58 - Fear of the Dark

Commencé en 1997, cette série de livres met en scène des aventures inédites des 7 premiers docteurs. Elle s'arrêta en 2005.
Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

58 - Fear of the Dark

Messagepar Archivist » 23 Aoû 2013, 18:47

Image



Informations

Auteur : Trevor Baxendale
Parution : 2003
Editeur : BBC Books, London
Nombre de pages : 288
ISBN : 0-563-53865-1
Pairing : 5th Doctor / Tegan / Nyssa
Lien vers l'article wiki TARDIS

Livre réédité en 2013 pour la collection spéciale 50 ans.



Quatrième de couverture :

On the very edge of the galaxy lies Akoshemon: a putrefied world of legendary evil.

In the year 2382 archaeologists land on Akoshemon's only moon, searching for evidence of the planet’s infamous past. But when the Doctor, Tegan and Nyssa are drawn into the lunar caverns they find more than a team of academics -- and help uncover much more than ancient history.

Something is lying in wait, deep inside the labyrinth of caves: something that remembers the spiral of war, pestilence and deprivation that ruined Akoshemon. Something that rejoiced in every kind of horror and destruction.

An age-old terror is about to be reborn. But what is the hideous secret of the Bloodhunter? And why does Nyssa feel that her thoughts are no longer her own? Forced to confront his own worst fears, even the Doctor will be pushed to breaking point -- and beyond.



Résumé :

Tout au bord de la galaxie se trouve Akoshemon : un monde putride qui abrite un mal légendaire.

En 2382 une équipe d'archéologues s'installe sur l'unique lune d'Akoshemon pour rechercher les traces du passé atroce de la planète. Mais quand le Docteur, Tegan et Nyssa se retrouvent attirés dans le réseau de grottes de cette lune, ils trouvent plus qu'une troupe d'universitaires, et aident à mettre au jour bien plus que de l'histoire ancienne.

Quelque chose est là, attendant dans les profondeurs labyrinthiques des grottes : quelque chose qui rappelle la spirale de guerre, de pestilence et de dépravation qui ravagea Akoshemon. Quelque chose qui se repaît de toutes les formes d'horreur et de destruction.

Un mal très ancien est sur le point de renaître. Mais quel est le secret hideux du Chasseur de Sang? Et pourquoi Nyssa a l'impression que ses pensées ne lui appartiennent plus? Forcé de faire face à ses pires frayeurs, même le Docteur sera poussé jusqu'au point de rupture, et au delà.
Modifié en dernier par Archivist le 23 Aoû 2013, 19:06, modifié 1 fois.
Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com

Avatar de l’utilisateur
Archivist
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 959
Enregistré le : 03 Nov 2012, 18:26
Localisation : France
Contact :

Re: 58 - Fear of the Dark

Messagepar Archivist » 23 Aoû 2013, 19:03

Image


Fear of the dark is really just fear of the unknown. What can't be seen. Like the future. But I don't fight the future I fight for the future. And I protect it from the things that thrive on the unknown. Fear. Hostility. Cruelty. Injustice.



Une histoire qui peut paraître bizarre pour le Cinquième Docteur, ce serait plutôt le genre de Seven. Du coup ça ajoute à l'intérêt: Five se retrouve dans une situation qui dépasse l'entendement.

Fear of the Dark est une histoire d'horreur, très bien écrite. Du genre bien flippant, vous hésiterez peut-être à éteindre la lumière en allant vous coucher. Le cadre et l'ambiance vous rappelleront sans doute l'épisode The Impossible Planet/The Satan Pit. Et l'auteur à l'air d'être un joueur de l'Appel de Cthulhu.

J'avais lu The Janus Conjunction du même auteur et j'avais vraiment accroché à ses descriptions de planètes sombres. Baxendale sait jouer avec les nuances de noir, les ombres, les mouvements captés du coin de l’œil, l'ambiance oppressante.

Côté personnages Tegan est extrêmement bien écrite, Nyssa s'en sort pas mal, mais je suis un peu plus réservée sur Five. Pour les seconds rôles on trouve les archétypes classiques de la SF horreur. Donc si on connaît le genre on voit rapidement les ficelles mais l'écriture est tellement prenante qu'on a envie de savoir qui sera le prochain sur la liste à mourir de façon atroce.

Ce n'est probablement pas du Doctor Who pur beurre, mais bien écrit on arrive à coller ce Docteur dans une situation plus adaptée à Seven voire à un film ou une autre série. Si vous voulez vous faire peur, que vous aimez le gore et que vous voulez savoir comment on peut faire figurer un type en costume de cricket dans tout ça je vous recommande vivement Fear of the Dark que j'ai trouvé très divertissant.

L'édition originale est écrite en pattes de mouches et la réédition 50 ans ne fait pas tellement mieux car c'est un gros livre qu'il faut faire tenir dans le format unique de la collection. Si vous ne voulez pas vous exploser les yeux prenez une version epub ^^

Bonus pour les oreilles : Iron Maiden - Fear of the Dark
I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park

When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark, fear of the dark
I have constant fear that something's
always near
Fear of the dark, fear of the dark
I have a phobia that someone's
always there

Have you run your fingers down
the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared
to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's
watching you

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's
someone there

Watching horror films the night before
Debating witches and folklores
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense, and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark, fear of the dark
I have constant fear that something's
always near
Fear of the dark, fear of the dark
I have a phobia that someone's
always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone
Image
There is always evil to be fought. Evil thrives on neglect. Evil thrives on ignorance, on apathy, on hypocrisy. It thrives wherever we allow these things to grow unchallenged. It thrives wherever we turn our face away from need. Wherever we close our eyes, evil thrives.
http://karma-and-flares.tumblr.com


Retourner vers « BBC Past Doctor Adventures »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité