43 - EarthWorld

Commençée en 1997, en même temps que la série des "Past Doctors Adventures", cette série met exclusivement en scène le 8e docteur. Elle s'arrêta en 2005.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Gallicasteur
Gallicasteur
Messages : 1105
Enregistré le : 12 Juin 2010, 17:15

43 - EarthWorld

Messagepar Michel » 11 Fév 2013, 09:43

43 - EarthWorld

Image

Détails du livre :

Titre : EarthWorld
Auteur : Jacqueline Rayner
Date de parution : mars 2001
Relié : ? pages
Langue : Anglais
ISBN : 0-563-53827-9

Résumé du livre :

Anji Kapoor a juste eu la pire semaine de sa vie, et les choses ne s'améliorent pas. Elle devrait être de retour à son bureau, mais elle voyage à travers le temps et l'espace dans une Police Box avec deux types étranges.

Le Docteur (homme étrange n°1) est censé la ramener à Soho, en 2001. Donc, pourquoi il y a des dinosaures à l'extérieur, Anji n'en est plus très sûre. Fitz, triste réfugié des années 60 (homme étrange n°2) semble penser qu'ils sont soit à l'époque préhistorique ou sur une Terre parallèle. Et le Docteur fait probablement semblant de savoir ce qu'il se passe - parce que s'il savait vraiment, sûrement il aurait mentionné les trois princesses assassins, les ados terroristes, l'androïde mortel double (et triple) et les hordes de robots fous?

Anji ne se plaindra plus jamais des lundis matins au boulot...
Image

Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

Re: 43 - EarthWorld

Messagepar Archivist » 18 Aoû 2013, 16:17

Anji looked at the boys. 'I’m on another planet in the far distant future, trapped inside an ancient Egyptian pyramid with three young terrorists while a sphinx fights it out with a load of dinosaurs outside.’

They looked back at her enquiringly. ‘Um. . . ’ said Xernic.

‘It’s all right, you don’t have to say anything,' Anji reassured him. ‘I just had to say it out loud, see how it sounded.’


Je viens juste de terminer Eathworld qui a été réédité pour les 50 ans (la collection 1 livre par Docteur).

Franchement vraiment agréable à lire : le style est léger, drôle, rythmé. Il y a peu d'auteur femmes dans Doctor Who mais chacune est excellente.

Pour replacer le livre dans la continuité temporelle plutôt compliquée de Eight : le Docteur a détruit Gallifrey, ça l'a presque tué, son TARDIS est vidé de son énergie. Il voyage dans un TARDIS de forme humanoïde qui s'appelle Compassion et avec un compagnon de longue date : Fitz Kreiner. Après la destruction de Gallifrey, Fitz dépose le Docteur inconscient, à moitié mort et... amnésique (pour changer) sur Terre au 17ème siècle (il me semble) pour qu'il se remette. Fitz laisse au Docteur un mot dans lequel il dit qu'il se reverront dans un siècle avec une date de rendez-vous et une petite boîte bleue (c'est le TARDIS tout raplaplat). Toute cette période sur Terre occupe pas mal de romans. Earthworld se passe presque juste après que Fitz ai retrouvé le Docteur qui a récupéré maintenant la mémoire mais pas tout et dans l'aventure précédente ils rencontrent un nouveau compagnon : Anji.

Donc Earthwolrd commence avec le Docteur, Fitz et Anji qui vient de voir son petit-ami mourir. Le cadre est fun avec dès le début un clin d’œil à An Unearthly Child. Le Docteur ne sait plus utiliser le sonic et doit être distrait pour pouvoir s'en servir ce qui donne des scènes assez drôles.

Anji est attachante dès le début : elle a un humour tranchant, bardé de références populaires, elle est pragmatique, humaine et tente de faire le deuil de son copain en pleine crise sur une planète alien dans un futur lointain.

Fitz est égal à lui même et toujours excellent : entre ses coups d’œils au décolleté de Anji, son manque de confiance en lui, ses bravades pour se la péter face à la petite nouvelle et surtout son besoin de protéger le Docteur à tout prix. Fitz est un compagnon extraordinaire.

Le Docteur est dans son humeur "Ooo, shinyyyyy !" mais retrouve petit à petit ses repères. Eight est bien écrit, pas introspectif car le livre est écrit du point de vue de Anji et Fitz essentiellement. C'est réellement la première aventure du Docteur après son second exil sur Terre.

L'intrigue se développe par salves de fausses pistes et on ne saisit le véritable schéma que vers les 2/3 du livre. Le côté pantomime me rappelle avec bonheur 'Oh No It Isn't' de Paul Cornell et il y a une discrète référence à Iris Wildthyme qui m'a faite sourire. Les méchants sont... inhabituels.

J'ai lu Earthworld dans la journée donc je vous le recommande car l'intrigue est sympa sans être trop intriquée, les personnages très bien écrits, le style est extrêmement fluide, le vocabulaire très abordable et le livre est plutôt court. Les rééditions 50 ans sont imprimées avec une grande taille de police rendant la lecture agréable.
Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: 43 - EarthWorld

Messagepar doctor222 » 18 Aoû 2013, 20:24

Cette critique me donne envie de le lire, je pense que je l’achèterais la prochaine fois que je vais au WHSmith de Paris (ou la prochaine fois que je vais à Londres). Alors donc Gallifrey est détruit, la TimeWar avant l'heure.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif


Retourner vers « BBC 8th Doctor Adventures »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité