème, et rejette (à nouveau) les militaires alors qu'on sait qu'il agit lui-même régulièrement comme un guerrier. Clara, elle, est prête à accepter le passé militaire de Pink, d'ailleurs c'est cette indulgence qui lui permet d’accepter... le Docteur !! A mon avis cette différence "morale" va jouer beaucoup sur l'avenir et ne va pas être pour rien dans le départ de Clara (même si je ne doute pas qu'ils ne se quittent bons amis).

Bref, il n'y a qu'à espérer que cet épisode donne le ton et niveau de la saison. Je reste toujours anxieux malgré tout concernant l'arc avec Missy...
Image

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar doctor222 » 03 Sep 2014, 07:45

Je n'ai pas encore revue l'épisode (pas eu le temps). Mais je le préfère à Deep Breath, cependant je trouve toujours que le docteur n'est pas écrit pour Capaldi. Mais qu'on commence à entrevoir qu'elle docteur il serait vraiment. Je vais prendre pour exemple juste une scène, et plus précisément une action. La manière dont il ouvre la porte du TARDIS à clara, en donnant un coup de pied. C'est assez nouveau dans la série, car aucun docteur n'avait été aussi dur face au TARDIS. Capaldi a le potentiel d'un Docteur qui agit, qui ne passe pas son temps à discuter, qui a une énorme présence face aux gens. Je pourrait d'une certaines manière le comparé à Doc Savage (la musculature en moins). Mais les scénaristes, et en particulier Moffat, s’obstine encore à lui foutre des complexes de personnalité dans les pattes. Il faudra attendre la saison 9, ou le départ de Moffat pour voir le vrais Docteur version Capaldi.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Saka Tchotchovitch
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 94
Enregistré le : 15 Aoû 2013, 21:00
Localisation : Grenoble

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Saka Tchotchovitch » 03 Sep 2014, 11:26

Sauf que si il y a changement de showrunner, il y aura aussi probablement changement de Docteur..
Le 13e Docteur sera un poney.

Avatar de l’utilisateur
Julien-31700
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 5
Enregistré le : 02 Sep 2014, 00:01

Re: 8×02 – Into The Dalek

Messagepar Julien-31700 » 03 Sep 2014, 14:25

Perso, j'ai bien aimé cet épisode (pas autant que Deep Breath se qui est normal étant donner que se dernier était trés attendu).

Le Docteur (que Capaldi continu à incarner avec un classe folle) est toujours en quête de sa personnalité avec son fameuse question "I'm a good man ?". Mais j’avoue que son caractère à changer par rapport à Deep Breath passant d'un humour pincé a quelques moments de légères méchancetés.

Clara est BEAUCOUP mieux écrite que dans Deep Breath. Elle apporte vraiment un soutien morale et une aide psychologique au docteur. Les personnages secondaires sont OK, ils ne sont pas super intéressants mais restent tous de même biens écrits. Le personnage de Danny Pink est assez vite expédier: on explique rapidement son background militaire, le traumatisme qu'il a put subir et sa rencontre avec Clara mais il donne vraiment l'impression d'avoir était mis là pour ne pas avoir à l'introduire plus tard.

"Rusty" est très intéressant, un Dalek devenant gentil était un excellente idée et l'origine de son revirement est assez crédible (se rendant compte que malgré les actes meurtriers la vie l'emportera toujours). Seulement, j'aurai aimer qu'une fois réparé, il reste gentil et qu'on découvre, par exemple, que les Daleks se sont servit de lui à son insu plutôt que redevenir méchant et de subir un reboot du cerveau par Clara et le Docteur pour se retourner contre son peuple.

La réalisation de Ben Wheathley est magistral et les effets spéciaux donnent a cet épisode un côté "grosse production". Le scénario est non seulement simpliste mais a aussi un côté de "déjà-vue": Un Dalek endommagé qui traite le Docteur de "bon Dalek" comme l'épisode de Christopher Eccleston, la chute des les "restes" humains rappelle la chute dans la bouche de la baleine stellaire dans "The Beast Below" et le principe d'humains miniaturisés pour aller à l'intérieur d'un robot renvoi au Teselecta.

Malgré tout, Into the Dalek reste assez plaisant et divertissant.


Retourner vers « Saison 8 - 2014 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité