Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Le lieu de rendez-vous pour les avis pas très populaires
Avatar de l’utilisateur
Stormaggedondedalus
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 54
Enregistré le : 17 Juil 2014, 17:31
Contact :

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar Stormaggedondedalus » 19 Juil 2014, 16:34

Je suis d'accord avec l'idée d'un casting d'acteurs jeunes pour attirer un public jeune.
Mais je reste hésitant sur l'idée de "simplicité" des scénarios. Dans quel sens utilisez-vous ce terme ?

Les récits de Moffat me paraissent "simples" dans le sens où la péripétie est répétitive: à chaque fois c'est le point fixe lui-même qui se crée lui-même ex nihilo et il est inutile pour le fan de se creuser plus la cervelle.
En gros: c'est idiot mais c'est comme ça, le "TG c'est Moffat" que vous citez.

Ceci dit, je ne suis pas certain que la façon qu'il a de raconter les choses simplifie la compréhension: on multiplie les points de vue "monde réel" et "pays des merveilles où le temps est déglingué" dans The Wedding of River Song. L'épisode est pour le moins déroutant. Sans vouloir prétendre de parler pour tout le monde, je suis sûr que la majorité des spectateurs sont incertains concernant les Silence: sont-ils des ennemis (Day of the Moon) ou des alliés (The Time of the Doctor) ? Bien sûr, il faut s'imaginer que Madame Kovarian a reçu l'aide d'une fraction seulement des Silence et que le reste est demeuré fidèle à Tasha Lem.
Mais il faut tout de même faire une petite pause de réflexion minimale au lieu de se contenter de voir tout cela comme un divertissement repose-cerveau ou une "série familiale" (comme ont la facilité de dire ceux qui n'aiment pas que l'on critique la série).

Quand j'ai parlé à certains britanniques de Doctor Who, ils m'ont répondu qu'ils ne suivaient plus la série car il la trouvait trop compliquée et qu'ils se retrouvaient incapables de suivre l'histoire dès qu'ils avaient la lubie de reprendre. Aussi, je pense que trop de fils intersaisons (et non plus seulement intrasaisons) à démêler et d'interprétations (quasi individuelles) nécessaires pour comprendre les histoires risquent de faire entrer le programme en nouvelle phase de déclin. Quoi qu'il arrive, si la moyenne d'audimat tombe à 4 millions de téléspectateurs et que les producteurs ne suggèrent alors pas eux-même l'annulation de la série, la chute sera aussi longue et douloureuse que dans les années 80 (la BBC avait mis presque 4 ans à se décider d'y mettre fin !).
Image

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar doctor222 » 20 Juil 2014, 09:30

J'avoue que mon intérêt pour la nouvelle série a fortement décliné depuis la saison 6. Préférant me concentrer sur la série classique, ou encore mieux, les audios Big Finish. Marie et moi sommes tombé sur un vieux DW Magasine, qui date d'avant 2005. Dans ce numéro ils ont posé 50 question diverse sur la série a différents scénariste, dont Mark Gatiss. Une des question est à propos du format des épisodes. Gatiss n'étant pas pour un format de 45 minutes. ça ferra l'objet d'un article d'ailleurs.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Idontwanttogo_01
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 5
Enregistré le : 18 Juil 2014, 22:03

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar Idontwanttogo_01 » 20 Juil 2014, 16:15

Laureline a écrit :J'ai un autre avis qui se défend : la bbc souhaiterai garder le public plus jeune gagné par Tennant.


Perso, la saison 4 demeure ma préférée et Donna Noble n'a pas 20 ans et ne porte pas de mini-jupe. Elle ne s'amourache pas du Docteur et ne passe pas son temps à dire "Docteur!" sur tous les tons, depuis le pathétique au colérique. Donna est à la fois très humoristique, forte en gueule, attachante, a des moments plein d'émotions et ne s'en laisse pas compter. J'ai adoré l'échange mordant des répliques : "Tardis, Timelord, yes!" "Donna, Human, no!" ou bien le magnifique "Watch it Spaceman!"

Il y a un autre point important à mentionner, je pense, au sujet de Tenannt. Il a gagné à la série un public non pas parce qu'il était mignon ou qu'il embrassait plus souvent ou se faisait embrasser plus souvent... (ouais d'accord un peu quand même...) mais surtout parce que c'est un acteur formidable et que les scénarios étaient bien ficelés. Pas d'inconnus, pas de zones d'ombres, pas de coïncidences extraordinaires et "faciles".

L'ère Tennant a vu des compagnons très différents et des façons de réagir différentes : le flirt avec Rose ou Astrid, l'amour non-partagé avec Martha, le compagnonnage amical avec Donna, la complicité difficile avec Adelaïde Brooke, l'évolution de la relation avec Mickey, Sarah Jane ou Harriet Jones ou la relation avec Lady Christina de Souza. Ce qui a le mieux fonctionné, selon moi, était justement la relation très nette avec Donna, établie dès l'épisode Partners in Crime (I'm not matting with you, sunshine! You're just a long streak of... nothing."). C'était presque agaçant de tomber avec une Amy qui saute sur Eleventh, une River qui se marie avec, une Clara qui lui fait des bisous (dans l'épisode The Snowman). Je souhaite très fort que l'amitié et la camaraderie soient de mises entre Clara et le nouveau Docteur. La tendresse, oui, l'amour... pitié. J'ai ma dose.

Peut-être que le prochain compagnon pourrait être de type masculin? Et la relation de type père-fils? ÇA, ça ferait changement.

Avatar de l’utilisateur
Tuturyy
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 6
Enregistré le : 20 Juil 2014, 16:30
Contact :

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar Tuturyy » 20 Juil 2014, 16:49

Moi mon seul problème est :
Pourquoi est-ce que le War Doctor ne reconnait pas Tennant dans TOTD alors qu'il l'a déjà vu ??
Et même s'il ne l'avait pas croisé, dans les anciens épisodes multi-docteurs, les docteurs reconnaissent leurs futures incarnations sans les avoir déjà croisées (comme dans "The Five Doctors" ou "The Two Doctors) !
Émission sur Doctor Who (Critiques d'épisodes, de livres, d'audios/Personnages/News/Courts-Métrages/..) :
http://chroniques-soniques.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar doctor222 » 20 Juil 2014, 17:46

Time of the Doctor n'existe pas voyons, c'est une hallucination collective
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
Laureline
Sonic Screwdriver : Niveau I
Messages : 37
Enregistré le : 11 Mai 2014, 08:51
Localisation : Athus

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar Laureline » 20 Juil 2014, 18:06

J'ai failli lâcher doctor who après la Pandorica, en voyant le début de la saison 6, je me suis demandée ce qu'il se passait.
J'ai effectivement lâché pendant un an. C'est quand un prof m'a dit qu'il y avait les Classics que je suis vraiment devenue fan, des Classics !
Pour moi le problème date de depuis le début de la saison 6.
Je me suis mal exprimée. Je me demandai si les scénarios sont fait pour garder le public acquis, qui demande plus d'effets spéciaux que de fond (l'histoire, le scénario, une homogénéité des saisons, le travail sur les personnages, etc).
Laureline Duroman

Image
Où j'en suis de mon second marathon Classic
retrouvez-moi avec ce même nom sur le réseaux sociaux
Pertwee : "It seems that I am some kind of a galactic yo-yo!"

Avatar de l’utilisateur
GrixouWho
Sonic Screwdriver : Niveau II
Messages : 335
Enregistré le : 18 Nov 2013, 20:59

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar GrixouWho » 21 Juil 2014, 00:30

Moi je pense juste que Doctor Who est une série qui n'a plus de sens temporellement parlant (et ce n'est pas insultant, hein). Il n'y a jamais vraiment eu de TimeLine parfaite !
Image

"I am far more than just another Time Lord" The Doctor, Remembrance of the Daleks

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar The13rdDr » 25 Juil 2014, 21:18

Je suis parfaitement d'accord sur le sens profond de ce texte et de ce débat. J'avoue, cependant, avoir des goûts moins difficiles pour les épisodes et être bien plus "bon public". Mais je comprends ce signal d'alarme.

Je vois bien, autour de moi, que mes amis qui ne sont pas des whovians disent: "ah ouais, c'est pas mal, Dr Who, c'est délirant" mais n'accrocheront jamais, car c'est bien trop compliqué. Personnellement, je suis chaque épisode parce que je suis un fan de Dr Who depuis plus de 20 ans, mais, avouons-le, si vous n'êtes pas un fan inconditionnel, vous n'y comprendrez rien. Alors, vous me direz, il y a plein de fans jeunes qui accrochent... Mais pourquoi? Pas souvent pas pour les bonnes raisons, et souvent pas pour des raisons durables (je sais, vous emballez pas, je caricature exprès)... Avouons-le, Tennant et Smith étaient des "Docteurs pour minettes", bien qu'ayant du talent: maigrelets, funs, hipsters, pas mal asexués quand même... En gros, c'était: "Dr Who, c'est trop bien, Tennant, il est trop beau..." J'exagère un peu? Peut-être pas tant que ça... Je suis d'accord sur le fait que si la période Capaldi n'accroche pas tant que ça, ça sera très mauvais pour la série, voir même la catastrophe.

Pour qui s'adressaient les Dr Who à la base? Pour des fans de SF pure, capables de s'identifier avec le héros ou les héroïnes qui l'accompagnent et amateurs de bons scénarios bien carrés. On est loin de tout ça. Avec ces 2 derniers Dr qui me font presque penser à des icônes vaguement yaoi, j'y arrive pas, même si les acteurs n'y sont pour rien, ils sont bons, mais ce qu'on leur fait jouer... Le Dr de Smith se fait outrageusement draguer par une bombe nucléaire telle que River... et il bronche à peine! Argh! A quoi ça sert d'avoir 1000 ans, mec?

Quant aux personnages secondaires masculins, tous plus falots les uns que les autres, toutes les filles sont plus viriles qu'eux...
En gros, pour les filles, c'est: "Je vais m'amouracher de cet extra-terrestre vaguement androgyne et quand je m'apercevrai enfin que jamais, jamais, il ne me touchera, je vais me maquer avec un terrien banal et passif qui me dira tout le temps: "Oui, ma chérie..."
J'ai vraiment du mal, même si je m'accroche, en espérant que...

Je ne suis pas étonné qu'Eccleston soit un sujet si tabou: trop sexué, pas assez fashion, trop dans l'action, physiquement un peu menaçant... Pour les fans des Classics, la période Eccleston fut une bouffée d'espoir à propos d'une franchise noyée dans l'oubli. Tout le monde semble avoir oublié ça!
Mais il a été un Dr qui a pu faire envie à pas mal de gens pas du tout geek. Dans une autre vie, j'aurais bien aimé être un Eccleston, un Tom Baker ou autre classic, mais difficilement un Tennant-Smith... même si je sais qu'ils font se pâmer les minettes. Cette orientation fait pas mal fuir pas mal du public masculin de base, pas trop branché, amateur de SF pure et voulant s'identifier au personnage.

Cela dit, les derniers épisodes de la période Smith commençaient à me donner espoir... Musique magnifique, action, un certain sens de l'épique, passion, folie... Mais... l'énorme problème, des scénarios toujours dramatiquement auto-référentiels! Dr Who qui se met à parler de Dr Who, au lieu de.. Dr Who qui raconte une histoire bien faite.

Des geeks qui écrivent des scénarios pour des geeks, voilà l'énorme danger!

Il serait une bien meilleure idée de recruter des scénaristes mercenaires, de vrais écrivains, carrés et pas trop fans à la base, et qui, surtout, soient capables d'écrire des histoires compréhensibles par des spectateurs de tous âges qui ne connaissaient pas Dr Who avant. Regardez les Classics! Même si vous en regardez un au beau milieu, en général, et que c'est votre premier, vous comprenez. Maintenant? Pas si sûr. Certains fans nouveaux venus passent le cap, mais je reste persuadé que tout un public potentiel passe à côté, dérouté par le manque de clarté des histoires... et surtout, comme le dit l'initiateur de ce débat, par l'abus de wibbly-wobbly, de deus ex machina, et, pour résumer, de bricolages spatio-temporels qui dissimulent les faiblesses, et les impasses, scénaristiques. Et je n'imagine pas tout ça, je le tiens de nombreux commentaires autour de moi.

Bon, voilà, un petit pavé dans la mare un peu politiquement incorrect, c'est fait exprès, car je sens moi aussi le danger, et je force le trait pour faire, moi aussi, comprendre cette menace indistincte qui se profile. On verra dans 10 ans, mais je suis sûr que pas mal des points soulevés dans ce débat se réaliseront et que ces analyses aujourd'hui très tabou se révèleront des évidences.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar doctor222 » 25 Juil 2014, 21:32

Je suis certains qu'il est impossible de commencer la série par la saison 7.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
The13rdDr
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 586
Enregistré le : 19 Juil 2013, 00:19
Localisation : Sud de Paris

Re: Avant la Saison 8: Où ça va et où ça ne va pas !

Messagepar The13rdDr » 25 Juil 2014, 22:21

??? Euh oui, d'accord, pourquoi pas? Faudra que je me penche sur le sujet... Je n'ai pas formulé tout ça pile comme tu l'aurais fait, j'en suis navré. Tu as trouvé des failles (dans la lettre) à ce que je dis.... Désolé, désolé.. Je suis sûr que tu as compris ce que je voulais dire, en fait. Mais ma formulation n'est pas homologuée à la syllabe près... Je bats ma coulpe.
Image
Do you know what we were saying, about the world revolving? It's like when you're a kid, the first time they tell you that the world is turning, and you just can't quite believe it, because it looks like that it's just standing still... I can feel it!... The turn of the Earth!... The ground beneath our feet is speeding at a 1000 miles per hour. The entire planet is circling around the Sun at 67000 miles per hour... And I can feel it, we're falling through space, you and me, clinged unto the skin of this tiny little world, and if we let go... That's who I am, now, forget me, Rose Tyler!


Retourner vers « Le cloître »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité