[Milady] Les morts de l'hivers

Édité depuis débuts 2012 par Les éditions Milady/Bragelonne. Traduction des romans originaux édités par la BBC.
Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

[Milady] Les morts de l'hivers

Messagepar doctor222 » 03 Sep 2012, 08:09

Les morts de l'hiver


Image


Informations générales:
Titre orignal : Dead of Winter
Auteur : James Goss
Date de parution : 26 octobre 2012
Relié : 288 pages
Langue : Français
ISBN : 978-2811207915

Résumé éditeur:

" Les morts ne sont pas seuls. Il y a quelque chose dans la brume qui leur parle. "

Maria écrit à sa mère depuis un sanatorium isolé. Elle relate dans ses lettres le quotidien morose qu'elle partage avec des aristocrates anglais au teint pâles et un mystérieux prince russe.
La fillette dévoile à sa mère les intrigues et les secrets de l'hospice, et lui révèle la présence d'inquiétantes silhouettes qui émergent des flots en bord de mer.
Elle raconte aussi l'arrivée d'un trio énigmatique : le couple Pond accompagné d'un médecin loufoque. Mais Maria se garde bien du dire à sa mère ce que tout le monde pense tout bas : les gens viennent là pour mourir.

Critique par Lulujoy :

Si la phrase d'accroche parle de cure vivement déconseillée, moi je vous parlerais de livre vivement déconseillé. Cela peut vous paraître assez dur comme critique, mais à un moment où il y a plus de livres de la franchise Doctor Who à sortir chez Milady que vous n'en avez le temps de tout lire, privilégiez les autres sorties (notamment « Temps d'emprunt », beaucoup plus agréable, et le tout premier de la période Eccleston, « Le voleur de rêve ».). Enfin, achetez au moins les tous, on ne sait pas quand ils seront en stock à nouveau et quand vous aurez le miracle d'en croiser en librairie. De toute manière, il y aura bien une période de creux, peut-être pendant les vacances d'été, ou il n'y aura aucune sortie et où vous pourrez le reprendre sereinement.*
Un rapide mot sur la couverture, qui continue sur la veine « mensongère » comme l'était « A travers bois » – oui, la jeune fille tenant le tournevis sonique est sensée avoir entre 6 et 10 ans. Mais les couvertures de la période Eccleston vont venir améliorer ça, soyez sans crainte ! (même si Rose y sera effacée pour raison de contrat terminé entre Billie Piper et la BBC), Rien à redire pour la traduction, cela a du être compliqué à retranscrire.
J'attendais ce livre avec impatience, car je n'arrivais pas à le trouver, et je croulais sous une avalanche de livres scolaires ; j'espérais une petite bulle d'air… qui hélas ne vint pas. J'avais plutôt l'impression d'étouffer, comme tout les patients de ce sanatorium trop en avance sur son temps.

Déjà la forme. Le résumé et le style alternant les souvenirs perdus/retrouvés d'Amy, mais aussi les parties épistolaires de Sir Nevil et de la petite Maria donnent à l'ensemble un air de Bram Stoker qui n'aurait pas marché (déjà que dans Dracula il faut s'accrocher avec les échanges de lettre entre Mina et son amie…), d'ailleurs aucun vampire n'apparaît – ce que je craignais.
L'histoire : décousue, limite tordue, et en plein milieu du livre on se rend compte que le début est totalement tronqué. Puis Rory – le vrai – attrape la tuberculose, on se dit que tout redevient normal puisqu'il s'en prend plein la tronche (aucun auteur n'a de pitié pour lui, sauf peut-être dans la « Chasse au Mirage » et le « Dragon du Roi »), et en fait, non. Tout redevient encore plus compliqué, tordu, décousu… déroutant. Mais pas dans le bon sens. Le livre fini par laisser une impression de malaise, déjà présent à la lecture, qui ne donne même pas envie de le reprendre pour le comprendre mieux. Même la page en gallifreyen – pourtant une idée géniale – laisse un goût amer du fait de son intégration dans une scène manquant totalement de logique et usant de ressors émotionnels presque forcés. Cette scène pourrait d'ailleurs résumer le livre : illogique et excessif dans son avalanche d'ennuis et de tristesses qui accablent les personnages.
Bref, un roman sombre, dérangeant, peu compréhensible et au final difficile à lire – un comble pour un livre classé jeunesse en Angleterre ! – et dont je ne garderai pas un très bon souvenir. Malgré tout, faites-vous votre avis dessus…

PS : je n'ai pas parlé du Docteur… mais il est soit effacé, soit out of charachter (en dehors de son personnage), il ne fait rien de vraiment marquant…

PPS : Je n'ai pas parlé du docteur responsable du sanatorium, pourtant seul personnage vraiment intéressant du livre. Dommage qu'il ai été si mal traité.

*je me suis forcée à le lire, mais cette méthode d'abandon a été approuvée par le fondateur de Gallifrance.

Note : 5/10

Lien :
http://www.gallifrance.fr/bibliotheque. ... ilady&id=9
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
lulujoy
Sonic Screwdriver : Niveau III
Messages : 705
Enregistré le : 17 Jan 2012, 20:28
Localisation : Belgique, et ceci n'est pas une insulte.

Re: [Milady] Les morts de l'hivers

Messagepar lulujoy » 03 Sep 2012, 10:15

J'ai failli à mon boulot...

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: [Milady] Les morts de l'hivers

Messagepar doctor222 » 03 Sep 2012, 12:08

Non non non, j'ai trouvé les infos sur Amazon. Sur Milady il est je me demande simplement annoncé sur leur blog (Je me demande à quoi sert leur site)
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif

Avatar de l’utilisateur
doctor222
Seigneur du Temps
Seigneur du Temps
Messages : 1178
Enregistré le : 20 Sep 2009, 11:05
Localisation : Paris
Contact :

Re: [Milady] Les morts de l'hivers

Messagepar doctor222 » 17 Déc 2012, 18:22

Malgré les conseils de Lulujoy, je continue à le lire (Oui je sais mais j'aime pas vraiment m'arrêter au milieu d'un bouquin) et je dois dire que la critique de Lulujoy présente sur le site est très juste. Et encore elle est pas si méchante que ça. Rien que le retournement de situation abracadabrantesque. Impossible et surtout on a l'impression que 'l'auteur" inventais l'histoire au fur et à mesure.
Image
Image
Gallifrance - Fan Club Doctor Who Français
http://www.gallifrance.fr
Imageif


Retourner vers « Milady »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité